Quelles seront les futures licornes made in France ?

Alors que la France ne compte plus qu’une licorne avec BlaBlaCar, les start-ups tricolores redoublent d’ambition. Voici les cinq pépites sur lesquelles parie la rédaction.

Alors que la France ne compte plus qu’une licorne avec BlaBlaCar, les start-ups tricolores redoublent d’ambition. Voici les cinq pépites sur lesquelles parie la rédaction.

Devialet : le futur Apple du son

En 2016, le chiffre d’affaires de Devialet progressait de 100 % pour atteindre soixante millions d’euros. À la fin de l’année, la start-up levait cent millions d’euros pour financer sa croissance. Le fabricant s’attaque désormais au marché des PC et des smartphones grâce à une puce électronique qui concentre sa technologie dans un centimètre carré. Avec toujours la même ambition : la qualité du son. Depuis la création de la structure en 2003, elle a déposé pas moins de soixante brevets. En faisant de l’innovation la pierre angulaire de sa stratégie, l’entreprise française veut devenir l’Apple du son. Les différents investisseurs (Renault, Foxconn, Sharp ou encore Jay-Z) ayant participé à son dernier tour de table indiquent qu’il a désormais toutes les cartes en main pour y parvenir.

 

Doctolib : priorité à l’Europe

La plate-forme en ligne de prise de rendez-vous médicaux a collecté 26 millions d'euros en début d’année afin de renforcer son leadership européen. Au total, Doctolib a amassé pas moins de cinquante millions d’euros depuis sa création en 2013. Son potentiel de croissance est immense. Alors que la start-up enregistrait six millions de visites mensuelles en 2016, elle compte doubler ce chiffre dès cette année. Pour passer à la vitesse supérieure, Doctolib va recruter 150 personnes cette année. Prochaine étape : l’Europe avec le développement de ses solutions en Allemagne.  

 

Sigfox : la Bourse en ligne de mire

Les voyants sont au vert pour l’opérateur français de réseaux télécoms à bas débit. En novembre 2016, il lève 150 millions d’euros, deuxième plus gros tour de table réalisé par une start-up française derrière les 177 millions d’euros de Blablacar. De quoi faire déplacer le président de la République d’alors, François Hollande. Les nouveaux actionnaires sont des industriels comme  Salesforce et Total et des fonds, Alto Invest, Swen CP et Tamer Group. De beaux noms qui lui ouvriront les portes à l’international. De nouveaux bureaux vont ouvrir à l'étranger et les effectifs devraient quasiment doubler d'ici un an. Les revenus de Sigfox (3,5 millions d’euros en 2014) pourraient être multipliés par dix entre 2016 et 2018, date à laquelle la Bourse pourrait lui ouvrir grand ses bras...

 

Actility : le pari chinois

Longtemps derrière son grand frère Sigfox, Actility est en train de rattraper son retard. La start-up bretonne fondée en 2010 a ainsi réalisé la plus grosse levée de fonds de ce début d’année 2017 avec soixante-dix millions d’euros. Mieux encore, elle a transformé avec succès son essai en Chine. Au travers de ThingPark China, joint-venture créée en mars 2017 avec Ginko Ventures (Foxconn), Actility va équiper de sa solution un réseau test de vingt-trois kilomètres carrés dans le district Beilin, point historique de départ de la route de la soie. En jeu, la participation à la reconstruction  de l’ancienne route commerciale promue par le président chinois Xi Jinping. Un projet estimé à cent milliards de dollars.


Scality : le rêve américain

Après une levée de 45 millions de dollars en 2015, Scality réussit à récolter dix millions de dollars auprès de HP qui fait du spécialiste français du cloud son fournisseur privilégié pour tout ce qui concerne le stockage de grosse capacité. Basée à San Francisco, la start-up a levé 90 millions d’euros depuis sa création en 2009.  Fin 2016, la société compte 220 salariés, dont 90 personnes en France et 70 aux États-Unis. Jérôme Lecat, cofondateur et directeur général de Scality, a pour ambition de franchir le cap d’un milliard d’euros de valorisation avant 2020. Pour cela, il n’exclut pas une introduction sur le Nasdaq, dès 2018.

Vincent Paes

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Stratégies de croissance : les secrets de la licorne

Ces sociétés non cotées et valorisées à plus d’un milliard de dollar ne représentent qu’une infime part des start-up. Sur les 60 000 jeunes pousses américaines créées au cours des dix dernières années, seulement 0,1 % sont devenues des licornes. Quels sont les ingrédients pour réussir ?
Sommaire Les licornes : entre mythe et réalité Licornes : sous le soleil des fonds Maïlys Ferrere (Bpifrance) : « On recense déjà 37 levées de plus de quinze millions d'eruos » Les États-Unis : passage obligé vers le statut de licorne ? Benoît Fouilland (Criteo) : « Être une licorne, c’est une conséquence, pas un but » La plate-forme, l'outil indispensable pour devenir une licorne Quentin Sannié (Devialet) : « La France est un paradis pour entrepreneurs » Les licornes doivent faire rimer croissance et bénéfice Jean-David Chamboredon (France Digitale) : « Aller là où les Américains ne sont pas »
Cegid : le crack dont les Américains se toquent

Cegid : le crack dont les Américains se toquent

Cet été, le fonds new-yorkais KKR prenait une participation dans l’éditeur de logiciels lyonnais, sur la base d’une valorisation de 5,5 milliards d’eu...

F. Chauviré (SAP) : "La croissance du cloud en France est supérieure à celle de l’Allemagne "

F. Chauviré (SAP) : "La croissance du cloud en France est supérieure à celle de l’Allemagne "

Directeur général de SAP France depuis le début de l’année 2020, Frédéric Chauviré revient sur sa feuille de route et les grands chantiers de SAP en F...

Marché du M&A : bilan d'une année folle

Marché du M&A : bilan d'une année folle

Le marché des fusions-acquisitions n’a jamais été aussi florissant que depuis le deuxième semestre 2020. Même si ce dynamisme peut paraître incongru d...

Une étude décode les impacts de l’IA en médecine

Une étude décode les impacts de l’IA en médecine

Des économies de plus d'un milliard d'euros par an, des procédures techniques réduites de 90%, des délais de dépistage divisés par deux ou encore une...

Gérald Karsenti (SAP) : "Nous voulons recruter 3000 experts SAP sur les trois prochaines années"

Gérald Karsenti (SAP) : "Nous voulons recruter 3000 experts SAP sur les trois prochaines années"

À la tête de la filiale française du géant allemand SAP, le spécialiste de l’ERP, Gérald Karsenti revient sur le plan d’investissement et de dépenses...

Y.Le Gélard (Engie) : "Ce qui tire le digital dans l’énergie aujourd’hui, c’est le temps réel donc l’IoT"

Y.Le Gélard (Engie) : "Ce qui tire le digital dans l’énergie aujourd’hui, c’est le temps réel donc l...

En charge du digital et des systèmes d’information du groupe Engie, Yves Le Gélard revient sur les effets de la crise sanitaire, la stratégie multi-cl...

Marie-Christine Coisne-Roquette, milliardaire discrète et ambitieuse

Marie-Christine Coisne-Roquette, milliardaire discrète et ambitieuse

Fille du fondateur du distributeur de matériel électrique Sonepar, Marie-Christine Coisne-Roquette cultive le secret et l’ambition. Depuis qu’elle en...

Comment Netflix a conquis le monde

Comment Netflix a conquis le monde

Le saviez-vous ? Netflix représente 15% du trafic internet mondial. La plateforme spécialisée dans la vidéo à la demande compte aujourd’hui plus de 20...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte