Procès France Télécom : un ténor du barreau dans l’affaire

Le procès de l’ancien PDG et de six autres cadres dirigeants d’Orange, anciennement France Télécom, s’ouvre le lundi 6 mai. Parmi les avocats d’un des prévenus, une pointure du droit pénal et habitué des procès médiatiques : Patrick Maisonneuve.
Patrick Maisonneuve

Le procès de l’ancien PDG et de six autres cadres dirigeants d’Orange, anciennement France Télécom, s’ouvre le lundi 6 mai. Parmi les avocats d’un des prévenus, une pointure du droit pénal et habitué des procès médiatiques : Patrick Maisonneuve.

« Quand je faisais du pénal général, je passais beaucoup de temps dans les maisons d’arrêt. Maintenant, je vais en réunion. » Voici comment Patrick Maisonneuve, à la tête de son cabinet avec son fils, résume avec humour l’évolution de sa pratique. L’avocat s’est, au fil du temps, consacré au pénal des affaires où il a eu à défendre de nombreux dirigeants et des hommes politiques tels Henri Emmanuelli, Pierre Bérégovoy et Christine Lagarde devant la Cour de justice de la République.

Cet avocat passionné d'histoire médiévale et qui se rêvait journaliste politique assure désormais la défense d’un des prévenus du fameux procès Orange. Une affaire médiatique dans laquelle l'ancien PDG et six hauts dirigeants de l’entreprise française vont être jugés pour harcèlement moral. Ce procès s’ouvre près de dix ans après la série de suicides survenus entre 2006 et 2009 au sein de France Télécom (devenu Orange en 2013).

Patrick Maisonneuve reste prudent sur ce dossier épineux : « Il fallait trouver des solutions, trouver de la mobilité, de la reconversion. Les choix qui ont été fait ont tenu compte d’une réalité économique et sociale. Ce n’est jamais totalement satisfaisant, j’en ai bien conscience. Mais de là à dire qu’il y a eu un comportement d’harcèlement moral infractionnel, non, je ne pense pas », confie-t-il au micro de BFM TV lors de la première journée du procès.

Il est vrai qu’à l’époque des faits, France Télécom faisait l’objet d’une importante restructuration et prévoyait la suppression de 22 000 postes. Au total, on dénombre 35 suicides entre 2008 et 2009, 12 tentatives et 8 cas de dépression ou d’arrêt de travail. Le procès, qui se tiendra sur trois mois, s’annonce retentissant dans la mesure où pour la première fois, la justice aura à trancher sur une affaire de harcèlement moral de cette ampleur.

Marine Calvo

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Data Legal Drive accueille un directeur juridique

Data Legal Drive accueille un directeur juridique

La start-up spécialiste de la mise en conformité au RGPD Data Legal Drive prouve son attachement au droit en créant un poste de directeur juridique, d...

Décès de Ruth Bader Ginsburg. Qu’adviendra-t-il ensuite ?

Décès de Ruth Bader Ginsburg. Qu’adviendra-t-il ensuite ?

"Notorious RBG", qui s'est éteinte à 87 ans, était une icône libérale et une voix puissante, même dans les opinions contestataires. Le décès de la jug...

Nathalie Roret : une avocate à la tête de l’ENM

Nathalie Roret : une avocate à la tête de l’ENM

Éric Dupond-Moretti propose le nom de Nathalie Roret pour diriger de l'École nationale de la magistrature. La candidature doit être acceptée par Emman...

Hogan Lovells Paris : un anniversaire sous le signe de la relation client

Hogan Lovells Paris : un anniversaire sous le signe de la relation client

Réunissant 180 avocats et réalisant en 2019 un chiffre d'affaires de 107 millions d’euros, le bureau parisien d’Hogan Lovells est un acteur majeur du...

Simon & Associés développe sa pratique en private equity et venture capital

Simon & Associés développe sa pratique en private equity et venture capital

Les arrivées de Stéphanie Roquefort et d’Arthur Anton comme associés renforcent le département corporate/M&A du cabinet Simon & Associés.

Ollyns : naissance d’un cabinet d’avocats 3.0

Ollyns : naissance d’un cabinet d’avocats 3.0

David Pitoun, Cyrille Garnier, Geoffroy Lacroix et Amandine Joulié sont les quatre associés à la tête d’une structure qui vient d’ouvrir ses portes :...

Apax Partners souhaite acquérir la majorité du groupe Crystal

Apax Partners souhaite acquérir la majorité du groupe Crystal

Apax Partners est entré en négociations exclusives avec le groupe Crystal, principalement détenu par son équipe dirigeante et par les groupes OFI et A...

Gowling WLG renforce son pôle fiscal grâce à deux nouvelles arrivées

Gowling WLG renforce son pôle fiscal grâce à deux nouvelles arrivées

Après une croissance en 2020 de Gowling WLG Paris, marquée par l’arrivée de plusieurs nouveaux associés, la firme continue de se développer et accueil...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message