Pour ses trente ans, le groupe Texa fait peau neuve

Fondé en 1987, Texa change de nom et devient Stelliant. Leader dans l’expertise et les prestations de services aux assurances en France, le groupe souhaite ainsi manifester ses ambitions et affirmer la complémentarité des métiers réunis en son sein.
Christophe Arrebolle, président de Stelliant

Fondé en 1987, Texa change de nom et devient Stelliant. Leader dans l’expertise et les prestations de services aux assurances en France, le groupe souhaite ainsi manifester ses ambitions et affirmer la complémentarité des métiers réunis en son sein.

Grandir sans renier ses origines. Ce dilemme, auquel sont exposés toutes les sociétés en croissance, a été résolu d’une manière originale par le groupe Texa qui a décidé d’adopter une nouvelle marque ombrelle au moment de fêter sa trentième année. Avec un chiffre d’affaires de 190 millions d’euros et plus de 1 800 collaborateurs, ce géant de l’expertise d’assurance est devenu Stelliant dans la nuit du 28 novembre. Cette évolution n’implique pas la disparition des autres marques du groupe comme Texa Global Solutions qui continuent d’exister pour profiter de leur notoriété et assurer une transition en douceur.

Fédérer pour aller de l’avant

Ce changement de nom illustre la volonté d’affirmer une identité globale, recouvrant l’ensemble des cinq métiers du groupe : la gestion de sinistres, les risques entreprises, la construction, la réparation en nature et le multi-risques habitation. Présenté comme une « constellation de services tournée vers l’avenir », Steliiant ne renie en rien le développement de Texa mais lui offre un nouveau cadre d’expression.

Historiquement nourri par des vagues de croissance externe, l'extension de cette entité a été rythmée par l’absorption successive de cabinets indépendants. Cette stratégie a pu poser la question du sentiment d’appartenance général et la nouvelle appellation Stelliant, déconnectée du positionnement traditionnel de Texa, répond à ce problème. Au coeur de cette nouvelle marque, il y a aussi l'objectif d'incarner les ambitions du groupe qui vient de révéler son plan à horizon 2020, axé sur trois piliers majeurs : le développement des compétences techniques et relationnelles, l’utilisation des nouvelles technologies pour optimiser l’expertise et enfin l’élargissement de l’offre de services.

Ce changement arrive à point nommé alors que les compagnies d’assurance n’hésitent plus à resserrer la vis auprès de leurs prestataires et à organiser de grands appels d’offres pour ne travailler qu’avec des cabinets triés sur le volet. Après l’arrivée de François-Xavier Lemaire plus tôt dans l’année au poste de directeur général adjoint, ce changement d’identité manifeste les ambitions d’un groupe pluridisciplinaire aux 400 000 missions par an.

 

Thomas Bastin (@ThBastin)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La Financière de Courcelles et FinTouch signent un partenariat d’affaires

La Financière de Courcelles et FinTouch signent un partenariat d’affaires

La banque d’affaires Financière de Courcelles a conclu avec la société FinTouch un accord pour accompagner les PME et ETI dans leur développement au c...

Nouvelle levée de fonds de 300 millions d'euros pour Serena

Nouvelle levée de fonds de 300 millions d'euros pour Serena

L’acteur français du capital-risque annonce la finalisation d’une levée de fonds de 300 millions d’euros pour son nouveau fonds, Serena III, qui lui p...

X. Desmaison (Antidox) & J.-M. Bally (Aster) : "Le grand sujet, c’est de repenser le fonctionnement des entreprises"

X. Desmaison (Antidox) & J.-M. Bally (Aster) : "Le grand sujet, c’est de repenser le fonctionnement...

Xavier Desmaison, président du groupe de stratégie de communication Antidox, et Jean Marc Bally, fondateur du fonds de venture capital Aster, ont réce...

Le gouvernement affronte la menace digitale

Le gouvernement affronte la menace digitale

Pour garantir la protection numérique de nos institutions, le gouvernement annonce une stratégie nationale pour la cybersécurité.

Valérie Baudson succède à Yves Perrier à la tête d’Amundi

Valérie Baudson succède à Yves Perrier à la tête d’Amundi

Dix ans après sa création en 2010, une page se tourne pour Amundi. Yves Perrier, jusqu’alors directeur général du gérant d’actifs, cède sa place à Val...

Veolia-Suez, quel rôle pour l’AMF ?

Veolia-Suez, quel rôle pour l’AMF ?

La bataille boursière qui fait rage entre les deux groupes semble fragiliser le rôle de l’Autorité des marchés financiers. Mais, malgré les déclaratio...

Ngozi Okonjo-Iweala, une battante à l'OMC

Ngozi Okonjo-Iweala, une battante à l'OMC

Nommée à la direction générale de l’Organisation mondiale du commerce, cette Nigériane déroule une grande partie de sa carrière à la Banque mondiale a...

P. Prouvost (Pernod Ricard) : " Les consommateurs se dirigent vers les marques artisanales"

P. Prouvost (Pernod Ricard) : " Les consommateurs se dirigent vers les marques artisanales"

Pernod Ricard a réalisé pas moins d’une douzaine d’acquisitions ces cinq dernières années. Philippe Prouvost, son directeur stratégie et M&A, déta...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte