Popularité, l’enfer de Matignon ?

Premier ministre est un poste exposé. Sur les huit prédécesseurs de Jean Castex, six ont quitté Matignon plus impopulaires qu’à leur arrivée. Qui s’est révélé ? Qui a été le plus boudé par l’opinion ? Réponses dans les infographies ci-dessous.

Premier ministre est un poste exposé. Sur les huit prédécesseurs de Jean Castex, six ont quitté Matignon plus impopulaires qu’à leur arrivée. Qui s’est révélé ? Qui a été le plus boudé par l’opinion ? Réponses dans les infographies ci-dessous.

Tremplin pour certains, aboutissement d’une carrière pour d’autres, le poste de Premier ministre est l’un des plus ingrats conçu par notre Constitution. Si le président de la République peut traditionnellement jouer de son prestige, la chose est plus délicate pour son Premier ministre, bien souvent cantonné aux tâches plus techniques et impopulaires : réformes des retraites, lutte contre le chômage, coupes budgétaires... Même si certains locataires de l’Élysée s’autoqualifient d' "hyper-président" ou de "Jupiter" et s’impliquent personnellement dans tous les dossiers, la place du Premier ministre reste dans l’ombre du président mais en première ligne sur les sujets épineux. Ce qui, globalement, a un impact sur la popularité.

Le destructeur de popularité

Les baromètres mensuels réalisés par Ipsos sont à cet égard très révélateurs. Sur les huit prédécesseurs de Jean Castex, six sont sortis de Matignon plus impopulaires qu’ils n’y étaient entrés. Les plus à plaindre sont sans doute Jean-Marc Ayrault et Jean-Pierre Raffarin qui, lors de leur nomination, pouvaient se vanter d’un solide socle de 50% d’opinions favorables. Hélas pour eux, ils sont sortis de leur fonction avec une baisse de popularité de 28 et 24 points. Jean-Marc Ayrault est d’ailleurs le Premier ministre le plus impopulaire lors de son départ (voir podium ci-dessous). La douche est également froide pour Manuel Valls. Lors de son premier mois, sa popularité s’élevait à 44% pour fondre comme neige au soleil et terminer à 22%, soit une chute de 16 points.

Parmi les baisses à deux chiffres, le cas de François Fillon est particulier. Certes, en cinq années, sa cote a diminué de 11 points. Mais à sa sortie, l’ancien candidat à la présidentielle de 2017 pouvait s’appuyer sur une base de 49% d’opinions favorables. Dans le baromètre Ipsos, François Fillon est donc le Premier ministre le plus populaire à son entrée à Matignon (60%), mais aussi à sa sortie (49%).

Les exceptions Philippe et de Villepin

Toutefois, il est possible de tirer son épingle du jeu. Ce n’est pas Édouard Philippe qui dira le contraire. Inconnu du grand public à l'été 2017, il recueille 39% de bonnes opinions lors de sa prise de poste, avant de baisser peu à peu après deux mois d’état de grâce. Mais sa gestion de la crise sanitaire, saluée par la grande majorité des Français, lui permet de réaliser un retour fracassant : 29% en février, 42% en mars, 41% en avril et 46% en mai. Ce qui fait de lui le second Premier ministre le plus populaire à son départ, 3 points derrière François Fillon.

Dominique de Villepin boxe lui aussi dans la catégorie des "Premiers ministres révélés à Matignon". Lorsque Jacques Chirac lui confie les clés du gouvernement en juin 2005, la situation est peu favorable : un président vieillissant, un prédécesseur usé, un conflit larvé avec Nicolas Sarkozy et une partie de l’UMP les yeux rivés vers la prochaine présidentielle. Pourtant malgré de nombreuses turbulences dont le CPE (contrat premier embauche), il part la tête haute avec 42% de bonnes opinions contre 33% à son arrivée, soit autant que Jean Castex. Qui doit sans doute espérer suivre la même trajectoire.

Autres données

Lucas Jakubowicz

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Marie Lebec (LREM) : "Le plan de relance est l'occasion de moderniser notre économie"

Marie Lebec (LREM) : "Le plan de relance est l'occasion de moderniser notre économie"

Alors que l’exécutif peaufine les détails du plan de relance qui sera présenté le 24 août, la députée LREM des Yvelines Marie Lebec revient sur ses gr...

Rencontre avec Patrick Pelloux

Rencontre avec Patrick Pelloux

Le président du syndicat des urgentistes ne partage pas la satisfaction de ceux qui se félicitent de voir le Ségur de la Santé déboucher sur un accord...

Geoffroy Roux de Bézieux (Medef) : "Le véritable défi qui nous attend est celui du monde de maintenant"

Geoffroy Roux de Bézieux (Medef) : "Le véritable défi qui nous attend est celui du monde de maintena...

De même qu’il perçoit la crise sanitaire comme une formidable "leçon d’humilité', Geoffroy Roux de Bézieux y voit une 'fenêtre de tir inestimable". Un...

Les responsables politiques toqués de TikTok

Les responsables politiques toqués de TikTok

Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon sont déjà présents sur l’appli phare de la jeune génération. Les deux pionniers pourraient être rejoints par d’a...

Gouvernement Castex. Voici les nouveaux secrétaires d’État

Gouvernement Castex. Voici les nouveaux secrétaires d’État

Le gouvernement Castex est enfin au complet avec la nomination de onze secrétaires d’État. Le groupe LREM et les alliés du Modem sont mis à l’honneur.

A. Voy-Gillis (June Partners) : "La France est encore une puissance industrielle"

A. Voy-Gillis (June Partners) : "La France est encore une puissance industrielle"

Depuis quelques années l’industrie tricolore est en pleine renaissance. La crise sanitaire pourrait casser ce dynamisme. Si le gouvernement semble avo...

Un ancien du gouvernement Philippe chez Flichy Grangé Avocats

Un ancien du gouvernement Philippe chez Flichy Grangé Avocats

Franck Morel, qui a occupé le poste de conseiller social à Matignon ces trois dernière années, devient associé chez Flichy Grangé Avocats.

Plan de relance européen : Ce qu’il faut retenir des propos d’Emmanuel Macron sur TF1

Plan de relance européen : Ce qu’il faut retenir des propos d’Emmanuel Macron sur TF1

Le 21 juillet, le président de la République a pris la parole durant dix-sept minutes sur TF1 pour évoquer le plan de relance européen. Voici les poin...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message