Question d'équilibre

EDITO

EDITO

Avril 2017. La classe politique est sens dessus dessous. À un mois du premier tour de la présidentielle, la droite comme la gauche, incapables de gérer les crises internes, ont d’ores et déjà perdu toute chance de l’emporter. Une aubaine pour Emmanuel Macron. Qui pouvait faire de l’ombre à ce candidat à la fois jeune, dynamique, charismatique et à la tête d’un mouvement politique d’un nouveau genre ? Personne. Élu au second tour avec 66 % des suffrages, le huitième président de la Ve République impose rapidement son style. Lutte antiterroriste, modification du code du travail, réforme de la fiscalité… En quelques mois, l’ex-banquier d’affaires astreint son gouvernement à un rythme effréné. Si bien qu’opposition, syndicats et médias peinent à suivre la cadence. Peu importe. Les Français ont élu le leader d’En Marche ! pour réformer le pays en profondeur, faire bouger les lignes et redorer le blason de la classe politique.

Pourra-t-il continuer dans cette voie, sans provoquer une importante gronde sociale ? Difficile à dire. Si une certaine branche de son électorat, notamment les chefs d’entreprise, se montre satisfaite par les premières réformes économiques, saluant la capacité de l’exécutif à recréer de la confiance, d’autres se sentent largement laissés pour compte. « Je vous demande un petit effort pour m’aider à relancer l’économie du pays », expliquait le chef de l’État à un parterre de retraités déçus et inquiets dans le courant du mois de mars. Du côté des fonctionnaires, la tension est également palpable. Ils étaient des milliers à manifester contre la politique de l’exécutif, aux côtés des cheminots et du personnel des transports aériens quelques jours plus tard. Pour les rassurer, Emmanuel Macron devra sans doute écouter leurs appréhensions et rééquilibrer sa politique, qui, pour l’heure, privilégie largement l’offre. Le Président, devenu en l’espace d’un an une véritable figure planétaire, aura aussi à prouver qu’il est bel et bien ce progressiste capable de mener des réformes sociétales ambitieuses, au-delà des thématiques économiques et des grands sujets internationaux.

@CapucineCoquand

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

L’environnement inscrit dans la constitution

L’environnement inscrit dans la constitution

L’assemblée nationale a voté l’inscription de la sauvegarde de l’environnement dans la constitution. Une réussite pour Nicolas Hulot qui a milité arde...

O. Requin (Matmut) : « Les outils digitaux et les tendances collaboratives transforment le métier d’assureur »

O. Requin (Matmut) : « Les outils digitaux et les tendances collaboratives transforment le métier d’...

Confronté à des tendances nouvelles et à une digitalisation massive, le monde de l’assurance connaît une transformation sans précédent. Olivier Requin...

Guerre commerciale : de lourdes conséquences sur les ETF

Guerre commerciale : de lourdes conséquences sur les ETF

La guerre commerciale déclenchée par les États-Unis entraîne un ralentissement sans précédent de la croissance des ETF.

Martin Vial (APE) : « Avec une régulation suffisante, le plein actionnariat public n’est plus nécessaire »

Martin Vial (APE) : « Avec une régulation suffisante, le plein actionnariat public n’est plus nécess...

L’heure est aux privatisations. À l’occasion de la présentation du projet de loi Pacte, le gouvernement a confirmé son intention de céder ses particip...

David Solomon devient CEO de Goldman Sachs

David Solomon devient CEO de Goldman Sachs

Goldman Sachs nomme ce 17 juillet 2018 David Solomon, banquier d’affaires, 56 ans, en tant que nouveau CEO.

Les start-up, PME et ETI à la conquête du monde

Les start-up, PME et ETI à la conquête du monde

Ce mardi 17 juillet, Pramex et Banque populaire ont dévoilé les résultats 2018 de leur baromètre sur l’implantation internationale des start-up, PME e...

Bourse : qu’arrive t-il aux sociétés de gestion ?

Bourse : qu’arrive t-il aux sociétés de gestion ?

Après un début d’année positif, les gestionnaires d’actifs semblent désormais devoir essuyer un revers du fait d’un recul des actions au premier semes...

Bank of Singapore poursuit son développement en Europe

Bank of Singapore poursuit son développement en Europe

Après avoir implanté sa banque privée à Londres, la filiale du groupe OCBC, vient de recevoir sa licence pour l’exécution d’ordres et le conseil en in...

Lire plus d'actualités
s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandés.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message