Privatisation d’ADP, le cap du million de signatures est franchi

Le 4 décembre, un million de citoyens ont signé en faveur d’un référendum d’initiative partagée relatif à la privatisation d’ADP. Mais beaucoup de chemin reste à parcourir.

Le 4 décembre, un million de citoyens ont signé en faveur d’un référendum d’initiative partagée relatif à la privatisation d’ADP. Mais beaucoup de chemin reste à parcourir.

Les prévisions ne sont se pas trompées. En lançant le référendum d’initiative partagée (RIP) pour demander un référendum sur la privatisation d’Aéroports de Paris, le 20 juin, les organisateurs espéraient atteindre le million de signatures en décembre 2019.

Mission accomplie. Dans un communiqué du mercredi 4 décembre, le Conseil constitutionnel annonce que "1 000 500 soutiens ont été enregistrés sur le site internet du ministère de l’Intérieur dédié à la procédure". Il précise également que "95% de ces soutiens ont franchi avec succès le stade des vérifications administratives auxquelles il incombe au ministère de l’Intérieur de procéder dans les cinq jours suivant le dépôt de la demande".

Le RIP permet à des députés et des sénateurs de provoquer un référendum sur le sujet de leur choix. Il faut pour cela la signature d’un cinquième des membres du Parlement soit, au moins 185 députés et sénateurs. Le 13 juin 248 signatures ont été recueillies ce qui a permis de lancer la procédure. Parmi les signataires, des élus LFI mais aussi des députés de droite comme Gilles Carrez ou François Cornut-Gentille.

Les soutiens du RIP se réjouissent sur les réseaux sociaux de ce succès. Certains comme le député PS de Landes Boris Vallaud "espèrent que ce million déclenchera le référendum". Mais attention, pour mettre en place le référendum, il est nécessaire de recueillir la signature d’un dixième du corps électoral… La date de clôture est prévue pour le 12 mars.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Allemagne : les écolos aux portes du pouvoir

Allemagne : les écolos aux portes du pouvoir

Après quinze années à la tête du gouvernement, Angela Merkel cédera son siège en septembre. Une alternance semble plus que jamais possible et pourrait...

Super League : l’heure du putsch a sonné

Super League : l’heure du putsch a sonné

Coup de tonnerre sur le monde du foot, les "riches" font sécession. Plusieurs grands clubs veulent créer leur propre compétition quasi fermée. À la cl...

Présidentielle 2022. Qui vote quoi ?

Présidentielle 2022. Qui vote quoi ?

Emmanuel Macron candidat des classes moyennes, des seniors et des très jeunes. Marine Le Pen plus que jamais souveraine dans les milieux populaires où...

Ian Brossat (Ville de Paris) : "Dans la capitale, les prix à la location ont baissé cette année"

Ian Brossat (Ville de Paris) : "Dans la capitale, les prix à la location ont baissé cette année"

Mesures en faveur des classes moyennes, impact de la crise sanitaire sur les prix, choix d’un centre-ville dense… Le communiste Ian Brossat, adjoint a...

Stéphane Bancel, PDG de Moderna, fait une entrée fracassante dans le "club" des milliardaires

Stéphane Bancel, PDG de Moderna, fait une entrée fracassante dans le "club" des milliardaires

À la tête de la biotech Moderna depuis près de dix ans, Stéphane Bancel n’a pas attendu la crise sanitaire pour parier sur une technologie qui, en acc...

Entre 2017 et 2021, l’image de Marine Le Pen s’est dégradée

Entre 2017 et 2021, l’image de Marine Le Pen s’est dégradée

Pour beaucoup d’observateurs, Marine Le Pen est sur la pente ascendante, au point d’envisager une victoire en 2022. Mais si l’on fait abstraction des...

Régionales. Manuel Valls, candidat PS en Ile-de-France ?

Régionales. Manuel Valls, candidat PS en Ile-de-France ?

Le parti socialiste s’apprêterait à "débrancher" Audrey Pulvar. Un nom surprise sortirait du chapeau, celui de Manuel Valls qui retrouverait son parti...

Confinement, écoles, attestations, vaccins : ce qu’il faut retenir de l’allocution d’Emmanuel Macron

Confinement, écoles, attestations, vaccins : ce qu’il faut retenir de l’allocution d’Emmanuel Macron

Voici les points essentiels à retenir du discours du président de la République le 31 mars. Objectif : "fixer un nouveau cap", "garder la tête hors de...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte