Qui secoue les marchés ?

Selon le porte-parole de la gestion chez DNCA, Igor de Maack, un certain nombre de faits viennent animer actuellement l’état des marchés.

© DR

Selon le porte-parole de la gestion chez DNCA, Igor de Maack, un certain nombre de faits viennent animer actuellement l’état des marchés.

Bien que le résultat final des élections italiennes était anticipé par les sondages, une inconnue subsistait quant à la gouvernance qui serait mise en place par la suite. Néanmoins, cette incertitude n’a visiblement pas été néfaste. Les élections n’ont pas eu pour corollaire un apport de volatilité comme le marché aurait pu le croire. De plus, la situation économique actuelle de l’Italie n’est en rien semblable à la crise qu’elle a pu connaître en 2011 (les excédents commerciaux sont positifs et la croissance est revue en hausse) ce qui pourrait expliquer l’absence de contrecoup. Finalement, le manque de stabilité et l’impossible coalition des partis gagnants laissent penser que l’élection italienne n’a eu pour effet que la démission du secrétaire du parti démocrate Matteo Renzi.

Du coté de la BCE, l’annonce récente de la fixation définitive des montants de rachat d’actifs à 30 milliards d’euros mensuel, sans augmentation, permettait d’anticiper une fin ultérieure de cette politique. Ce régime prévu jusqu’en septembre 2018 n’empêche pas, selon DNCA, un prolongement de trois mois dépendant « essentiellement des titres obligataires disponibles ». La banque du Japon qui a également réalisé le même type d’opération connaît les mêmes contraintes. Ces éléments ont permis d’anticiper, selon le gérant, une hausse des taux dès 2019 sans savoir encore dans quel trimestre elle s’inscrira. À ce titre l’objectif d’indice de l’inflation à 2 %, ainsi que le niveau de la croissance économique en zone euro seront des indicateurs de choix.

Par ailleurs, l’actualité joue également son rôle. Le président Donald Trump a un impact significatif sur les marchés. L’annonce concernant les mesures protectionnistes en ont été la preuve concrète même si certaines exemptions sont mises en place, notamment pour les partenaires de l’ALENA. La potentielle entrevue entre Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un est également l’une des raisons pour lesquelles les marchés devront rester attentifs à la politique américaine.

Mardochée Heymann

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Changement de gouvernance chez BPI Group

Changement de gouvernance chez BPI Group

L’amiral Olivier Lajous prend les fonctions de directeur général du groupe BPI et remplace ainsi Sabine Lochmann.

Éolien en Mer : coupe drastique dans les subventions

Éolien en Mer : coupe drastique dans les subventions

L’État a annoncé avoir renégocié à la baisse sa participation financière des les projets de développement de l’éolien de mer. Cette négociation concer...

Maurice Schulmann (Groupe Partouche) : « En France, les jeux de casino en ligne payants demeurent illégaux »

Maurice Schulmann (Groupe Partouche) : « En France, les jeux de casino en ligne payants demeurent il...

Souffrant d’une image sulfureuse, le secteur des jeux de hasard est extrêmement régulé et les acteurs les plus dynamiques peinent à innover dans ce co...

Asmodée : grosse plus-value pour Eurazeo ?

Asmodée : grosse plus-value pour Eurazeo ?

Le fabricant et distributeur français de jouets et de cartes est en passe d’être revendu par Eurazeo. Quatre fonds et un industriel sont encore en lic...

D. Roussellier (Sncf) : «Faire des acteurs RH les vecteurs d’un changement de culture»

D. Roussellier (Sncf) : «Faire des acteurs RH les vecteurs d’un changement de culture»

Delphine Roussellier pilote l’université RH de la SNCF, le centre de formation des acteurs RH de l’ensemble du groupe SNCF, qui réunit 270 000 perso...

Union Européenne: un tiers d’énergies renouvelables d’ici 2030

Union Européenne: un tiers d’énergies renouvelables d’ici 2030

Après deux années de débat interne, les institutions européennes se sont mises d’accord sur les objectifs énergétiques à atteindre sur la prochaine dé...

J-F. Boulier (AF2i) : « Il est nécessaire de déterminer une ligne commune, regroupant le meilleur de chacun »

J-F. Boulier (AF2i) : « Il est nécessaire de déterminer une ligne commune, regroupant le meilleur de...

Nommé l’an dernier au poste de président de l’Association française des investisseurs institutionnels (AF2i), Jean-François Boulier met un point d’org...

KKR s’offre les tours télécoms d’Altice

KKR s’offre les tours télécoms d’Altice

Dans les tuyaux depuis de nombreux mois, la vente de 49,99 % des tours télécoms se fait au profit du fonds « infra » de la société d’investissement am...

Lire plus d'actualités
s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandés.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message