Quatrième levée de fonds pour idi Emerging Markets

Le fonds d’investissement idi souhaite réaliser le premier closing de son programme idi EM IV consacré aux marchés émergents au cours de l’été 2019.

Le fonds d’investissement idi souhaite réaliser le premier closing de son programme idi EM IV consacré aux marchés émergents au cours de l’été 2019.

La société cotée sur Euronext entame son quatrième programme d’investissement destiné aux économies émergentes. La branche spécialisée en capital-développement du groupe, idi Emerging Markets, souhaite en effet lever entre 120 et 150 millions de dollars pour le premier closing. Le hard cap du vehicule d’investissement idi EM IV est lui fixé à 300 millions de dollars. Ce fundraising lui permettra de placer des tickets de vingt millions de dollars en moyenne. Julien Kinic, managing partner d’idi Emerging Markets ajoute : « Le private equity dans l’univers de ces économies à fort potentiel est en pleine structuration. Notre savoir-faire vise à en faciliter l’accès et à identifier les gisements de croissance en matière de capital-développement. »

Le fonds accompagnera les PME générant un chiffre d’affaires de plus de vingt millions de dollars. Les investissements seront déployés dans les régions à forte croissance, à savoir : la Chine, l’Inde, l’Asie du Sud-Est, l’Afrique et l’Amérique Latine. Les sociétés qui constitueront le portefeuille du fonds auront pour point commun de s’appuyer sur l’essor de la consommation des classes moyennes au sein de zones urbaines de plus de 100 millions d’habitants. En outre le fonds sera réparti, à parts égales des montants levés, entre les investissements directs au capital des sociétés ciblées et les investissements dans des fonds locaux. Julien Kinic précise : « Le choix d’une structure de fonds hybride entre investissements directs et indirects, mais aussi le nombre de participations, offrent une grande diversification à idi EM IV. Nous avons conçu cette formule pour répondre aux exigences de rendement et de diversification. »

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Introduction en Bourse convaincante pour OVHcloud

Introduction en Bourse convaincante pour OVHcloud

OVHcloud, leader européen des services informatiques dématérialisés, vient de faire son entrée à la Bourse de Paris ce vendredi 15 octobre. L’action,...

Équipementiers télécoms : la guerre des trônes

Équipementiers télécoms : la guerre des trônes

Avec le déploiement de la 5G, la bataille pour la souveraineté s’est accentuée entre Européens, Américains et Chinois autour de Nokia, Ericsson et Hua...

Réforme de la fiscalité internationale : réelle révolution ou pavé dans la mare ?

Réforme de la fiscalité internationale : réelle révolution ou pavé dans la mare ?

S’il est un sujet qui aura fait couler beaucoup d’encre depuis le début de l’année 2021, c’est bien celui de la réforme de la fiscalité internationale...

Nicolas Julia (Sorare) : "Notre vision est de construire un champion mondial de l’entertainment sportif"

Nicolas Julia (Sorare) : "Notre vision est de construire un champion mondial de l’entertainment spor...

La start-up Sorare, qui développe un jeu de fantasy football permettant de collectionner des cartes numériques de football sous forme de jetons non fo...

Le mid-cap européen se réunit à Paris

Le mid-cap européen se réunit à Paris

Dans le cadre de la 21e édition du forum indépendant "European Midcap Event" qui se tiendra à Paris les 21 et 22 octobre prochains, près de 200 entrep...

Oliver Bäte (Allianz), la prime à la conversion

Oliver Bäte (Allianz), la prime à la conversion

PDG d’Allianz depuis 2014, Oliver Bäte poursuit l’expansion de son groupe d’assurance en Europe et en Afrique de l’Est. Très impliqué sur les sujets...

30 milliards d’euros pour la France de 2030

30 milliards d’euros pour la France de 2030

Mardi 12 octobre, Emmanuel Macron présentait un programme de dix objectifs pour garantir à la France une croissance pérenne et gagner en souveraineté....

O. Lenel (Mazars En France) : "81 % des Français estiment que les entreprises ont le pouvoir de changer les choses"

O. Lenel (Mazars En France) : "81 % des Français estiment que les entreprises ont le pouvoir de chan...

Mazars en France a donné la parole à 2 143 Français concernant leurs attentes vis-à-vis des entreprises en 2021, dans un contexte de sortie de crise....

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte