Quelques livres à lire pendant le confinement

La période est propice à la lecture. Cela tombe bien, les librairies pourraient bientôt rouvrir leur portes. Voici quelques conseils de lecture.

La période est propice à la lecture. Cela tombe bien, les librairies pourraient bientôt rouvrir leur portes. Voici quelques conseils de lecture.

Complot au Vatican

Œcuménisme, bienveillance envers l’immigration, posture résolument écologique, ouverture sociétale… Le pape François mérite le qualificatif de progressiste. Problème, il semble minoritaire parmi les catholiques pratiquants qui plébiscitent les populistes tels que Salvini, Bolsonaro ou encore Trump. Pire encore, parmi le clergé, une frange d’évêques, de nonces et de cardinaux "traditionalistes", l’accusent de tuer l’Église, lui mettent des bâtons dans les roues et semblent comploter contre lui. Avec l’appui de puissants relais d’opinion et de financiers. Le journaliste italien Marco Politi, spécialiste des arcanes du Vatican, met en lumière le conflit entre un souverain pontife aux abois et une majorité qui aiguise ses couteaux. Attendant le bon moment pour frapper.

La Solitude de François, de Marco Politi, éditions Philippe Rey, 277 pages, 19,50 euros

L’énigmatique

En 2017, six photos inédites, montrant le grand Mufti al-Husseini en compagnie de dignitaires nazis, sont adjugées 12 300 dollars lors d’une vente aux enchères à Jérusalem. Un événement repéré sur la toile par le journaliste Yves Aéroual, qui décide alors d’en dérouler les fils. Qui a vendu ses clichés ? Qui les a achetés et pourquoi ? Bien que présentée sous la forme d’un roman, l’enquête menée par le double de l’auteur, Yirhiel Azriel, rapporte des éléments historiques vérifiés sur le grand Mufti de Jérusalem. Un personnage sulfureux, prédicateur religieux bénéficiant d’une autorité administrative, dont on sait finalement peu de choses. L’ouvrage met en lumière sa haine des juifs qui trouva un écho auprès du régime nazi, avec lequel il fit alliance.

Mufti, d’Yves Azéroual, Le Passeur, 260 pages, 21 euros

Lâchés par la France

2012. Les troupes françaises commencent à se désengager progressivement du bourbier afghan. Toutes ? Pas vraiment. Près de 200 interprètes locaux sont abandonnés à leur sort. Pris en tenaille entre des talibans souhaitant se venger de « traîtres » et une administration française peu désireuse de leur accorder l’asile politique leur calvaire commence. Cette BD en noir et blanc suit le destin de trois hommes engagés pour la France... qui tarde à reconnaître leurs états de service. Traqués, cachés, vivant dans la clandestinité à l’étranger... Peu d’entre eux ont obtenu un sésame pour l’Hexagone. Espérons que cette bande dessinée médiatisera la situation de ces nouveaux harkis.

Traducteurs afghans, une trahison française, de Brice Andlauer, Quentin Muller et Pierre Tyss, La boîte à Bulles, 120 pages, 17 euros.

Fillon mis à nu

Alors que le procès Fillon bat son plein, de nombreuses questions demeurent. L’emploi de Penelope était-il vraiment fictif ? Qui a envoyé les informations au Canard enchaîné ? Nicolas Sarkozy se cache-il derrière la manœuvre ? Le célèbre duo Gérard Davet et Fabrice Lhomme ne prétend pas se substituer à la justice. Il se contente d’interroger de nombreux poids lourds de la droite qui se livrent sans filtre, que ce soit par calcul, par vengeance, pour tourner définitivement la page ou pour se dédouaner. La compilation de témoignages et l’enquête journalistiquement rigoureuse livre un portrait étrange de celui qui fut candidat à la présidentielle. François Fillon y apparaît comme un homme seul depuis le début, un homme incapable de susciter l’amour et la fidélité de troupes prêtes à le suivre au combat. Si l’ouvrage ne permet forcément de découvrir le fond de l’affaire (est-ce son but ?), il permet de comprendre pourquoi, dans son camp, certains avaient intérêt à le voir tomber.

Apocalypse, les années Fillon. L’histoire secrète de la droite française, de Gérard Davet, Fabrice Lhomme, Fayard, 346 pages, 22,50 euros.

Lucas Jakubowicz, Olivia Vignaud

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Super League : l’heure du putsch a sonné

Super League : l’heure du putsch a sonné

Coup de tonnerre sur le monde du foot, les "riches" font sécession. Plusieurs grands clubs veulent créer leur propre compétition quasi fermée. À la cl...

Présidentielle 2022. Qui vote quoi ?

Présidentielle 2022. Qui vote quoi ?

Emmanuel Macron candidat des classes moyennes, des seniors et des très jeunes. Marine Le Pen plus que jamais souveraine dans les milieux populaires où...

Ian Brossat (Ville de Paris) : "Dans la capitale, les prix à la location ont baissé cette année"

Ian Brossat (Ville de Paris) : "Dans la capitale, les prix à la location ont baissé cette année"

Mesures en faveur des classes moyennes, impact de la crise sanitaire sur les prix, choix d’un centre-ville dense… Le communiste Ian Brossat, adjoint a...

Stéphane Bancel, PDG de Moderna, fait une entrée fracassante dans le "club" des milliardaires

Stéphane Bancel, PDG de Moderna, fait une entrée fracassante dans le "club" des milliardaires

À la tête de la biotech Moderna depuis près de dix ans, Stéphane Bancel n’a pas attendu la crise sanitaire pour parier sur une technologie qui, en acc...

Entre 2017 et 2021, l’image de Marine Le Pen s’est dégradée

Entre 2017 et 2021, l’image de Marine Le Pen s’est dégradée

Pour beaucoup d’observateurs, Marine Le Pen est sur la pente ascendante, au point d’envisager une victoire en 2022. Mais si l’on fait abstraction des...

Régionales. Manuel Valls, candidat PS en Ile-de-France ?

Régionales. Manuel Valls, candidat PS en Ile-de-France ?

Le parti socialiste s’apprêterait à "débrancher" Audrey Pulvar. Un nom surprise sortirait du chapeau, celui de Manuel Valls qui retrouverait son parti...

Confinement, écoles, attestations, vaccins : ce qu’il faut retenir de l’allocution d’Emmanuel Macron

Confinement, écoles, attestations, vaccins : ce qu’il faut retenir de l’allocution d’Emmanuel Macron

Voici les points essentiels à retenir du discours du président de la République le 31 mars. Objectif : "fixer un nouveau cap", "garder la tête hors de...

Édito. Extrêmes limites

Édito. Extrêmes limites

Fétichisme de la race, censure, courbettes aux théocrates qui ne portent pas la République dans leur cœur : la "nouvelle gauche" se surpasse en ce moi...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte