Procès France Télécom : un ténor du barreau dans l’affaire

Le procès de l’ancien PDG et de six autres cadres dirigeants d’Orange, anciennement France Télécom, s’ouvre le lundi 6 mai. Parmi les avocats d’un des prévenus, une pointure du droit pénal et habitué des procès médiatiques : Patrick Maisonneuve.
Patrick Maisonneuve

Le procès de l’ancien PDG et de six autres cadres dirigeants d’Orange, anciennement France Télécom, s’ouvre le lundi 6 mai. Parmi les avocats d’un des prévenus, une pointure du droit pénal et habitué des procès médiatiques : Patrick Maisonneuve.

« Quand je faisais du pénal général, je passais beaucoup de temps dans les maisons d’arrêt. Maintenant, je vais en réunion. » Voici comment Patrick Maisonneuve, à la tête de son cabinet avec son fils, résume avec humour l’évolution de sa pratique. L’avocat s’est, au fil du temps, consacré au pénal des affaires où il a eu à défendre de nombreux dirigeants et des hommes politiques tels Henri Emmanuelli, Pierre Bérégovoy et Christine Lagarde devant la Cour de justice de la République.

Cet avocat passionné d'histoire médiévale et qui se rêvait journaliste politique assure désormais la défense d’un des prévenus du fameux procès Orange. Une affaire médiatique dans laquelle l'ancien PDG et six hauts dirigeants de l’entreprise française vont être jugés pour harcèlement moral. Ce procès s’ouvre près de dix ans après la série de suicides survenus entre 2006 et 2009 au sein de France Télécom (devenu Orange en 2013).

Patrick Maisonneuve reste prudent sur ce dossier épineux : « Il fallait trouver des solutions, trouver de la mobilité, de la reconversion. Les choix qui ont été fait ont tenu compte d’une réalité économique et sociale. Ce n’est jamais totalement satisfaisant, j’en ai bien conscience. Mais de là à dire qu’il y a eu un comportement d’harcèlement moral infractionnel, non, je ne pense pas », confie-t-il au micro de BFM TV lors de la première journée du procès.

Il est vrai qu’à l’époque des faits, France Télécom faisait l’objet d’une importante restructuration et prévoyait la suppression de 22 000 postes. Au total, on dénombre 35 suicides entre 2008 et 2009, 12 tentatives et 8 cas de dépression ou d’arrêt de travail. Le procès, qui se tiendra sur trois mois, s’annonce retentissant dans la mesure où pour la première fois, la justice aura à trancher sur une affaire de harcèlement moral de cette ampleur.

Marine Calvo

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Ravet & Associés s’implante à Saint-Brieuc

Ravet & Associés s’implante à Saint-Brieuc

Implanté à Rennes depuis 2014, Ravet & Associés renforce sa présence en Bretagne grâce à l’intégration du cabinet local Raoult-Graïc.

Allure Finance s’arme d’une spécialiste en immobilier

Allure Finance s’arme d’une spécialiste en immobilier

Le multi-family office Allure Finance a annoncé l’arrivée d’Ombline du PLESSIS de GRENEDAN, en charge du développement du pôle immobilier.

D. Caramalli (Clifford Chance): "Le monde d'avant est révolu et celui de demain dépendra de notre capacité à innover"

D. Caramalli (Clifford Chance): "Le monde d'avant est révolu et celui de demain dépendra de notre ca...

Toute entreprise qui rencontre des difficultés bénéficie autour d’elle de divers acteurs pour lui venir en aide. Delphine Caramalli, associée de Cliff...

Gide agrandit son conseil scientifique

Gide agrandit son conseil scientifique

Le conseil scientifique de Gide Loyrette Nouel accueille Thierry Bonneau, universitaire reconnu et spécialiste de droit bancaire.

Moneta obtient le label Relance pour deux de ses fonds

Moneta obtient le label Relance pour deux de ses fonds

Lancé le 19 octobre, le label Relance est un outil d’aide au financement des entreprises françaises. Moneta Asset Management s’est vue attribuer la fa...

Promotions internes chez Mayer Brown

Promotions internes chez Mayer Brown

Mayer Brown promeut Sébastien Delaunay en qualité d’associé et Rémy Bonnaud comme avocat counsel, deux nominations qui seront effectives le 1er janvie...

L'Élite 2020 : qui sont les figures du palais ?

L'Élite 2020 : qui sont les figures du palais ?

Thomas Baudesson, Kiril Bougartchev, Jean-Yves Garaud, Corinne Lepage, Kami Haeri, Olivier Fréget et Thomas Rouhette sont les avocats identifiés par D...

L'Elite 2020 : qui sont les références parmi les avocats d'affaires ?

L'Elite 2020 : qui sont les références parmi les avocats d'affaires ?

Alexandra Neri, Emmanuelle Barbara, Stéphane Puel, Stéphanie Auféril, Noëlle Lenoir, Catherine Mateu, Arut Kannan, Emmanuelle Trombe et Sabrina Dougad...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte