Pierre Marie de Forville (iVesta) : "L’élaboration de stress tests favorise une décision éclairée”

Les entrepreneurs de première génération possèdent une détermination et une persévérance hors du commun. Pierre-Marie de Forville, cofondateur d’iVesta Familly office revient avec nous sur l’importance du choix du Comex patrimonial pour l’entrepreneur.
Pierre-Marie De Forville

Les entrepreneurs de première génération possèdent une détermination et une persévérance hors du commun. Pierre-Marie de Forville, cofondateur d’iVesta Familly office revient avec nous sur l’importance du choix du Comex patrimonial pour l’entrepreneur.

Décideurs. Les entrepreneurs s’investissent corps et âme dans leur activité professionnelle. Ont-ils aussi la possibilité de consacrer du temps à leurs problématiques patrimoniales ?

Pierre Marie de Forville : iVesta Family Office a été créé pour conseiller les entrepreneurs de première génération qui évoluent dans des contextes entrepreneuriaux et familiaux qui leur sont propres. Néanmoins deux points communs font l’unanimité de cette communauté : une force de travail hors norme et la capacité à monter et fédérer une équipe, à commencer par leur COMEX, à la hauteur de leur ambition. Coté patrimonial ils subissent l’exact inverse de ce qu’ils ont côté professionnel par l’incapacité d’y allouer leur force de travail par manque de temps et l’incapacité à monter un « Comex patrimonial » dans un marché siloté par expertise verticale et quasi-exclusivement rémunéré par les rétrocessions des produits distribués annihilant toute objectivité du conseil. Cette organisation condamne toute stratégie transversale qu’induirait un patrimoine résilient et performant car elle engendre une déperdition d’informations et de compréhension entre les différents silos et donc une destruction de valeur économique, juridique, fiscale et familiale. Notre promesse est d’apporter une prestation de "Comex patrimonial" c’est-à-dire une stratégie transversale, dynamique et ergonomique accompagnée de la meilleure exécution possible. L’entrepreneur peut ainsi mieux décider, gagner du temps et de l’argent et bénéficier d’une lecture plus fine de son risque. Une facturation fixe pour éliminer les divergences et une facturation variable pour amplifier les convergences favorise des rapports constructifs de long terme entre l’entrepreneur et son family office ; condition sine qua non à une réussite patrimoniale.  

"Ce mode d’organisation ne permet pas de prédire l’avenir mais il permet un patrimoine mieux préparé, résilient et ouvert aux opportunités."

Vous évoquez l’importance du comex pour le chef d’entreprise. Ce mode de direction peut-il être transposé à la gestion de son patrimoine ?

Il peut mais surtout il le doit car le chef d’entreprise n’est ni expert des enjeux patrimoniaux ni expert des différentes matières qui composent un patrimoine et il n’a que peu de temps pour approfondir ces sujets. Il doit donc s’entourer de la meilleure équipe possible pour l’aider à mieux discerner et à mieux exécuter la stratégie décidée ; exactement comme un Comex entoure l’entrepreneur. Ce mode d’organisation ne permet pas de prédire l’avenir mais il permet un patrimoine mieux préparé, résilient et ouvert aux opportunités. Ce sont les deux maîtres mots du moment. La mise en place d’une méthode qui permet de ne jamais être surpris est fondamentale. C’est le seul moyen qui amène à une réelle résilience du patrimoine. Il est, par exemple, primordial de ne pas se retrouver face à des problèmes de liquidités. La dette doit toujours être calibrée sans mettre en danger les actifs en cas de stress sur les cash-flows personnels et ou sur le rendement des investissements. L’élaboration de stress tests favorise une décision éclairée ce qui apporte de la sérénité lorsque le stress arrive. Cette méthode efficiente, en plus de faire gagner du temps et de l’argent, permet à l’entrepreneur d’opérer une décharge mentale afin de mieux se consacrer à son entreprise et à sa famille. 

Les marchés ont beaucoup baissé. Comment saisir les opportunités ?

Avant de pouvoir saisir des opportunités faut-il avoir du cash à déployer ce qui nécessite de ne pas avoir cédé aux chants des sirènes ces dernières années. Ce n’est encore qu’une question de méthode rendue possible si et uniquement si vous n’êtes pas payé par les produits mais uniquement par les clients. Ainsi chez iVesta, nos clients ont commencé la crise avec 30% de leur patrimoine en cash à déployer. Tout est mis en œuvre pour pouvoir saisir des opportunités conjoncturelles mais aussi structurelles lorsqu’il s’agit par exemple de renforcer la poche equity long terme. Notre nouveau mode de rémunération replaçant l’intérêt du client au centre de la décision et de l’action nous a permis l’élaboration d’une méthode afin que l’entrepreneur puisse mieux discerner et mieux performer tout en se dégageant du temps.

Propos recueillis par Chloé Buewaert

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Jaguar et Land Rover électrisent le canal pro

Jaguar et Land Rover électrisent le canal pro

L’an passé, les deux constructeurs ont introduit des motorisations hybrides rechargeables dans leurs gammes. Laurent Letourneur, Directeur Marketing e...

Coralie Oger et son équipe arrivent chez Scotto Partners

Coralie Oger et son équipe arrivent chez Scotto Partners

Grâce à l’arrivée de Coralie Oger, de Pierre Lumeau et de Caroline Vieren en provenance de FTPA, la boutique française spécialiste du management packa...

F. Duval (Amazon France) : "Seule une PME sur huit utilise des solutions de vente en ligne"

F. Duval (Amazon France) : "Seule une PME sur huit utilise des solutions de vente en ligne"

Amazon France comptera 14 500 collaborateurs à la fin de l'année et se place aujourd'hui comme un acteur de la digitalisation. Frédéric Duval, son dir...

Intermarché et le groupe Casino signent un nouveau partenariat en matière d’achats

Intermarché et le groupe Casino signent un nouveau partenariat en matière d’achats

Les deux grandes chaînes de la distribution alimentaire, Intermarché et Casino, annoncent un partenariat stratégique pour une période de 5 ans, en mat...

François Pelen, comment le fondateur de Point Vision casse les codes

François Pelen, comment le fondateur de Point Vision casse les codes

Diplômé de HEC, cet ophtalmologue a déroulé sa carrière dans le privé avant de fonder Point Vision. Gérés comme des entreprises, ses centres médicaux...

Démarrage réussi pour Stellantis

Démarrage réussi pour Stellantis

Quelques semaines après l’officialisation de leur fusion, PSA et FCA dévoilaient des résultats 2020 dans le vert malgré un contexte difficile pour le...

STMicroelectronics, c'est l'heure des semi-conducteurs

STMicroelectronics, c'est l'heure des semi-conducteurs

Certaines entreprises ont vu leur croissance de 2019 fondre l’année suivante. Pour le concepteur franco-italien de semi-conducteurs, c’est l’inverse....

VallJet, la bonne altitude

VallJet, la bonne altitude

La compagnie aérienne VallJet, spécialisée dans l’aviation privée, se déploie en France et devrait bientôt se lancer en Europe. En un an, son chiffre...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte