J-P.Camard (Pros-Consulte) : " Notre rôle : écouter, accompagner et soutenir "

Spécialiste reconnu du bien-être au travail, Pros-Consulte s'appuie sur une solide équipe de psychologues et vient en aide quotidiennement à un très grand nombre de salariés. Le Ministère de la Santé vient d'ailleurs de confier à l'entreprise le dispositif d'écoute psychologique destiné à la police nationale.

Spécialiste reconnu du bien-être au travail, Pros-Consulte s'appuie sur une solide équipe de psychologues et vient en aide quotidiennement à un très grand nombre de salariés. Le Ministère de la Santé vient d'ailleurs de confier à l'entreprise le dispositif d'écoute psychologique destiné à la police nationale.

Décideurs. Le ministère de l’intérieur vous a attribué le dispositif d’écoute psychologique mis en place au bénéfice du personnel de la police nationale et de leurs familles. Quel va être votre rôle ?

Jean-Pierre Camard. Spécialisés dans la gestion des risques psychosociaux et du stress au travail depuis dix ans, nous mettons notre plateforme d’écoute et des outils numériques innovants à la disposition des agents de la police nationale et leurs familles.

Notre rôle : écouter, accompagner et soutenir. Nos psychologues leurs fourniront une écoute bienveillante, une assistance et des conseils permettant de surmonter leurs difficultés, une orientation s’ils le souhaitent. Nous nous intégrons dans un dispositif  de quatre-vingt psychologues de la police qui existe déjà depuis longtemps. Notre spécificité : nous sommes à leur écoute 24H sur 24 et 7J7  et leur proposons une écoute totalement anonyme et un service totalement indépendant de l’institution. Un numéro vert qui leur est dédié a été mis en service le 9 septembre dernier et lancé officiellement par le Ministre de l’Intérieur. Les agents de la police nationale et/ou leurs familles peuvent être mis en relation en quelques secondes et sans attente avec l’un de nos soixante-dix psychologues.

Les psychologues de notre équipe sont tous diplômés, mais aussi supervisés et formés par nos soins, ils sont visibles en temps réel sur notre site internet. Les appelants peuvent donc via le site internet, choisir l’interlocuteur qui leur convient. Pour faciliter encore plus l’accès à notre plateforme, une application mobile est aussi à leur disposition. Très rapidement, chaque agent peut avoir un psychologue au bout du fil ! En cas de besoin ils pourront être réorientés vers des médecins et des psychiatres, grâce au réseau médicalisé de l’association Soins aux professionnels de santé (SPS).

Quelle est la spécificité de cette population ?

C’est une population qui doit se montrer forte, « les Forces de l’Ordre », et qui a du mal à se faire aider. Ce sont des hommes et des femmes qui sont « flics » 24H sur 24. Ils ont été malmenés par la population ces derniers temps, ont été très sollicités (ils passent en moyenne un week-end sur six avec leur famille). Et c’est bien sûr un taux de suicide inquiétant dans leurs rangs cette année. La phrase forte de leur campagne de communication sur notre dispositif, souvent répétée par Monsieur Castaner : « Etre fort, c’est aussi savoir demander de l’aide ».

Afin de mieux nous imprégner de la « culture policière », chacun de nos soixante-dix psychologues va suivre, dans sa région, une journée de « formation – inculturation » assurée par des psychologues formateurs de la police.

Vous avez prévu de solliciter si besoin l’association SPS (Soins aux Professionnels de santé). En quoi cette collaboration est précieuse ?

Cet appui médicalisé était une demande du Ministère, il se trouve que nous travaillons depuis 2016 avec l’association SPS dans le cadre de la prise en charge des soignants en souffrance, nous nous connaissons donc bien. L’association SPS a développé un réseau national de plus de mille intervenants : médecins, psychiatres, psychologues, particulièrement formés à la souffrance au travail et vers qui nos psychologues de la plateforme orienteront les appelants de la police si ceux-ci souhaitent un suivi en face à face en dehors de leur institution.

www.pros-consulte.com

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

P. O. Bernard (Opleo Avocats) : "Une bonne gouvernance doit permettre de sortir d’un conflit"

P. O. Bernard (Opleo Avocats) : "Une bonne gouvernance doit permettre de sortir d’un conflit"

La gouvernance est un sujet dont l’importance est trop souvent minimisée par les entreprises. Pourtant, une gouvernance efficace est indispensable pou...

P.Coton (CFTC) : "Pour le moment, la réforme est sociale"

P.Coton (CFTC) : "Pour le moment, la réforme est sociale"

Pascale Coton mène les négociations sur la réforme des retraites au nom de la CFTC dont elle est vice-présidente. Elle estime que, pour l'instant, le...

L.Escure (Unsa) : "Nous n'étions pas demandeurs de la réforme des retraites"

L.Escure (Unsa) : "Nous n'étions pas demandeurs de la réforme des retraites"

Le secrétaire général de l’Unsa, Laurent Escure, essaie de peser sur la réforme des retraites. Il explique pourquoi cette dernière pourrait potentiell...

Equipe Wemean :  "Le dirigeant doit accepter d’être un leader"

Equipe Wemean : "Le dirigeant doit accepter d’être un leader"

Après plus de quinze ans à conseiller les entreprises et leurs dirigeants sur leur stratégie de communication et d’influence, le cabinet Wemean est né...

A.Broches (Lidl) : "La mobilité freine les candidatures féminines"

A.Broches (Lidl) : "La mobilité freine les candidatures féminines"

Même lorsque les effectifs sont en majorité féminins, la question de l’égalité hommes-femmes se pose. Elle implique de faire face au fameux plafond de...

B.Laforge (Sanofi) : "Associer nos partenaires sociaux plus en amont"

B.Laforge (Sanofi) : "Associer nos partenaires sociaux plus en amont"

Des transformations d’envergure s’annoncent dans l’industrie pharmaceutique. Le défi de Bruno Laforge dans ce contexte ? Adapter les compétences des c...

Jean-Paul Delevoye : le discours et la méthode

Jean-Paul Delevoye : le discours et la méthode

Pour réformer les retraites, Emmanuel Macron fait confiance à Jean-Paul Delevoye. Cet homme de dialogue mène un véritable marathon pour convaincre syn...

Anticafé lève 1,7 million d’euros

Anticafé lève 1,7 million d’euros

La chaîne spécialisée dans l’accueil de freelances et d’entrepreneurs annonce une levée de 1,7 million d’euros auprès de Nexity et de Raise Sherpas vi...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message