Priorité 2019 du directeur financier : la gestion des risques (1/6)

À l’issue de l’étude de PwC « Priorité 2019 du directeur financier »,  nous vous proposons une chaque semaine un retour sur l’un des six sujets qui cristallise l’attention des directeurs financiers.

À l’issue de l’étude de PwC « Priorité 2019 du directeur financier », nous vous proposons une chaque semaine un retour sur l’un des six sujets qui cristallise l’attention des directeurs financiers.

Afin de définir les enjeux actuels de la profession, 300 directeurs financiers venant de tous les secteurs et travaillant pour des PME, des ETI ou de grandes entreprises ont répondu au questionnaire en ligne proposé par PwC. L’étude du cabinet d’audit et de conseil comprend aussi l’interview de plus de 80 DAF et deux tables rondes organisées en collaboration avec la DFCG. Six grandes priorités ressortent de l’enquête : le pilotage de la performance, la contribution à la stratégie de croissance, la gestion du cash, l’optimisation des processus, la maîtrise des risques et la gestion des talents.

Les risques s’amplifient au fil du progrès technologique

Classée cinquième dans la hiérarchie des priorités des DAF en 2019, la maîtrise des risques recouvre une large palette de problématiques. La perception de ces risques diffère cependant selon la taille de l’entreprise. Ainsi 71 % des grandes entreprises considèrent que leur exposition aux risques est forte ou très forte contre seulement 24 % des PME/ETI. Ce sont pourtant ces dernières qui sont les plus vulnérables face, notamment, à la recrudescence de la cybercriminalité inhérente à un environnement de plus en plus connecté. Jean-François Le Martret, directeur financier chez Guerbet précise : « Nous avons conscience que les évolutions sont très rapides en matière d’attaques cyber et nous essayons d’aller aussi vite que ceux d'en face. » La perception des risques devient encore plus disparate lorsqu’on les différencie. Les entreprises intermédiaires ainsi que les petites entreprises accordent par exemple plus d’importance aux risques exogènes qu’à la cybercriminalité alors que ces risques sont appréhendés de la même manière du côté des grandes entreprises (36%).

Au centre de toutes les informations (internes et externes) liées à l’activité de l’entreprise, les directeurs financiers sont en première ligne pour mettre en place des instruments idoines afin de contrer les risques. Véronique Hugues, directrice financière chez Dexia Crédit Local, témoigne : « Nous avons cartographié nos risques et mis en place une gouvernance spécifique. Ces dispositifs sont complétés par « 3 lignes de défense » comme l'exige notre environnement réglementaire. » Dans les chiffres, seules 20 % des PME/ETI et 42 % des grandes entreprises appliquent ce dispositif. Néanmoins les grands groupes ont effectué des investissements conséquents pour se prémunir des risques. Ces dépenses leur ont permis pour la plupart d’établir une cartographie des risques qui permet à la gouvernance en place de définir une stratégie. Cependant, sa mise en place ne constitue qu’un aspect de l’arsenal de protection possible. Or, comme l’indique le baromètre Ipsos 2018, 80% des entreprises n'ont pas encore mis en place de partenariats pour accéder à cet arsenal de défense (assurance, solution digitale, capital humain et stratégie).

 

Sandy Andrianabiby

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Digital learning, un nouveau souffle pédagogique!

Digital learning, un nouveau souffle pédagogique!

La sixième édition de USpring, le Printemps des Universités d’entreprise, s’est tenue par écrans interposés. L’occasion d’interroger l’impact du digit...

L’application Stairwage poursuit son ascension en Espagne

L’application Stairwage poursuit son ascension en Espagne

L’application mobile Stairwage, qui propose un modèle d’acompte sur salaire, poursuit sa croissance et se rend désormais disponible pour le marché esp...

Coworking et bureaux partagés, la solution pour demain ?

Coworking et bureaux partagés, la solution pour demain ?

Entre l’obligatoire réorganisation du travail et une stratégie immobilière à revoir, la reprise annoncée s’accompagne de nombreuses problématiques. Et...

É. Driutti (groupe La Poste) : "Les collaborateurs deviennent acteurs de leur apprentissage"

É. Driutti (groupe La Poste) : "Les collaborateurs deviennent acteurs de leur apprentissage"

L’École de la Banque et du Réseau (EBR) a été créée pour accompagner le développement des collaborateurs dans le cadre de l’accélération des activités...

Portage salarial : une option vers une sécurisation des travailleurs de l’immobilier ?

Portage salarial : une option vers une sécurisation des travailleurs de l’immobilier ?

Sur un marché immobilier toujours dynamique malgré la crise, les entreprises doivent jongler entre rentabilité et efficacité. Dans cet environnement t...

Sheryl Sandberg, la femme qui a rendu Facebook rentable

Sheryl Sandberg, la femme qui a rendu Facebook rentable

La directrice des opérations a permis au groupe de Mark Zuckerberg d’atteindre des niveaux de performance historiques. Son réseau, mais aussi son expé...

C. Seiler (Haut-commissaire aux compétences) : "la formation professionnelle comme levier de relance"

C. Seiler (Haut-commissaire aux compétences) : "la formation professionnelle comme levier de relance...

La crise du coronavirus a joué le rôle d’un révélateur : insuffisante digitalisation des parcours, métiers en tension, illectronisme, soft skills requ...

Hauts potentiels, les clés pour mieux les manager

Hauts potentiels, les clés pour mieux les manager

Quels dispositifs de formation concevoir pour des collaborateurs qui ont fait de l’apprentissage une philosophie ? Éléments de réponse pour dépoussiér...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte