Philippe Perello : "Le plan 2019-2022 de Knight Frank France s’articule autour de 3 axes "

En plein développement ces dernières années, le conseil Knight Frank France compte poursuivre sa croissance avec un nouveau business plan sur trois ans. Le CEO Philippe Perello nous en livre le contenu.
©Mon Portrait Pro

En plein développement ces dernières années, le conseil Knight Frank France compte poursuivre sa croissance avec un nouveau business plan sur trois ans. Le CEO Philippe Perello nous en livre le contenu.

Décideurs. Que représente Knight Frank France ?

Philippe Perello. Knight Frank France compte 70 collaborateurs et est organisé autour de quatre lignes de services : la commercialisation de bureaux et le conseil aux utilisateurs, incluant l’aménagement d’espaces de travail, département que je pilote en direct, intitulé OSCA pour Occupier services and commercial agency, le Capital markets dirigé depuis trois ans par Vincent Bollaert et Antoine Grignon, le Retail leasing avec Antoine Salmon et enfin notre filiale Knight Frank Valuation & Advisory présidée par Marie Cameron. Knight Frank est en fort développement. Nos équipes se positionnent comme des partenaires de référence et d’excellence pour nos clients, avec une culture d’entrepreneur. Nous privilégions une relation personnalisée et de long terme, toujours avec un très fort engagement, y compris des équipes marketing et research, souvent en première ligne dans nos missions. Ainsi, nous avons récemment conclu des transactions emblématiques comme la plus grande acquisition de bureaux en 2018 pour le compte d’Ivanhoé Cambridge à Saint Denis, la location d’Ikea boulevard de La Madeleine, la location du futur siège de Lazard Frères 173 boulevard Hausmann, la vente du centre commercial place des Halles à LaSalle Investment Management ou encore la location de l’immeuble Freedom au groupe Murex près de la porte Maillot.

Knight Frank c’est aussi un puissant réseau international, le cinquième mondial qui emploie plus de 18 000 personnes, avec des positions de leadership sur des marchés stratégiques. Par exemple sur la côte ouest des Etats-Unis, où nous avons racheté en 2014 le n°1 du marché employant 300 brokers déployés dans 13 bureaux dans la Baie de San Francisco. Ceci facilite l’accès aux entreprises de la Tech, très actives depuis quelques années et que nous accompagnons sur le marché parisien. A New York, Newmark Knight Frank a réalisé l’an dernier 14 des 50 plus grandes transactions de Manhattan et commercialise en exclusivité des immeubles emblématiques comme le One World Trade Center. A Londres, Knight Frank est le leader du marché locatif du secteur « Central London » incluant le West End et la City, avec 23 % de part de marché, ce qui est très important dans le contexte du Brexit pour identifier les entreprises susceptibles de relocaliser des équipes à Paris. En Asie, nous occupons des positions stratégiques avec 8 000 personnes dans 150 bureaux ce qui nous donne un accès privilégié aux investisseurs locaux particulièrement actifs en Europe et en France dernièrement.

Quels sont vos grands axes de développement ?

Knight Frank entend accélérer son développement à l’échelle internationale et plus précisément dans douze villes mondiales, considérées comme stratégiques. Paris en fait partie et c’est dans ce contexte que nous venons de finaliser notre business plan 2019-2022. Nous ambitionnons de devenir un acteur incontournable du conseil immobilier en France sur toutes nos lignes de services. Nous allons nous en donner les moyens en continuant d’investir pour renforcer notre plateforme de services. L’objectif est d’accompagner nos clients sur les marchés stratégiques, en Ile-de-France mais aussi sur tout le territoire.

Ce plan 2019-2022 s’articule autour de trois axes : recrutement, diversification, innovation. Nous allons augmenter nos effectifs de 50 % d’ici 2022 avec le recrutement des meilleurs talents du marché ayant un ADN d’entrepreneur. Nous privilégions le recrutement de spécialistes expérimentés. Ainsi, les équipes de commercialisation seront les premières concernées. Nous prévoyons de doubler les effectifs et de renforcer notre couverture géographique à la périphérie de Paris, plus particulièrement à l’ouest. Deuxième axe de développement, la diversification, à l’image de notre équipe Capital markets qui ambitionne de se diversifier pour accompagner nos clients sur d’autres classes d’actifs comme la logistique, le résidentiel, l’hôtellerie et les résidences gérées en fonction des opportunités. Digitalisation, innovation, big data sont le troisième axe de notre développement pour offrir à nos clients comme à nos équipes les outils de travail et d’aide à la décision les plus performants.

Sans oublier bien sûr de nous appliquer à nous-même ce que nous recommandons à nos clients. Les bureaux sont un outil de création de valeur plutôt qu’un centre de coût. Nous avons la chance d’occuper des locaux place Vendôme, au centre de Paris et nous allons commencer par réaménager nos bureaux dès cet été pour offrir un cadre de travail très innovant à nos collaborateurs.

Quels sont les objectifs de votre business plan ?

Nous nous attacherons à conserver l’ADN du groupe, celui d’un conseil à forte valeur ajoutée, cultivant une relation de grande confiance et de proximité avec ses clients. L’ambition est d’être incontournable et leader sur les marchés que nous ciblons en priorité. Pour ce faire, nous allons continuer de muscler nos équipes, nous diversifier et comme je le disais investir dans les outils les plus performants du marché. A horizon 2022, nous prévoyons une augmentation de 50 % du chiffre d’affaires de l’entreprise et un effectif global d’une centaine de collaborateurs.

Propos recueillis par François Perrigault (@fperrigault)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La veille urbaine du 17 septembre 2021

La veille urbaine du 17 septembre 2021

Union Investment acquiert un immeuble de bureaux à Paris 8, Alderan s'empare d'un entrepôt logistique en région parisienne pour la SCPI ActivImmo, la...

Veille énergie - environnement du 16 septembre 2021

Veille énergie - environnement du 16 septembre 2021

Les entreprises s'engagent pour le climat, Nice soigne son littoral, 216 millions de réfugiés climatiques en 2050, génération éco-angoissée, le Loiret...

La veille urbaine du 15 septembre 2021

La veille urbaine du 15 septembre 2021

Tristan Capital Partners et Arkea Real Estate cèdent 31 actifs logistiques pour 85 M€, Kaufman & Broad Grand Ouest livre une résidence étudiante à...

Les entreprises sur la corde verte

Les entreprises sur la corde verte

Le Congrès mondial de la Nature qui s’est conclu le 10 septembre vient rappeler, après le dernier rapport du Giec, la responsabilité du monde économiq...

La veille urbaine du 14 septembre 2021

La veille urbaine du 14 septembre 2021

Afilog annonce la signature d’une charte en faveur de la performance environnementale et économique des entrepôts, BNP Paribas Immobilier et GA Smart...

P. Frydman (Diderot Real Estate) : “L’intelligence collective nécessite aussi la présence”

P. Frydman (Diderot Real Estate) : “L’intelligence collective nécessite aussi la présence”

Dans un contexte tourmenté où les besoins immobiliers évoluent, Diderot Real Estate investit, conçoit et fait construire des immeubles sur mesure en r...

La veille urbaine du 13 septembre 2021

La veille urbaine du 13 septembre 2021

Stam Europe acquiert un nouvel immeuble résidentiel à proximité du Parc Monceau, Extendam et Vicartem signent une première opération commune à Nantes,...

Nucléaire : la communauté scientifique en fusion

Nucléaire : la communauté scientifique en fusion

Le laboratoire américain Lawrence Livermore National Laboratory (LLNL) a annoncé le 17 août avoir battu le record de production d’énergie par fusion n...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte