Priorité 2019 du directeur financier : La gestion des talents (4/6)

Comme chaque semaine, nous vous analysons l’une des six tendances mises en avant par les DAF lors de l’enquête annuelle menée par PwC : « Priorité 2019 du directeur financier »

Comme chaque semaine, nous vous analysons l’une des six tendances mises en avant par les DAF lors de l’enquête annuelle menée par PwC : « Priorité 2019 du directeur financier »


Afin de définir les enjeux actuels de la profession, 300 directeurs financiers venant de tous les secteurs et travaillant pour des PME, des ETI ou de grandes entreprises ont répondu au questionnaire en ligne proposé par PwC. L’étude du cabinet d’audit et de conseil comprend aussi l’interview de plus de 80 DAF et deux tables rondes organisées en collaboration avec la DFCG. Six grandes priorités ressortent de l’enquête : le pilotage de la performance, la contribution à la stratégie de croissance, la gestion du cash, l’optimisation des processus, la maîtrise des risques et la gestion des talents.

La gestion des talents, la tendance qui monte

Bien que la gestion des talents soit classée dernière du classement PwC  cette année, les directeurs financiers des petites comme des grandes entreprises estiment que cette tendance va prendre de l’ampleur et devenir la troisième priorité d’ici trois ans. Il faut dire que la transformation de la fonction finance prête à la revalorisation de la gestion des talents. Avec un rôle de plus en plus transverse au sein de l’entreprise, le directeur financier s’est muté en véritable business partner. L’objectif est donc de s’entourer des profils qui s’adaptent aux mutations en cours. Jean-Luc Klein, directeur financier du groupe Schmidt, témoigne : « Un de nos enjeux clés est de trouver et de former les équipes à de nouvelles compétences IT et Data. Nous cherchons à les faire travailler davantage en mode projet. »
 


Formation et mobilité

Afin d’affronter ces nouveaux défis, plusieurs solutions s’offrent aux directions financières. Plus de la moitié des DAF considèrent que la gestion des talents d’aujourd’hui passe par la formation. « L’enjeu est d’aider les personnes déjà en poste à maintenir à jour leurs compétences et à progresser dans l’utilisation des nouveaux outils. Je tiens à impliquer chaque personne, à donner du sens à chaque action et à inciter chacun à travailler sur les synergies entre les différents pôles. Les expertises financières sont maîtrisées. Il faut prioritairement agir sur le développement des soft skills, ce qui prend du temps », précise Olivier Girin, directeur financier chez Alinea. Pourtant, au sein des grandes entreprises, 53 % des directeurs financiers affirment rencontrer une résistance au changement quand le tiers considère que d’autres investissements priment sur la gestion des talents.  Pour les petites structures, la moitié des directeurs financiers des PME/ETI reconnaissent ne pas trouver les profils qui ont les compétences requises.
 


Attirer les talents

Face à ces écueils, recruter des talents devient alors une préoccupation croissante pour les directeurs financiers. Aux côtés des comptables, des consolideurs et des contrôleurs de gestion de nouveaux métiers technico-fonctionnels apparaissent. Ainsi, 7 % des postes à pourvoir au sein des équipes managées par les DAF sont désormais destinés aux profils data-scientist. Cependant, attirer les profils expérimentés, cible principale des directions financières, ne relève pas de la facilité. Un directeur financier d’une grande entreprise du secteur énergétique témoigne : « Lorsque nous recrutons, nous veillons à ce que les profils soient évolutifs, avec de fortes capacités d’analyse et une appétence pour le digital. » Comme lui, 67 % des DAF au sein des grandes entreprises déclarent que l’attractivité de l’entreprise passe par l’amélioration du contenu du poste proposé.
 




Sandy Andrianabiby

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Nathalie Fontaine (Renault Trucks) : « Nous avons tous des connaissances à partager »

Nathalie Fontaine (Renault Trucks) : « Nous avons tous des connaissances à partager »

Chez Renault Trucks, devenir une entreprise apprenante est une réflexion de longue date. Pour Nathalie Fontaine, directrice des compétences et du déve...

RH : s’adapter pour garder le Nord

RH : s’adapter pour garder le Nord

La stupeur causée par la brutalité de la crise du Coronavirus est passée. Nous sommes aujourd’hui dans un monde où les cartes ont été rebattues… Un mo...

Comment encourager les femmes à dynamiser leur carrière ?

Comment encourager les femmes à dynamiser leur carrière ?

Si la place des femmes dans la société semble être aujourd’hui un sujet d’arrière-garde, celui de la mixité au sommet des entreprises est bel et bien...

V. Vuillod (Coca-Cola): "Je vise 2023 pour parvenir à la parité!"

V. Vuillod (Coca-Cola): "Je vise 2023 pour parvenir à la parité!"

Avec un score de 98/100 à l’Index Égalité femmes-hommes, Coca-Cola European Partners France fait figure de bon élève. Entretien avec la DRH France du...

Jean-François Ode (Aviva) : « Le télétravail génère de la monotonie que nous combattons »

Jean-François Ode (Aviva) : « Le télétravail génère de la monotonie que nous combattons »

La crise sanitaire et le confinement de l’ensemble de la population ont nécessité une généralisation du télétravail. Jean-François Ode, DRH d’Aviva Fr...

Partout en Europe, un dialogue social maintenu pendant la crise

Partout en Europe, un dialogue social maintenu pendant la crise

Un dialogue social de qualité dans l’entreprise suppose des échanges nourris et réguliers entre l’employeur et les représentants du personnel, chose q...

N.Roos (L'Oréal): "Former des entrepreneurs capables d'innover"

N.Roos (L'Oréal): "Former des entrepreneurs capables d'innover"

Directrice générale de la division des produits professionnels de L’Oréal et membre du comex, Nathalie Roos est à l’initiative de Real Campus, une éco...

Maxime Aiach (Groupe Domia) : « IK a plus été un associé qu’un actionnaire pour nous »

Maxime Aiach (Groupe Domia) : « IK a plus été un associé qu’un actionnaire pour nous »

Dans une France confinée, les services à la personne doivent s’adapter au numérique quand cela est possible ou supporter la crise lorsqu’il n’y a pas...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message