Que lire pour se préparer à la présidentielle ?

La reine des élections approche. Pour bien vous préparer, voici une sélection éclectique mélangeant essais, BD et infographies.

La reine des élections approche. Pour bien vous préparer, voici une sélection éclectique mélangeant essais, BD et infographies.

La présidentielle comme vous ne l’auriez jamais imaginée

Les éditions Robert Laffont se sont lancées dans un pari ambitieux : réunir des journalistes, auteurs et intellectuels d’âge et de médias différents et leur proposer d’écrire sur la présidentielle en leur laissant une totale liberté de ton et d’angle. À la clé, un magazine de quatre numéros de près de 200 pages chacun. Une véritable pépite pour les amoureux de la politique qui pourront y découvrir des sujets inédits. Au menu du numéro 3 sorti le 17 mars, le lecteur pourra notamment se plonger dans un reportage sur le clientélisme à Marseille, une définition du macronisme signée Sylvain Fort, une enquête sur le blues de spin doctors, des analyses sur l’après-Mélenchon, le rapport de la classe politique à l’armée… En bref, un contenu de haute volée et magnifiquement maquetté. La rédaction de Décideurs n’est pas peu fière d’être associée à cette belle aventure !

2022, la fabrique de la présidentielle, Robert Laffont, collectif d’auteurs, 192 pages, 19 euros

Hanouna à l’Élysée

Il y a quelques mois, dans anéantir, Michel Houellebecq avait imaginé le scénario d’un Cyril Hanouna président de la République. Un chef d’État aseptisé, successeur d’Emmanuel Macron et entré dans le "système". Quelques mois plus tôt, Philippe Moreau-Chevrolet avait prévu un autre scénario : celui d’un Hanouna populiste, vulgaire et visionnaire capable de réunir banlieues et gilets jaunes dans une volonté de renverser la table. Et accessoirement de renverser "Jupiter" dans une émission télévisée. Cette BD truculente et bien informée se distingue surtout par ses personnages secondaires (notamment le jeune communicant macroniste, anti-héros plus vrai que nature). Certains personnages bien réels sont croqués avec malice. Songeons notamment à Aurore Bergé, devenue "hanouniste". Quant au célèbre animateur, pas averti de la préparation de l’album, il aurait plutôt bien pris l’initiative. S’il est dépeint comme mégalo et vulgaire, il est toutefois doté d’un véritable flair politique et d’une intelligence que beaucoup sous-estiment.

Le Président, de Philippe Moreau-Chevrolet et Morgan Navarro, Les Arènes, 151 pages, 22 euros

La boîte noire des sondages

Durant la présidentielle de 2002, 193 sondages ont été publiés, et en 2017, il y en eut 560. Le cru 2022 devrait battre les records. S’ils sont pris (à tort) comme une prédiction, ils restent souvent peu précis. Après tout, ils avaient prévu un second tour Jospin-Chirac en 2002, persuadé que le Brexit était un mythe, promis que Donald Trump président relèverait de la science-fiction ou surestimé le vote RN aux dernières régionales. Pourquoi de telles failles ? Le politologue Alexandre Dézé s’attelle à une explication scientifique mais pédagogique. Il revient, notamment, sur les questions d’échantillonnage, de fabrication des questions, de redressement… Verdict : si les sondages d’opinion sont utiles, ils ne font pas office de divination et doivent être manipulés avec précaution.

10 leçons sur les sondages politiques, d’Alexandre Dézé, De Boeck supérieur, 144 pages, 12,90 euros

L’enfer, c’est les autres

La campagne électorale est d’une rare violence. Wokes communautaristes d’un côté et extrême droite identitaire de l’autre s’invectivent, s’excommunient et radicalisent les Français. Pourtant, les deux idéologies ont un point commun : la volonté de se protéger de tout et de n’accepter aucun débat. Pourquoi ? Dans cet essai, Vincent Cocquebert tente une piste. Plus les années passent, plus parents et enseignants surprotègent la jeune génération, les réseaux sociaux coupent du réel, les algorithmes ne font que remonter des informations confortant nos opinions, l’émotion prime sur la raison. Et les conséquences sur notre société sont réelles : quiconque vit dans son cocon nourrit une aversion au risque, ne crée plus, n’argumente plus, devient amorphe, s’indigne pour un rien. Quitte à promouvoir la censure ou voter pour celui qui lui promet un "safe space". Cet essai est un véritable "shot intellectuel" qui permet de mieux comprendre l’essor des extrêmes politiques au sein de la jeunesse de l’Hexagone.

La civilisation du cocon, de Vincent Cocquebert, Arkhé, 180 pages, 16,50 euros

La France comme vous ne l’avez jamais vue

Le titre fait penser à un rapport rébarbatif de l’Insee, la couverture est terne. Mais les 481 pages de cet ouvrage sont un chef-d’œuvre absolu. À la manœuvre, Jérôme Fourquet, directeur du département opinion de l’Ifop, auteur du best-seller L’Archipel français, et Jean-Laurent Cassely, journaliste spécialisé dans les nouveaux modes de vie. Une association choc qui fait découvrir au lecteur une France jamais analysée de cette manière. Les deux auteurs se basent sur des facteurs a priori sans liens les uns avec les autres mais qui en disent beaucoup sur nous. La mode des tatouages et des marches blanches ainsi que le boom du yoga illustrent la déchristianisation. Le rapport aux États-Unis sert à mettre en avant la fracture entre des classes populaires fans de danse country et des élites amatrices de poke bowls et de diversité. Le développement du constructeur Dacia, du site Le Bon Coin, ou de la marque Le Slip français montrent parfaitement le fossé social grandissant entre classes moyennes supérieures et classes moyennes paupérisées. L’énumération pourrait continuer à l’infini, mais il est temps de conclure par un message simple : lisez cet ouvrage, vous ne serez pas déçus !

La France sous nos yeux : économie, paysages, nouveaux modes de vie, de Jean-Laurent Cassely et Jérôme Fourquet, Seuil, 481 pages, 23 euros

Dans les bagages du président

En toute discrétion, Mathieu Sapin s’est "incrusté" dans douze voyages d’Emmanuel Macron ; de l’itinérance mémorielle à Verdun à Marseille, en passant par l’océan Indien.  Armé de son carnet de croquis, tapi au milieu des conseillers, journalistes et fonctionnaires des services de sécurité, le dessinateur croque avec délectation l’antichambre du pouvoir : commentaires acerbes, private jokes, jeux de cour... Mathieu Sapin s’en donne à cœur joie et décrit avec humour et tendresse un milieu qui fait rêver de l’extérieur. Mais qui, vu de l’intérieur, ressemble au quotidien de bien des entreprises. Les dorures et les avions présidentiels en plus…

Voyages présidentiels, de Mathieu Sapin, Revue Zadig, 144 pages, 16 euros

Les cartes et le territoire

L’ascenseur social est plus que jamais en panne, les inégalités augmentent, les campagnes sont abandonnées, la France s’islamise, les licornes françaises se portent bien, certains territoires sont épargnés par le chômage, de plus en plus de villes voient fuir leurs jeunes pour cause d’immobilier trop élevé… Toutes ces assertions font partie du discours des candidats à la présidentielle. Mais qu’en est-il en réalité ? Comment se faire une idée de la situation en évitant de lire des milliers de pages ? Peut-être en appliquant le fameux adage "un petit dessin vaut mieux qu’un long discours". Cet ouvrage combinant explications concises et cartes pertinentes devrait vous aider à y voir plus clair, à mieux cerner les forces et les faiblesses de l’Hexagone. Et accessoirement à debunker certaines promesses électorales.

50 cartes à voir avant d’aller voter, Aurélien Delpirou et Frédéric Gilli, éditions autrement, 128 pages, 12 euros 90

Gauche souveraine

La gauche souverainiste est-elle en voie d’extinction ? Il semble qu’elle bouge encore notamment grâce à une jeune génération qui fourmille d’idées. Dans cet ouvrage, une vingtaine d’entre eux, tous spécialisés sur une thématique précise, prennent de la hauteur et formulent des propositions qui, si elles peuvent ne pas faire l’unanimité, apportent du grain à moudre à notre réflexion. Certains diagnostics peuvent également inciter le lecteur à lire les programmes des candidats en lice pour les aider à faire leur choix le jour J.

Souverain demain, manifeste pour une France indépendante, écologique et innovante, sous la direction de Paul Melun, édition Marie B, 236 pages, 17,50 euros

Débats sur Insta

Terminons notre sélection par un format digital. Tout a commencé sur une boucle Whatsapp regroupant des communicants, des journalistes politiques, des universitaires. Sur un ton intello et marrant, cette fine équipe réunie et cornaquée par Anne-Claire, Ruel s’est habituée à décrypter la campagne présidentielle sur un ton décalé et potache. Désormais, les discussions sont publiées sur le compte Instagram CallPol où se déroulent des débats sur des sujets a priori anodins mais qui en disent beaucoup sur notre : pourquoi diable Emmanuel Macron pose-il en sweat à capuche ? pourquoi les candidats se déclarent fan de jeux vidéo ? Peut-on gagner une élection sans parler d’espoir ? Cerise, sur le gâteau, le compte accueille régulièrement des personnalités qui donnent leur ressenti sur cette élection présidentielle. Citons notamment les dessinateurs Joann Sfar, Louison ou Mathieu Sapin, la philosophe Gabrielle Halpern… Les followers peuvent également interagir et parler aussi bien de René Coty, de Nietzsche ou de Christian Clavier. Une vraie bouffée d’oxygène dans une campagne plutôt morose.

Lucas Jakubowicz

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Gouvernement Borne : Éric Dupond-Moretti conserve le ministère de la Justice

Gouvernement Borne : Éric Dupond-Moretti conserve le ministère de la Justice

De la salle des pas perdus à l’hôtel de Bourvallais, il n’y avait, pour Éric Dupond-Moretti, qu’un pas à sauter. L’ex-pénaliste, entré au gouvernement...

Gouvernement Borne : ce qu'il faut retenir

Gouvernement Borne : ce qu'il faut retenir

Une relative stabilité, peu de débauchages, des ministres et des députés promus : voici les principales informations sur le nouveau gouvernement.

Olivia Grégoire : une spécialiste de l'économie inclusive porte-voix du gouvernement

Olivia Grégoire : une spécialiste de l'économie inclusive porte-voix du gouvernement

Ancienne chef d’entreprise et députée, elle remplace Gabriel Attal au porte-parolat du gouvernement. Spécialiste des sujets RSE, la quadragénaire est...

Agnès Pannier-Runacher, Amélie de Montchalin : mission environnement

Agnès Pannier-Runacher, Amélie de Montchalin : mission environnement

À Elisabeth Borne, Première ministre en charge de la planification écologique, Emmanuel Macron a décidé d’adjoindre Agnès Pannier-Runacher à la Transi...

Rima Abdul Malak, ministre de la Culture de l’ombre à la lumière

Rima Abdul Malak, ministre de la Culture de l’ombre à la lumière

Le monde de la culture connaît bien cette conseillère de l’Élysée qui remplace Roselyne Bachelot rue de Valois. Proche d’Emmanuel Macron, elle devrait...

Législatives : ce que prévoient les sondages

Législatives : ce que prévoient les sondages

Une majorité en bonne position pour être reconduite, une gauche en dynamisme, une extrême droite qui pourrait enfin constituer un groupe parlementaire...

Burkini à Grenoble : à qui cela profite ?

Burkini à Grenoble : à qui cela profite ?

Ça y est, Éric Piolle a autorisé le burkini à Grenoble. Une décision qui va pénaliser les femmes, les féministes, les Verts et la gauche. Les salafist...

Premier ministre. Qui est resté le plus longtemps en poste ?

Premier ministre. Qui est resté le plus longtemps en poste ?

Jean Castex cède sa place à Elisabeth Borne. Par rapport à ses prédécesseurs, est-il resté longtemps dans "l'enfer de Matignon ? 3 ans, 1 mois et 18 j...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message