Plus de 50 start-up sont devenues des licornes en 2017

Les records de 2015 n’ont pas été atteints cette année : il y a deux ans, quatre-vingt-une start-up avaient dépassé le milliard de dollars de capitalisation. En 2017, on compte quatorze licornes de plus qu’en 2016, d’après la société d’analyses PitchBook, citée dans le journal Les Échos.

© © dr

Les licornes valorisées à plus d'un milliard de dollars

Les records de 2015 n’ont pas été atteints cette année : il y a deux ans, quatre-vingt-une start-up avaient dépassé le milliard de dollars de capitalisation. En 2017, on compte quatorze licornes de plus qu’en 2016, d’après la société d’analyses PitchBook, citée dans le journal Les Échos.

Une licorne est une start-up valorisée à plus d’un milliard de dollars. Si le terme ne date que de 2013, le phénomène est en pleine expansion. Il est devenu important pour les entrepreneurs de voir leurs sociétés atteindre ce seuil qui offre une visibilité accrue auprès des actionnaires et analystes. Cette année, cinquante-sept start-up sont devenues des licornes. En tête du palmarès de ces nouvelles licornes, la chinoise Toutiao, une plateforme d’informations et de contenus pilotés par intelligence artificielle. Basée à Pekin, Toutiao, fondée il y a cinq ans, a généré 900 millions de chiffre d’affaires cette année pour atteindre une valorisation de 20 milliards de dollars ces derniers mois. 

Parmi ces jeunes pousses, en passe de devenir des géants, des noms plus connus, comme, par exemple, le livreur britannique Deliveroo, valorisé 2 milliards de dollars, en 2016 et qui poursuit son ascension ou la plateforme américaine Reddit, 1,8 milliard de dollars. Grâce à l’explosion du marché des cryptomonnaies, on notera également, la belle performance du géant américain du bitcoin Coinbase, qui affiche une valorisation de 1,6 milliard de dollars.

Des valorisations variables

Toutes ces nouvelles licornes du cru 2017 n’affichent pas des valorisations égales, loin s’en faut. Les écarts varient du milliard à vingt fois plus. En effet, sur les cinquante-sept sociétés en question, dix-sept d’entre elles atteignent juste le milliard, quand dix, ont franchi la barre des trois milliards. 

Sur le marché, on compte actuellement 227 licornes, parmi lesquelles certaines sont issues de la très faste année 2015. Cette année-là avait vu émerger la suédoise Spotify ou les sociétés françaises BlablaCar et Criteo.

Des voix s’élèvent pour contester la réelle valorisation de certaines de ces licornes. Des sociétés comme Uber, valorisées à plusieurs dizaines de milliards de dollars, connaissent des difficultés récurrentes pour trouver un modèle rentable à long terme. Toutefois, les levées de fonds de ces sociétés non-cotées, étalées entre plusieurs millions à plusieurs milliards de dollars, leur donnent les moyens de développer leurs chiffres d'affaires.

 

Coline Ziegler (@colineziegler)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Changement de gouvernance chez BPI Group

Changement de gouvernance chez BPI Group

L’amiral Olivier Lajous prend les fonctions de directeur général du groupe BPI et remplace ainsi Sabine Lochmann.

Éolien en Mer : coupe drastique dans les subventions

Éolien en Mer : coupe drastique dans les subventions

L’État a annoncé avoir renégocié à la baisse sa participation financière des les projets de développement de l’éolien de mer. Cette négociation concer...

Maurice Schulmann (Groupe Partouche) : « En France, les jeux de casino en ligne payants demeurent illégaux »

Maurice Schulmann (Groupe Partouche) : « En France, les jeux de casino en ligne payants demeurent il...

Souffrant d’une image sulfureuse, le secteur des jeux de hasard est extrêmement régulé et les acteurs les plus dynamiques peinent à innover dans ce co...

Asmodée : grosse plus-value pour Eurazeo ?

Asmodée : grosse plus-value pour Eurazeo ?

Le fabricant et distributeur français de jouets et de cartes est en passe d’être revendu par Eurazeo. Quatre fonds et un industriel sont encore en lic...

D. Roussellier (Sncf) : «Faire des acteurs RH les vecteurs d’un changement de culture»

D. Roussellier (Sncf) : «Faire des acteurs RH les vecteurs d’un changement de culture»

Delphine Roussellier pilote l’université RH de la SNCF, le centre de formation des acteurs RH de l’ensemble du groupe SNCF, qui réunit 270 000 perso...

Union Européenne: un tiers d’énergies renouvelables d’ici 2030

Union Européenne: un tiers d’énergies renouvelables d’ici 2030

Après deux années de débat interne, les institutions européennes se sont mises d’accord sur les objectifs énergétiques à atteindre sur la prochaine dé...

J-F. Boulier (AF2i) : « Il est nécessaire de déterminer une ligne commune, regroupant le meilleur de chacun »

J-F. Boulier (AF2i) : « Il est nécessaire de déterminer une ligne commune, regroupant le meilleur de...

Nommé l’an dernier au poste de président de l’Association française des investisseurs institutionnels (AF2i), Jean-François Boulier met un point d’org...

KKR s’offre les tours télécoms d’Altice

KKR s’offre les tours télécoms d’Altice

Dans les tuyaux depuis de nombreux mois, la vente de 49,99 % des tours télécoms se fait au profit du fonds « infra » de la société d’investissement am...

Lire plus d'actualités
s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandés.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message