Pequignet Fleuron de l’horlogerie française

Créée dans les années 1970, malgré des débuts prometteurs, Pequignet a connu un parcours assez chaotique. Malgré tout, cette manufacture made in France représente aujourd’hui le fleuron de l’horlogerie française.
Manuelle Royale en acier, 42 mm de diamètre,

Créée dans les années 1970, malgré des débuts prometteurs, Pequignet a connu un parcours assez chaotique. Malgré tout, cette manufacture made in France représente aujourd’hui le fleuron de l’horlogerie française.

Les suisses ne sont pas les seuls horlogers de talent, il faut également compter avec la France, et la manufacture Pequignet en particulier. Basée à Morteau dans le Jura français, sur ses terres d’origine, l’entreprise a été fondée en 1973 par émile Pequignet.

En 2006, Pequignet prend une décision majeure : ouvrir sa propre manufacture horlogère dans le but de mettre au point le calibre Royal destiné à être le seul et unique calibre manufacture made in France. Il voit le jour en 2008. Une mécanique aboutie dont le concept réside dans la compression de différentes complications, date, phases de lune, indicateur de réserve de marche… Deux ans plus tard, les premières collections animées du calibre Royal arrivent sur le marché… Malgré la qualité reconnue de ce moteur, dont la réalisation a été très onéreuse, Pequignet ne fait pas suffisamment de volume et finit par faire faillite en 2012. Reprise par des investisseurs, l’entreprise ne rencontre pas le succès escompté et le couperet tombe à nouveau : seconde faillite ! Qu’à cela ne tienne, quatre employés décident de la reprendre. La collection est recentrée. Aujourd’hui, Pequignet est enfin armée pour confirmer définitivement sa position de fleuron de l’horlogerie française.

Légendes

Manuelle Royale en acier, 42 mm de diamètre, mouvement calibre Royal à remontage manuel avec petite seconde,
bracelet en cuir. 2 850 €.

Hervé Borne

 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Oris, pour la bonne cause

Oris, pour la bonne cause

Oris vient en aide à notre planète au fil d’actions menées en faveur de l’eau pour un changement positif.

Richard Mille, horloger futuriste

Richard Mille, horloger futuriste

Lorsque Richard Mille parle de sa marque, il assume sans réserve sa différence vis-à-vis des manufactures traditionnelles…Entrepreneur-né, relevant t...

Delphine Moreau a testé pour vous la Jaguar I-Pace 100% électrique

Delphine Moreau a testé pour vous la Jaguar I-Pace 100% électrique

Cofondatrice avec le designer Thomas Dariel de Maison Dada, Delphine Moreau a testé la Jaguar I-Pace 100% électrique. Verdict.

Goutal, l'enchanteur

Goutal, l'enchanteur

Une marque au positionnement à la fois raffiné et authentique, une histoire de transmission et de valeurs partagées… Bienvenue chez Goutal, l’artisan...

Le propriétaire de Lacoste s’offre The Kooples

Le propriétaire de Lacoste s’offre The Kooples

Le groupe familial suisse, Maus Frères, étend sa gamme de marques de luxe en acquérant The Kooples à la famille Elicha et LBO France.

Moncler : Eurazeo solde l’un de ses plus beaux investissements

Moncler : Eurazeo solde l’un de ses plus beaux investissements

Après AccorHotels, Asmodée ou encore Desigual, Eurazeo se sépare de la marque de vêtements haut de gamme et empoche 445 millions d’euros.

Louis de Bayser (Salon du dessin) : « Il n'est pas nécessaire d'investir une fortune pour se faire plaisir »

Louis de Bayser (Salon du dessin) : « Il n'est pas nécessaire d'investir une fortune pour se faire p...

Alors que le Salon du dessin ouvre ses portes à Paris le 27 mars, Louis de Bayser, son président, décrypte un marché encore peu connu du grand public....

Dessins : l'art de diversifier son patrimoine

Dessins : l'art de diversifier son patrimoine

Avec un marché structuré, des œuvres variées et une très large palette de prix, le dessin a tout pour séduire amateurs et passionnés. Le lancement, à...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message