Pierre Fabre lance un nouveau filtre solaire biodégradable

Spécialisé dans les produits dermo-cosmétiques à usage thérapeutique, le groupe Pierre Fabre brevète un filtre solaire innovant respectueux de la biodiversité marine.
Nuria Pérez-Cullell, directrice générale du groupe Pierre Fabre

Spécialisé dans les produits dermo-cosmétiques à usage thérapeutique, le groupe Pierre Fabre brevète un filtre solaire innovant respectueux de la biodiversité marine.

Leader de la vente de traitements hors prescription en France, Pierre Fabre s’inscrit comme le 2e groupe pharmaceutique privé français. Connu aussi pour sa renommée à l’étranger, le portefeuille client du groupe compte plusieurs marques et franchises internationales dont notamment Pierre Fabre Oncologie et Dermatologie, Klorane, Ducray, René Furterer et Eau Thermale Avène.

Un groupe riche en valeurs environnementales et patrimoniales

En 2020, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 2 milliards d’euros. Un objectif atteint avec la collaboration de 13 pays, qui a permis au français de générer plus de 65% de son chiffre d’affaires. Dans une optique de démarche sociétale et environnementale, Pierre Fabre s’est vu attribuer en 2019 par Ecocert Environnement le niveau "excellence" selon la norme ISO 26000 du développement durable.

Les valeurs patrimoniales que souhaitent mettre en avant le groupe sont aussi des éléments à la fois distinctifs et valorisants pour la marque. En témoigne la formulation de tous leurs produits, dont l’emblématique "eau thermale" d’Avène considéré comme un patrimoine à la fois minéral et biologique aux bienfaits démontrés scientifiquement.

Une technologie brevetée

Face à une recrudescence des cas de cancers de la peau en France ces dernières années, ces pathologies sont devenues un enjeu de santé publique. Avec près de 80 000 nouveaux cas par an, Pierre Fabre s’est lancé le défi d’atténuer cette évolution inquiétante en proposant une crème solaire respectueuse de l’environnement.

Ainsi, le groupe Pierre Fabre révolutionne le marché des crèmes solaires en brevetant un filtre UV à la pointe de la technologie : TriasorbTM. Avec ce produit innovant, le groupe propose une solution pour lutter contre la destruction de la faune et de la flore marine. Et ce, en remplaçant l’octocrylène, un composant organique responsable de la pollution des océans, par un filtre respectueux de l’environnement. En plus de propriétés classiques de protection, celui-ci a la particularité unique d’absorber et réfléchir les rayons nocifs du spectre solaire, UVA et UVB, ainsi que les lumières bleues. Testé cliniquement, il ne présenterait aucune toxicité pour les différentes espèces de zooplancton, phytoplancton et les coraux.

"Ce filtre va nous permettre de proposer des produits solaires alliant haute protection, innocuité et respect de l’environnement"

Pierre Fabre s’inscrit ainsi dans un positionnement original en proposant une alternative écologique aux crèmes solaires pour garantir la préservation de la planète. Nuria Pérez-Cullell, directrice générale du groupe Pierre Fabre se dit consciente des efforts que doit faire l’industrie cosmétique en matière de protection environnementale et ajoute que "notre nouveau filtre s’inscrit pleinement dans cette vision. Il va nous permettre de proposer des produits solaires alliant haute protection, innocuité et respect de l’environnement"

Jean-Louis Bore

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

RGPD : Adequacy bénéficie d’une levée de fonds de 1,2 million d’euros

RGPD : Adequacy bénéficie d’une levée de fonds de 1,2 million d’euros

Infhotep réalise une importante augmentation de capital pour le secteur de la legaltech, dont la finalité est de permettre à sa solution de mise en co...

La plateforme d’IA Bloom signe un partenariat avec Dassault Systèmes

La plateforme d’IA Bloom signe un partenariat avec Dassault Systèmes

Bloom poursuit son développement en réalisant une nouvelle levée de fonds de 11 millions d’euros et scelle un partenariat stratégique avec Dassault Sy...

Quels espoirs de traitements contre la Covid-19 ?

Quels espoirs de traitements contre la Covid-19 ?

Alors que la campagne de vaccination bat son plein, l’arsenal thérapeutique reste limité contre la Covid-19. Si aucun traitement n’a encore été valid...

30 milliards d’euros pour la France de 2030

30 milliards d’euros pour la France de 2030

Mardi 12 octobre, Emmanuel Macron présentait un programme de dix objectifs pour garantir à la France une croissance pérenne et gagner en souveraineté....

A. Guehennec (Saur) : "La cybersécurité, c’est un peu le jeu du gendarme et du voleur !"

A. Guehennec (Saur) : "La cybersécurité, c’est un peu le jeu du gendarme et du voleur !"

Comment le digital peut-il répondre aux enjeux climatiques et, par exemple, participer à la protection de l’eau ? C’est le pari ambitieux du projet me...

Thomas Strüngmann, son investissement dans BioNTech l'a rendu milliardaire

Thomas Strüngmann, son investissement dans BioNTech l'a rendu milliardaire

Investir dans BioNTech avant la pandémie rapporte gros. Ce n'est pas Thomas Strüngmann qui dira le contraire. Le vaccin anti-covid développé par la fi...

Skema Business School et Mines ParisTech lancent une formation certifiante en data science et IA for business

Skema Business School et Mines ParisTech lancent une formation certifiante en data science et IA for...

Skema Business School et Mines ParisTech / PLS Executive Education s’associent dans la création d’un programme de formation en ligne certifiant en dat...

Mirakl, la révolution du e-commerce

Mirakl, la révolution du e-commerce

Le spécialiste des logiciels de création de marketplaces est leader dans son secteur. Une réussite française que son cofondateur et CEO explique par u...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte