Predictice veut rassembler 100 000 décisions de justice inédites

Face au retard pris par le gouvernement dans la mise en œuvre de l'open data jurisprudentiel, la start-up du droit lance un projet de mutualisation des décisions de première instance.
L’équipe de Predictice

Face au retard pris par le gouvernement dans la mise en œuvre de l'open data jurisprudentiel, la start-up du droit lance un projet de mutualisation des décisions de première instance.

En 2016, la loi pour une République numérique devait officiellement lancer un mouvement d’ouverture des données publiques et prévoyait notamment la publication gratuite et anonyme des décisions de justice. Cependant la Chancellerie traîne des pieds et s’est même vue enjointe par le Conseil d’État à prendre l’arrêté d’application devant déterminer "pour chacun des ordres judiciaires et administratifs, et le cas échéant par niveau d'instance et par type de contentieux, la date à compter de laquelle les décisions de justice sont mises à la disposition du public" en janvier dernier. Consciente du bénéficie considérable que l’open data jurisprudentiel représenterait pour les professionnels du droit, la start-up de la legaltech française Predictice lance son programme "100 000 décisions inédites". 

Tout le monde a à y gagner

Ambitieux, le projet devrait permettre aux partenaires du spécialiste de la justice prédictive de stocker et de valoriser leurs décisions sur la plateforme, mais aussi d’accéder à l’ensemble des décisions communiquées par les autres participants. Et le succès est au rendez-vous : Allen & Overy, Antelis, Edgar Avocats, Nomos et SEA Avocats entre autres participent d'ores et déjà au mouvement de mutualisation. Selon la start-up, plusieurs milliers de décisions inédites ont ainsi été partagées sur leur plateforme. Pour Predictice et tous les entrepreneurs de la justice prédictive, l’ouverture de leurs données par les juridictions soulève également d’importants enjeux économiques. Ce type de service, basé sur l’analyse probabiliste ou statistique de grandes masses de données de justice par une intelligence artificielle, permet notamment de déterminer les chances de résolution d’un litige et d’estimer le montant des indemnités susceptibles d’être obtenues. Précieuses pour les avocats, les directions juridiques et les assureurs, ces informations sont par conséquent d’autant plus qualitatives que la base de données étudiée est importante. Avec ce programme, Predictice renforce son offre et affirme être en train de créer "la base de jurisprudence française la plus vaste et la plus précieuse disponible sur le marché".

Fondée par Louis Larret-Chahine en 2016, Predictice propose une plateforme de justice prédictive aux avocats, aux directions juridiques et aux assureurs. La start-up de la legaltech française compte aujourd’hui parmi sa clientèle de nombreux grands cabinets (Allen & Overy, August Debouzy, Clifford Chance, Linklaters…), 2 000 avocats partout en France, des études luxembourgeoises, des compagnies d’assurance et des directions juridiques du CAC 40.

Léna Fernandes

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Mise à jour des conditions d’utilisation de WhatsApp : à quoi s’attendre ?

Mise à jour des conditions d’utilisation de WhatsApp : à quoi s’attendre ?

Après une première tentative controversée de changement de sa politique de confidentialité en février dernier, l’application de messagerie instantanée...

Dix nouveaux counsels chez Clifford Chance

Dix nouveaux counsels chez Clifford Chance

Catherine Naroz, Jehanne Talha, Guillaume Massole, Maroussia Cuny, Sophie Levy, Karolina Rozycka, Philippe Cazello, Marie Crumière, Pierre Goyat et Di...

Simon Associés lance un département sciences de la vie

Simon Associés lance un département sciences de la vie

Michèle Anahory intègre le cabinet d’avocats d’affaires pour diriger un nouveau pôle consacré aux biosciences. Dans ce mouvement, elle est accompagnée...

Reboul & Associés renforce sa pratique fiscale

Reboul & Associés renforce sa pratique fiscale

Éric Bérengier rejoint le cabinet parisien en qualité d’associé et sera chargé du pôle de droit fiscal.

Stéphane Brabant poursuit sa carrière chez Trinity International

Stéphane Brabant poursuit sa carrière chez Trinity International

Stéphane Brabant quitte Herbert Smith Freehills avec son associé Lucien Bou Chaaya pour rejoindre Trinity International, renforçant ainsi les ambition...

Un cabinet brésilien s’installe à Paris

Un cabinet brésilien s’installe à Paris

Grâce à l’arrivée de l’avocat Rodrigo Loureiro en provenance de Jones Day, la firme originaire de São Paulo, Briganti Advogados, crée un bureau à Pari...

Christophe Barraud, le visionnaire

Christophe Barraud, le visionnaire

Le Français a été désigné meilleur prévisionniste au monde par Bloomberg. À seulement 34 ans, ce chef économiste et stratégiste de chez Market Securit...

H. Lécuyer : "L’assurance joue un rôle structurant dans la vie économique et sociale d’un pays "

H. Lécuyer : "L’assurance joue un rôle structurant dans la vie économique et sociale d’un pays "

Professeur en droit privé à l’Université Paris 2 Panthéon-Assas depuis de nombreuses années, Hervé Lecuyer est un spécialiste du droit des assurances....

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte