Quel avenir pour la gouvernance d’entreprise ?

La directive européenne sur le droit des actionnaires doit être transposée avant juin 2019. Le gouvernement compte profiter de la loi Pacte pour le faire.  À quoi doit-on s’attendre ?

La directive européenne sur le droit des actionnaires doit être transposée avant juin 2019. Le gouvernement compte profiter de la loi Pacte pour le faire. À quoi doit-on s’attendre ?

L’article premier de la directive européenne relative aux droits des actionnaires énonce que celle-ci fixe « des exigences spécifiques pour encourager l’engagement des actionnaires, en particulier à long terme », évoquant entre autres la nécessité « d’accroître la transparence entre les sociétés et les investisseurs ». L’Union européenne insiste sur l’idée que « l’engagement concret et durable des actionnaires est l’une des pierres angulaires du modèle de gouvernance des sociétés cotées, qui repose sur l’équilibre des pouvoirs entre les différents organes et les différentes parties prenantes ». À ce titre, la protection des actionnaires minoritaires est un sujet central. Un constat partagé par le gouvernement qui devrait profiter de la future loi entreprises pour transposer la directive. Au rang des principales propositions avancées dans le cadre des premiers travaux du Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises (Pacte), deux d’entre elles concernent directement la gouvernance : le renforcement du système d’autorégulation et l’amélioration du dialogue de place entre investisseurs et émetteurs pour les sujets de gouvernance. « L’actionnaire minoritaire est le plus dépendant d’une bonne gouvernance car il supporte les risques financiers sans peser directement sur la gouvernance de l’entreprise », analyse Ahmed Guenaoui, spécialiste à la Direction générale du Trésor. En promouvant un cadre de gouvernance efficace, le gouvernement espère attirer les investisseurs et stimuler la compétitivité des grandes entreprises cotées. « Une bonne autorégulation de place est également de nature à rassurer les investisseurs », conclut Ahmed Guenaoui.
 

Vincent Paes

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Les fonds activistes se déploient en Europe

Depuis leur apparition dans les années 1980, les fonds activistes n’ont jamais eu bonne presse. Il faut dire qu’à leur arrivée, les investisseurs n’hésitaient pas, pour déstabiliser les dirigeants, à organiser des campagnes agressives et à livrer des batailles judiciaires coûteuses. Les médias les accusent d’avoir des pratiques douteuses, une vision court-termiste et un impact négatif sur l’emploi. Qu'en est-il réellement ? Enquête.
Sommaire Fonds activistes : actifs mais pas nocifs Le bon fonds des minoritaires Caroline Ruellan (SONJ Conseil) : « En 2016, on recensait 650 campagnes activistes dans le monde » Gilles Mentré (Lazard) : « La pire des postures est celle de l'autruche » Thierry Gontard (Simmons & Simmons) : « Les fonds activistes n'ont pas toujours un horizon court terme »
Alibaba à la conquête des marques

Alibaba à la conquête des marques

Michelle Lau, co-directrice d’Alibaba Group en France, est en charge de la stratégie retail et des partenariats avec les marques. Elle revient sur les...

Christel Heydemann (Orange) : "La technologie est un formidable levier pour accélérer l’innovation dans la santé"

Christel Heydemann (Orange) : "La technologie est un formidable levier pour accélérer l’innovation d...

Présente lundi 16 mai pour l’inauguration officielle des locaux de Future4care, l’incubateur européen de start-up spécialisées en e-santé, lancé en ju...

A la découverte des start-up Bliss et MaPatho

A la découverte des start-up Bliss et MaPatho

Comme chaque semaine, Décideurs vous faire découvrir les start-up de la première promotion de l'incubateur Future4care spécialisé dans la e-santé. Cet...

Comment Twitch aide les marques à séduire la jeunesse

Comment Twitch aide les marques à séduire la jeunesse

Jusque-là consacré aux jeux vidéo, le service de diffusion en direct, Twitch, continue d’accroître ses contenus artistiques et culturels. Cette filial...

Inauguration officielle de l’incubateur Future4care

Inauguration officielle de l’incubateur Future4care

Né de l’alliance entre Sanofi, Capgemini, Generali et Orange, l’accélérateur de start-up européennes Future4care a tenu son inauguration officielle ce...

Muriel Benitah (MedInTechs) : "Le salon MedInTechs se veut le mégaphone de l’innovation en santé"

Muriel Benitah (MedInTechs) : "Le salon MedInTechs se veut le mégaphone de l’innovation en santé"

Salué par Emmanuel Macron, la première édition de MedInTechs, salon de l’innovation en santé, a rassemblé 6000 personnes. Muriel Benitah, sa président...

Covid, Ukraine : les entreprises investissent massivement dans la digitalisation

Covid, Ukraine : les entreprises investissent massivement dans la digitalisation

Pour faire face aux vents contraires, les grandes sociétés françaises devraient investir cette année 174,9 milliards d’euros dans leur transformation...

Wilfrid Lauriano Do Rego : réussite à la française

Wilfrid Lauriano Do Rego : réussite à la française

C’est un homme connu pour son humanité que les associés de KPMG France ont élu à la tête de leur conseil de surveillance en 2019. Une homme engagé, au...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message