Quelle place pour la France et l’Europe dans la course technologique ?

La première édition des Rendez-vous de Bercy, qui s’est tenue le 21 novembre, a permis de dresser un constat autour de la place de la France et de l’Europe dans le domaine des technologies.

La première édition des Rendez-vous de Bercy, qui s’est tenue le 21 novembre, a permis de dresser un constat autour de la place de la France et de l’Europe dans le domaine des technologies.

« Le monde est en meilleure forme, mais il reste de la place pour l’amélioration et pour l’innovation », affirme Gordon Brown, envoyé spécial des Nations Unies pour l’éducation et ancien Premier ministre britannique. Une déclaration qui fait facilement écho à la place de la France et de l’Europe dans la course à la technologie. En tête, se trouvent sans surprise les États-Unis, propulsés par le célèbre Gafa (Google, Apple, Facebook et Amazon) qui règne en maître sur la Silicon Valley, mais également les Brics (Brésil, Inde, Chine, Afrique du Sud) qui comptent des zones technologiques montantes comme celle de la municipalité de Shenzhen en Chine. Si la redistribution de la puissance technologique permet à des pays de se développer économiquement, elle se fait aujourd’hui au détriment des États européens.

Un train de retard pour la France

L’Europe et la France se sont largement laissé dépasser au fil des années. La France, qui se positionnait en leader pendant le boom technologique des années 1980 dans les domaines de l’informatique, des transports et de l’énergie, n’a pas encore su se renouveler. Des grands groupes comme le Gafa se sont approprié le leadership et ont pris la place des États dans la course à la technologie. Pour Isabelle Kocher, directeur général du groupe Engie, il faut voir plus loin : « Tout ceci n’est pas un simple changement technologique, mais une nouvelle conscience par rapport à ce dont le monde a besoin. »

Quelles solutions pour l’innovation ?

Aujourd’hui, les grands groupes entrepreneuriaux comme les Gafa font la pluie et le beau temps. Ils tendent à devenir de véritables puissances politiques notamment grâce aux réseaux sociaux, nouvel espace de démocratie et de débat. Si l’Europe veut faire le poids, et redevenir un leader technologique, il faudra qu’elle fusionne ses puissances nationales et entrepreneuriales afin de créer des « super-pôles » européens. Et en même temps, arriver à maîtriser ce nouveau modèle en assouplissant et en encadrant la réglementation européenne en matière d’innovation. « La révolution de l’innovation est aussi essentielle que la révolution industrielle », note Steve Blank, entrepreneur et professeur à Stanford. Tharman Shanmugaratnam, vice-Premier ministre et ministre coordinateur des politiques économiques et sociales de Singapour, rappelle le résultat d’une étude selon laquelle plus de la moitié des personnes interrogées « pensent que les enfants seront moins bien que leurs parents ». Regagner la puissance technologique, c’est aussi donner confiance aux générations futures et leur garantir une meilleure place pour l'avenir. 

Mathilde Pujol

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Mais pourquoi les politiques écrivent-ils tous des livres ?

Mais pourquoi les politiques écrivent-ils tous des livres ?

Les années passent et nos responsables politiques publient toujours autant d’ouvrages. Objectifs : se faire connaître, montrer leur expertise, se plac...

Stéphane Pallez : le pari gagnant de la FDJ

Stéphane Pallez : le pari gagnant de la FDJ

À la tête de la FDJ depuis 2014, Stéphane Pallez est parvenue à transformer un ancien fleuron public en entreprise mondialisée et geek.

Popularité, l’enfer de Matignon ?

Popularité, l’enfer de Matignon ?

Premier ministre est un poste exposé. Sur les huit prédécesseurs de Jean Castex, six ont quitté Matignon plus impopulaires qu’à leur arrivée. Qui s’es...

D.Fassin (Collège de France) : "En France, les 5% les plus riches vivent 13 ans de plus que les plus pauvres"

D.Fassin (Collège de France) : "En France, les 5% les plus riches vivent 13 ans de plus que les plus...

Si la crise sanitaire a démontré l’agilité du système de santé, elle a également révélé au grand jour les inégalités en matière d’accès aux soins. Tit...

Présidentielle 2022. Qui vote quoi ?

Présidentielle 2022. Qui vote quoi ?

Une droite qui ne parle quasiment plus qu’aux personnes âgées, un président de la République doté d’un socle solide dans toutes les CSP, un RN souvera...

Pegasus, au cœur du scandale

Pegasus, au cœur du scandale

De nombreux États, qu’ils soient considérés comme des dictatures ou des démocraties, utiliseraient un logiciel proposé par la société israélienne NSO...

Florian Philippot, la dérive complotiste

Florian Philippot, la dérive complotiste

Depuis un an, le patron des Patriotes drague sans vergogne l’électorat complotiste en se basant sur les réseaux sociaux. Cette mutation idéologique lu...

David Goodhart, un coup de pied dans les certitudes

David Goodhart, un coup de pied dans les certitudes

Habituellement invisibles, de nombreux emplois manuels ont pris la lumière à la faveur de la crise sanitaire. L’occasion de les réhabiliter estime le...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte