Un tiers des DAF a testé une solution de RPA

Les directions financières confirment leur fort intérêt pour les solutions de robotic process automation.

Les directions financières confirment leur fort intérêt pour les solutions de robotic process automation.

Les DAF sont plus que jamais conscients de l’impact des nouvelles technologies sur leurs métiers. Son une étude réalisée par Mazars, neuf directions financières sur dix estiment que la robotisation va transformer la fonction finance, les trois quarts d’entre eux considérant la robotisation comme inéluctable – et, pour certains, anxiogène (23 %).

Accroître la productivité

Sans surprise, 2018 marque donc un intérêt croissant pour les projets de robotic process automation, testés par un tiers des directions financières interrogées (32 %). « La RPA se diffuse dans les organisations de façon grandissante, commente Sébastien Ledent, associé chez Mazars. L’année 2019 devrait quant à elle être celle de la mise en œuvre d’un déploiement massif pour les entreprises bloquées à l’étape du proof of concept. » Pour les DAF interrogés, les projets de RPA sont avant tout un moyen d’accroître la productivité de la fonction finance en gagnant du temps (77 %) et en permettant une plus grande fiabilité (60 %). Parmi les autres raisons de sauter le pas, sont citées la simplification des processus (56 %), l’amélioration de la sécurité (40 %) et la réduction des coûts (33 %).

Rassurer les équipes

Les freins restent toutefois nombreux, avec, en tête, les blocages des équipes qui seraient à l’origine d’un échec sur quatre. Les DAF prennent donc les devants pour s’assurer du succès des expérimentations RPA : 67 % d’entre eux ont mis en place des formations dédiées pour préparer leurs équipes et 65 % ont instauré une politique de gestion du changement.

« Toucher du doigt le futur est tout aussi enthousiasmant qu’anxiogène, estime Sébastien Ledent. L’entreprise doit aider ses collaborateurs à surmonter leur appréhension. Cela nécessite une forte implication des directions RH dans l’accompagnement du changement. » Selon l’enquête, la DRH est aujourd’hui impliquée dans moins d’un tiers des projets de RPA.  

CP

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

J-M. Richier (HSBC) : “Notre ambition est d’être une banque internationale de premier plan en Europe continentale”

J-M. Richier (HSBC) : “Notre ambition est d’être une banque internationale de premier plan en Europe...

Propulsé en mai dernier au poste de coresponsable de la Banque de financement et d’investissement (BFI) de HSBC Continental Europe à Paris, Jean-Manue...

Deals de l'année : les opérations qui ont marqué 2021

Deals de l'année : les opérations qui ont marqué 2021

Qu'elles prennent la forme de rachats, de fusions, d'IPO ou de levées de fonds, les opérations sélectionnées dans ce dossier racontent une période de...

Altarea Primonial : le nouvel ensemble immobilier

Altarea Primonial : le nouvel ensemble immobilier

Juin 2021, coup de tonnerre, le géant Altarea annonce l’entrée en négociations exclusives avec les actionnaires de l’ogre Primonial. L’ambition est cl...

B. Vibert (Technip Energies) : "Un carve-out est techniquement plus complexe qu’une fusion"

B. Vibert (Technip Energies) : "Un carve-out est techniquement plus complexe qu’une fusion"

Trois ans après la fusion franco-américaine, le groupe de services parapétroliers TechnipFMC s’est scindé en début d’année 2021 pour donner naissance...

HY24, la joint-venture du futur

HY24, la joint-venture du futur

TotalEnergies, Vinci et Air Liquide ont annoncé début octobre la création d’un fonds présenté comme le plus important du monde consacré au développeme...

Cegid : le crack dont les Américains se toquent

Cegid : le crack dont les Américains se toquent

Cet été, le fonds new-yorkais KKR prenait une participation dans l’éditeur de logiciels lyonnais, sur la base d’une valorisation de 5,5 milliards d’eu...

Marché du M&A : bilan d'une année folle

Marché du M&A : bilan d'une année folle

Le marché des fusions-acquisitions n’a jamais été aussi florissant que depuis le deuxième semestre 2020. Même si ce dynamisme peut paraître incongru d...

M. de Bazelaire (HSBC) : "La réallocation du capital vers une économie régénérative est primordiale"

M. de Bazelaire (HSBC) : "La réallocation du capital vers une économie régénérative est primordiale"

Alors que plus de la moitié de l’économie mondiale dépend directement de la nature, l’Europe et la France font figure de bons élèves en matière de pri...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte