Procès France Télécom : un ténor du barreau dans l’affaire

Le procès de l’ancien PDG et de six autres cadres dirigeants d’Orange, anciennement France Télécom, s’ouvre le lundi 6 mai. Parmi les avocats d’un des prévenus, une pointure du droit pénal et habitué des procès médiatiques : Patrick Maisonneuve.
Patrick Maisonneuve

Le procès de l’ancien PDG et de six autres cadres dirigeants d’Orange, anciennement France Télécom, s’ouvre le lundi 6 mai. Parmi les avocats d’un des prévenus, une pointure du droit pénal et habitué des procès médiatiques : Patrick Maisonneuve.

« Quand je faisais du pénal général, je passais beaucoup de temps dans les maisons d’arrêt. Maintenant, je vais en réunion. » Voici comment Patrick Maisonneuve, à la tête de son cabinet avec son fils, résume avec humour l’évolution de sa pratique. L’avocat s’est, au fil du temps, consacré au pénal des affaires où il a eu à défendre de nombreux dirigeants et des hommes politiques tels Henri Emmanuelli, Pierre Bérégovoy et Christine Lagarde devant la Cour de justice de la République.

Cet avocat passionné d'histoire médiévale et qui se rêvait journaliste politique assure désormais la défense d’un des prévenus du fameux procès Orange. Une affaire médiatique dans laquelle l'ancien PDG et six hauts dirigeants de l’entreprise française vont être jugés pour harcèlement moral. Ce procès s’ouvre près de dix ans après la série de suicides survenus entre 2006 et 2009 au sein de France Télécom (devenu Orange en 2013).

Patrick Maisonneuve reste prudent sur ce dossier épineux : « Il fallait trouver des solutions, trouver de la mobilité, de la reconversion. Les choix qui ont été fait ont tenu compte d’une réalité économique et sociale. Ce n’est jamais totalement satisfaisant, j’en ai bien conscience. Mais de là à dire qu’il y a eu un comportement d’harcèlement moral infractionnel, non, je ne pense pas », confie-t-il au micro de BFM TV lors de la première journée du procès.

Il est vrai qu’à l’époque des faits, France Télécom faisait l’objet d’une importante restructuration et prévoyait la suppression de 22 000 postes. Au total, on dénombre 35 suicides entre 2008 et 2009, 12 tentatives et 8 cas de dépression ou d’arrêt de travail. Le procès, qui se tiendra sur trois mois, s’annonce retentissant dans la mesure où pour la première fois, la justice aura à trancher sur une affaire de harcèlement moral de cette ampleur.

Marine Calvo

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Retrouvez les classements issus du Guide Risk Management & Assurance 2022

Retrouvez les classements issus du Guide Risk Management & Assurance 2022

Après plus de trois mois d'enquête, la rédaction de Décideurs a le plaisir de vous partager ses classements des meilleurs professionnels en matière de...

Aston Avocats renforce sa pratique en droit social

Aston Avocats renforce sa pratique en droit social

Avocate spécialiste en droit du travail et de la sécurité sociale, Rosine de Matos est nommée counsel au sein du département social du cabinet Aston A...

Une non-juriste dirige dorénavant Altius

Une non-juriste dirige dorénavant Altius

Le cabinet belge Altius renouvelle sa direction et nomme Valérie Struye general manager. Il sera pour la première fois dirigé par un professionnel san...

L’UE est prête pour le reporting extrafinancier des grandes entreprises

L’UE est prête pour le reporting extrafinancier des grandes entreprises

Mardi 22 juin, le Parlement européen et les gouvernements des 27 ont conclu un accord provisoire sur la directive CSRD, qui prévoit de nouvelles règle...

Room Avocats mise sur sa pratique distribution concurrence

Room Avocats mise sur sa pratique distribution concurrence

Le réseau d’avocats d’affaires Room Avocats accueille Gwendoline Cattier à la tête de sa pratique distribution concurrence. L’avocate est passée par c...

Google et droits voisins : la conclusion

Google et droits voisins : la conclusion

Après deux ans de tractations entre Google et l’Apig et une amende de 500 millions d’euros, le dossier des droits voisins est désormais clos pour la f...

Nouvel associé marseillais pour UGGC Avocats

Nouvel associé marseillais pour UGGC Avocats

Le cabinet indépendant présent à l’international UGGC Avocats consolide son bureau de Marseille grâce à l’arrivée d’un nouvel associé spécialiste du d...

Winifrey Caudron : de la finance aux assurances

Winifrey Caudron : de la finance aux assurances

Depuis seize ans, Winifrey Caudron évolue au sein du groupe Up. Retour sur son parcours et sur son intérêt croissant pour les thématiques de risk mana...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message