Paul Lhotellier (Groupe Lhotellier) : « Est-ce que la croissance est un but ou une conséquence d’une stratégie plus large ? »

Retour sur le Grand Prix des Entreprises de Croissance, édition 2016. Aujourd’hui, zoom sur Groupe Lhotellier, lauréat du secteur « Immobilier, Construction et BTP».

Retour sur le Grand Prix des Entreprises de Croissance, édition 2016. Aujourd’hui, zoom sur Groupe Lhotellier, lauréat du secteur « Immobilier, Construction et BTP».

Décideurs. Comment définiriez-vous votre stratégie ? Quelles ont été les clés du succès de votre croissance ?

Paul Lhotellier. Ma stratégie a été de passer d’une culture monométier à multimétier, avec pour objectif de minimiser les risques. Donc un développement, par phases, des territoires, des métiers, des clients, sur la base d’une « plate-forme administration » experte pour sécuriser le système.

 

 

Décideurs. Quels sont les obstacles que vous avez dû franchir pour développer votre activité ?

P. L. La transition culturelle d’une entreprise patrimoniale oblige à ouvrir les yeux et les oreilles pour être à l’écoute des signaux faibles en provenance des acteurs de l’entreprise ou en lien avec elle. Je voulais une évolution positive et structurante et non une révolution à marche forcée. Les obstacles ont plutôt été des contraintes internes : ce travail n’a été réalisable que grâce aux ressources dont disposait de façon suffisante l’entreprise avant de commencer (temps, trésorerie, ressources humaines internes, conseils extérieurs fiables, volonté, stabilité).

 

 

Décideurs. Quels conseils donneriez-vous aux entrepreneurs qui visent une forte croissance ?

P. L. Est-ce que la croissance est un but ou une conséquence d’une stratégie plus large ? Pour assumer le développement de son entreprise, l’entrepreneur doit être porteur de savoirs sur son art : finance, management, marketing, commerce, réglementation. Je conseille donc aux entrepreneurs de se former en continu sur ces domaines (je suis les formations de l’APM depuis de nombreuses années) et de s’entourer des meilleurs conseils pour éviter les plus grosses erreurs. La croissance est en fin de compte toujours limitée par l’augmentation de fonds propres alimentés par nos résultats, donc gare aux décrochages…

 

 

Décideurs. Quelles sont vos ambitions pour les trois prochaines années ?

P. L. Pour les trois ou trente prochaines années, mon ambition est de continuer à contribuer aux territoires dans lesquels je suis implanté, par l’action sociale, environnementale et économique de mon entreprise. Toujours entendre les remarques et exigences de mes clients et maîtres d’œuvres pour leur proposer des solutions d’ouvrages et de services innovantes et originales, et ainsi naturellement offrir des possibilités de vie et de carrières dynamiques à mes collaborateurs motivés est également indispensable.

 

 

Décideurs. Comment avez-vous géré votre levée de fonds et vos relations avec les investisseurs ?

P. L. Mon développement s’est constitué sur les capacités propres de l’entreprise, financés pour les investissements tant en France qu’à l’international (Inde et Canada) par le concours bancaire traditionnel en lien direct et personnalisé avec chaque prêteur.

 

 

POINTS CLÉS

CA 2015 (M€) : 168

Effectif 2015 : 1363

Mode de détention : 100 %

 

PRÉSENTATION DE L’ENTREPRISE

Lhotellier, entreprise familiale investie dans l’aménagement de ses territoires depuis bientôt cent ans, est un acteur historique des travaux publics et de l’extraction des matériaux inhérents, en Normandie et Hauts-de-France. Le groupe a élargi ses activités aux métiers de la construction avec le génie civil, la gestion des eaux, la dépollution des sols, la déconstruction et le désamiantage, ainsi qu’aux métiers de l’environnement, notamment la collecte, le traitement et la valorisation des déchets industriels et ménagers. L’entreprise se déploie aussi en Inde et au Canada depuis 2013.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Paroles de Gagnants - GPEC 2016

La 3e édition du Grand Prix des Entreprises de Croissance a rassemblé le 29 juin dernier 400 participants, lauréats, distingués, membres du jury, partenaires pour une soirée de gala. 

Présélectionnées par Décideurs Magazine, les entreprises retenues ont leur siège sociale en France ou dans l’un des pays francophones frontaliers, sont indépendantes et ont connu une forte croissance de leur chiffre d’affaires entre 2012 et 2015 - 14 secteurs représentés & 3 Grands Prix hors secteurs
Sommaire
Les PME ont davantage recours au financement alternatif

Les PME ont davantage recours au financement alternatif

Dans la plupart des pays, le financement des petites et moyennes entreprises a évolué depuis la crise financière de 2008. Les banques devenues réticen...

Jean-Baptiste Say et les systèmes d’information

Jean-Baptiste Say et les systèmes d’information

Conçus à l’origine comme de simples outils d’appui pour les directeurs financiers, les systèmes d’information seraient en passe de devenir des « créat...

Anke Bridge Haux (Credit Suisse) : « Le contact humain est absolument impossible à numériser »

Anke Bridge Haux (Credit Suisse) : « Le contact humain est absolument impossible à numériser »

Pour Anke Bridge Haux, les établissements financiers suisses peuvent exister aux côtés des grandes banques étrangères, des FinTech et des géants tec...

Danone étend sa participation au capital de Michel et Augustin

Danone étend sa participation au capital de Michel et Augustin

Déjà propriétaire de 40 % des actions de Michel & Augustin, le leader mondial des produits laitiers, Danone, devient l’actionnaire majoritaire à 9...

Philippe Gautier (SMCP) : « Le digital est un des leviers les plus importants pour une entreprise »

Philippe Gautier (SMCP) : « Le digital est un des leviers les plus importants pour une entreprise »

Alors que le groupe qui détient les célèbres marques Sandro, Maje et Claudie Pierlot vient de publier un chiffre d’affaires excédant le milliard d’eur...

Julien Marcilly (Coface) : « Les risques politiques sont en hausse »

Julien Marcilly (Coface) : « Les risques politiques sont en hausse »

Coface met à la disposition de ses clients une analyse des risques pour les aider à prendre les bonnes décisions et à prévenir les risques de crédit....

Anne d'Anselme (Cogefi Gestion) : « Protéger l’investissement dans des périodes de pic de volatilité »

Anne d'Anselme (Cogefi Gestion) : « Protéger l’investissement dans des périodes de pic de volatilité...

Cogefi Gestion a tiré les conclusions de l’année passée – qualifiée d’ « annus horribilis » par les spécialistes, et ce, sur tous les marchés, et tout...

Guillaume Lucchini (Scala Patrimoine) : « Peu d’établissements bancaires se positionnent sur des financements complexes »

Guillaume Lucchini (Scala Patrimoine) : « Peu d’établissements bancaires se positionnent sur des fin...

Un investisseur ayant un taux d’endettement élevé aura très souvent des difficultés à recourir à l’emprunt pour financer ses opérations immobilières,...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message