Pierre-Étienne Lorenceau (Leaders League) : « Le leadership est un système de gouvernance, et de valeurs, fondé sur l’adhésion »

 

 

Décideurs. Qu’est-ce que le leadership ? Quelle en est l’essence ?

Pierre-Étienne Lorenceau. Le leadership est un système de gouvernance, et de valeurs, fondé sur :

1- l’adhésion, pas le pouvoir ni la contrainte.

2- l’autorité de l’exemplarité (donner/ incarner un bel exemple), pas de la fonction ni du statut,

3- la noblesse d’une cause, d’idées et d’objectifs solides et inspirés,

4- le mouvement, car qui suivrait un homme à quai, statique ?

5- l’affection : la passion pour une cause, pour ceux qui la suivent, pour « les siens ».

 

Décideurs. Quelle différence faitesvous entre un leader et un manager ?

P.-É. L. La différence est fondamentale : un leader aime sortir des sentiers battus, cherche la rupture (disruption), et veut établir de nouveaux équilibres. Le manager aime gérer leséquilibres existants, déjà si difficiles à maintenir dans un monde qui change. Cette différence est relative : aucun grand leader ne peut émerger sans s’entourer de brillants managers, et sans avoir aussi, en lui, conscience de l’importance du management. Mais le souci des équilibres existants ne doit pas l’empêcher de chercher une vision nouvelle, une rupture, la voie propre pour son entreprise et ses clients.

 

Décideurs. Quel est l’usage de l’autorité et du pouvoir pour un leader ?

P.-É. L. Le pouvoir et l’autorité sont deux choses distinctes. Le pouvoir ne se négocie pas : il décide, tranche, impose. La position du pouvoir peut être légitime, en droit, ou non (abus de pouvoir). L’autorité est fondée sur une foule de faits explicites ou implicites (solidité des arguments, expérience, charisme, etc.). L’autorité n’est pas conférée nécessairement par « en haut » mais par « en soi » : on fait, ou non, autorité. L’autorité entraîne l’adhésion. L’adhésion entraîne la décision, collective - et non unilatérale et top down.

 

Décideurs. En quoi le leadership estil distinct du pouvoir ?

P.-É. L. Le leadership est fondé sur l’adhésion. Le pouvoir sur la légitimité (sauf abus). Le leadership, comme mode de gouvernance, a trois grandes distinctions par rapport au pouvoir : il unit pour mieux régler quand le pouvoir tend à diviser pour mieux régner. Ensuite, le leadership entraîne un mouvement bottom up fondé sur l’écoute des moins gradés, voire des non-gradés. À l’inverse, le pouvoir est top down : il descend du haut de la hiérarchie vers le bas. Si le pouvoir n’écoute plus, il peut rester légitime, mais perd son autorité, et peut devenir étouffant, absurde, mal ressenti. Enfin, le leadership cherche l’adhésion. Le pouvoir vise l’exécution (des ordres). L’usage des deux modes de gouvernance est à la fois antinomique, mais paradoxalement complémentaire. Néanmoins, plus on utilise le mode leadership, plus on rend les siens créatifs, fiers, autonomes. Au contraire, en utilisant le pouvoir, on gagne en rapidité ce qu’on perd en adhésion. Jusqu’au dérapage ?

 

Décideurs. Être un leader et être un homme de pouvoir, est-ce distinct ?

P.-É. L. Un leader peut utiliser les pouvoirs que son poste (top management ou pas) lui donne légitimement. Utiliser ces pouvoirs ne veut pas dire en abuser. Mais, au fond de lui-même, chaque décideur doit choisir : l’essentiel de ma relation aux autres doit-elle se construire sur l’adhésion, sur le leadership ? Ou est-ce que je veux aller à l’essentiel, ne pas m’embarrasser de consensus et m’appuyer tout simplement sur le pouvoir qu’on m’a donné ?

 

Décideurs. Quels sont les trois leaders qui vous inspirent ? Pourquoi ?

P.-É. L. Gandhi, parce qu’il prouve que chacun peut changer le monde, sans violence : par la force de son exemple, de son sacrifice, et briser les chaînes (anglaises) d’un empire (indien). Steve Jobs, parce qu’il a changé le monde par ces innovations de rupture : le micro-ordinateur, puis Pixar, puis l’iPod jusqu’à l’iPad. Einstein, enfin, qui n’avait aucune « troupe » mais a rappelé à tous, appris à tous, l’humilité à avoir devant les certitudes : tout est relatif.

 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Leadership

Certaines personnes changent le monde quand d’autres vivent une vie tranquille, s’affairent « simplement » à manager les affaires courantes. Des personnalités plus affirmées révolutionnent leur secteur, leur environnement, leur pays. Qu’il s’agisse de Xavier Niel, Mark Zuckerberg, Steve Jobs, Ghandi ou Nelson Mandela, quels sont les secrets du Leadership ?
Sommaire
Le match du Brexit : Paris vs Londres

Le match du Brexit : Paris vs Londres

Alors que le Premier ministre britannique rencontre Emmanuel Macron, Paris et Londres sont plus que jamais en concurrence pour la place de première vi...

L. Lefeuvre (La Compagnie des CGP-CIF) : "La profession a besoin de clarté"

L. Lefeuvre (La Compagnie des CGP-CIF) : "La profession a besoin de clarté"

Ardent défenseur des plus petits cabinets de conseiller en gestion de patrimoine (CGP), Laurent Lefeuvre, vice-président de La Compagnie des CGP-CIF n...

G. Sitbon (Sycomore AM) : "La gestion passive tend à favoriser un petit nombre de grandes capitalisations"

G. Sitbon (Sycomore AM) : "La gestion passive tend à favoriser un petit nombre de grandes capitalisa...

En combinant positions acheteuses et positions vendeuses, les fonds long/short sont capables, en théorie, de mieux résister à une baisse des marchés f...

M. Möttölä (Morningstar) : "Il existe une forte hétérogénéité entre les fonds long/short actions"

M. Möttölä (Morningstar) : "Il existe une forte hétérogénéité entre les fonds long/short actions"

Aux yeux de Matias Möttölä 2018 aura été une année décevante mais pas désastreuse pour les fonds long/short Actions Europe. En moyenne, ils ont perdu...

La Bourse de Londres acquiert Refinitiv

La Bourse de Londres acquiert Refinitiv

Cette acquisition, valorisée à 27 milliards de dollars, permettra à la LSE de concurrencer l’américain Bloomberg, le géant des données financières.

R.Leban (CGPC) : "Les CGP n’ont pas conscience des enjeux autour de la gestion du patrimoine des personnes vulnérables"

R.Leban (CGPC) : "Les CGP n’ont pas conscience des enjeux autour de la gestion du patrimoine des per...

L’Association française des conseils en gestion de patrimoine certifiés (CGPC) compte près de 1 700 membres et a certifié plus de 2 600 professionnels...

Taxe Gafa : Amazon contre-attaque

Taxe Gafa : Amazon contre-attaque

Explicitement visé par l’adoption de la taxe Gafa, Amazon a choisi de riposter. En prévoyant de répercuter le coût du nouvel impôt sur les vendeurs fr...

F. Puzin (Corum AM) : "L’immobilier n’est en rien une valeur refuge"

F. Puzin (Corum AM) : "L’immobilier n’est en rien une valeur refuge"

Les prix de l’immobilier de bureaux parisiens s’envolent tandis que les SCPI collectent toujours plus. Une situation qui inquiète Frédéric Puzin, le p...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message