Pour le FMI "il faut continuer à apporter un soutien public à l'activité"

Le Fonds monétaire international soutient le "quoi qu'il en coûte" français. Lors de la présentation de son étude sur l'économie Hexagonale lundi 2 novembre, l'un de ses membres a estimé que les aides avaient permis de contenir la hausse du chômage.

Le Fonds monétaire international soutient le "quoi qu'il en coûte" français. Lors de la présentation de son étude sur l'économie Hexagonale lundi 2 novembre, l'un de ses membres a estimé que les aides avaient permis de contenir la hausse du chômage.

Alors que les effets de la pandémie de Covid-19 sur l'économie mondiale ne cessent de s'aggraver, les économistes et les gouvernements actualisent les uns après les autres leurs perspectives de croissance. Lundi 2 novembre, le Fonds monétaire international (FMI) dévoilait ses chiffres pour la France. L'institution de Washington estime que l'activité devrait reculer d'environ 10 % pour l'ensemble de l'année 2020. Elle revoit à la baisse ses perspectives de reprise partielle, qui serait de l'ordre de 5 %-6 % en 2021, même si celle-ci "dépendra de l'évolution de la pandémie et des mesures d'endiguement associées".

La question des déficits publics

Alors la France doit-elle s'inquiéter du creusement de sa dette, inéluctable au regard de la situation ? "La réduction du déficit ne doit pas être une source de préoccupation tant que la crise persiste", estime Jeffrey Franks, directeur du bureau européen, qui s'exprimait à l'occasion de la présentation des résultats de l'étude. D'où son aval face aux mesures de soutien à l'économie mises en place par la France dès mars et renforcées dans la cadre du deuxième confinement. "Il faut continuer à apporter un soutien public à l'activité", martèle-t-il. Le FMI insiste dans son document sur ce point : "Il est légitime de continuer de fournir un appui budgétaire fort et souple."

Jeffrey Franks félicite même le gouvernement pour son action. "Soyons clairs : le 'quoi qu'il en coûte' du président de la République est la bonne décision, ajoute-t-il. La réponse à la crise a été appropriée et la riposte, rapide et souple". Ce qui "a permis de contenir une hausse du chômage." Cette aide est facilitée par la politique monétaire accommodante de la Banque centrale européenne (BCE) qui permet d'augmenter les déficits publics et ainsi rendre la dette soutenable.

Les principes du FMI ont bien évolué depuis la crise de 2009 lors de laquelle l'institution avait été ferme sur la question de l'austérité budgétaire, notamment face à la Grèce. Laissant ainsi du jeu aux pays, même si la question de la dette reviendra indéniablement sur le devant de la scène à un moment ou à un autre.

OV

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Adena Friedman, le capitalisme au sang neuf

Adena Friedman, le capitalisme au sang neuf

Depuis qu’elle a pris la tête du Nasdaq en 2017, Adena Friedman en diversifie les activités. Elle mise sur les données et les nouvelles technologies e...

Coworking et bureaux partagés, la solution pour demain ?

Coworking et bureaux partagés, la solution pour demain ?

Entre l’obligatoire réorganisation du travail et une stratégie immobilière à revoir, la reprise annoncée s’accompagne de nombreuses problématiques. Et...

Banque et assurance : voici les directions les plus influentes sur les réseaux sociaux

Banque et assurance : voici les directions les plus influentes sur les réseaux sociaux

AmazingContent, spécialiste de l’influence des dirigeants et top managers sur les réseaux sociaux, a récemment publié une enquête sur le classement de...

Stéphane Pallez : le pari gagnant de la FDJ

Stéphane Pallez : le pari gagnant de la FDJ

À la tête de la FDJ depuis 2014, Stéphane Pallez est parvenue à transformer un ancien fleuron public en entreprise mondialisée et geek.

A. Rabec (Kingfisher France) : "L'engouement pour le bricolage pourrait durer une dizaine d'années"

A. Rabec (Kingfisher France) : "L'engouement pour le bricolage pourrait durer une dizaine d'années"

En 2020, Kingfisher France enregistrait des résultats en hausse de plus de 3 % à 5 milliards d'euros. À la tête depuis 2019 de 123 Brico Dépôt et 93 C...

Sheryl Sandberg, la femme qui a rendu Facebook rentable

Sheryl Sandberg, la femme qui a rendu Facebook rentable

La directrice des opérations a permis au groupe de Mark Zuckerberg d’atteindre des niveaux de performance historiques. Son réseau, mais aussi son expé...

Square part à l’assaut de la finance décentralisée autour du Bitcoin

Square part à l’assaut de la finance décentralisée autour du Bitcoin

Jack Dorsey, fondateur du réseau social Twitter et CEO de Square, a annoncé que la société spécialisée dans le paiement digital s’apprête à lancer une...

Thomas Jeanjean prend la direction des opérations de PayFit

Thomas Jeanjean prend la direction des opérations de PayFit

Entreprise française spécialisée dans l’automatisation de la paie et la gestion des ressources humaines, PayFit annonce l’arrivée de Thomas Jeanjean,...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte