Paul Jarquin, promoteur du bois mais pas seulement

En l’espace d’une dizaine d’années, Paul Jarquin s’est imposé comme l’une des figures de proue de l’interprofession forêt-bois en France. Mais, joignant les actes à ses convictions, son action couvre bien d’autres champs de la transition écologique. Portrait*.
Paul Jarquin (©D.R.)

En l’espace d’une dizaine d’années, Paul Jarquin s’est imposé comme l’une des figures de proue de l’interprofession forêt-bois en France. Mais, joignant les actes à ses convictions, son action couvre bien d’autres champs de la transition écologique. Portrait*.

L’année 2009 est restée comme celle où Barack Obama est devenu le 44e président des États- Unis, où le vol AF447 Rio-Paris s’est abîmé en mer, où la COP 15 a tourné au fiasco à Copenhague... Mais c’est aussi l’année où un jeune homme originaire de Montreuil a eu une révélation en découvrant l’exposition "Habiter écologique" à la Cité de l’architecture & du patrimoine. Ce diplômé d’économie, qui travaille alors à Miami avec son oncle dans la finance et l’immobilier, s’appelle Paul Jarquin. "L’exposition a été comme un retour aux sources pour moi qui vient d’une famille engagée écologiquement, explique ce fanatique de football qui supporte le Paris Saint-Germain. J’ai décidé de m’engager concrètement en lançant la construction d’un immeuble en bois dans le quartier où j’ai grandi." Quatre ans plus tard, il rentre définitivement en France et lance sa structure baptisée REI Habitat.

"Rapidement, mon engagement a dépassé le cadre de la construction pour se porter sur l’ensemble de la filière forêt bois car il fallait comprendre l’origine de ce matériau, lever les freins psychologiques, régler les sujets réglementaires…", se remémore l’actuel président de Fibois (interprofession forêt-bois) Îlede- France. Entre 2013 et 2020, REI Habitat livre une dizaine d’immeubles en bois avec un vrai tournant en 2015-2016 grâce à l’appel à projets urbains innovants "Réinventer Paris" : "Nous avons candidaté sur l’un des sites et cela nous a amené à élargir nos réflexions, explique Paul Jarquin. Nous avons perdu le concours mais tout ce travail nous a servi par la suite, notamment dans le cadre du projet Wood Up que nous avons remporté dans le 13e arrondissement à Paris. Nous sommes devenus des pionniers, sachant que tous les grands aménageurs parisiens s’engagent aujourd’hui dans le bois et le bio-sourcé." Pour autant, il refuse de réduire REI Habitat à un simple promoteur bois.

En route vers la transition écologique

"Un déménagement est l’occasion de changer ses habitudes, note celui qui vit dans le programme Le Bourg réalisé par sa société à Montreuil. Nous proposons donc un panel de services dans nos copropriétés pour créer un écosystème écologique : jardin partagé, composts, commandes groupées…" Les deux confinements de 2020 n’ont fait que renforcer ses convictions : "L’échelle locale est redevenue importante avec le développement des circuits courts. Et nous avons démontré notre capacité collective à prendre des décisions difficiles, ce qui me rend optimiste pour l’avenir." Paul Jarquin entend d’ailleurs continuer à apporter son panneau de bois à l’édifice.

Il a ainsi conclu un partenariat avec AXA Investment Managers - Real Assets pour développer plus de 400 000 mètres carrés de logements et bureaux en structure bois au cours des sept prochaines années en France. "Outre la solidité financière, nous avons choisi AXA IM-RA car c’est l’un des principaux gérants d’actifs forestiers en France et en Europe, souligne Paul Jarquin. Nous allons ainsi pouvoir accélérer la valorisation du bois local dans la promotion immobilière et accompagner la structuration de la filière forêt-bois française." De quoi construire un véritable projet de société autour des forêts, l’un de ses plus grands rêves avec celui de voir le PSG remporter la Ligue des Champions en football.

François Perrigault

*Ce portrait est extrait du guide construction, promotion et infrastructures 2021 de Décideurs.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier L’industrie immobilière change d'échelle dans sa quête de sens

Transformation de bureaux en logements, développement de l’économie circulaire, labellisation ISR des fonds d’investissement… Si l’industrie immobilière n’a pas attendu la crise sanitaire pour se saisir des sujets vertueux pour l’environnement et la société, ces derniers semblent aujourd’hui arriver à maturité. Cette nouvelle étape est impulsée et portée par des femmes et des hommes comme Emmanuelle Wargon, Emmanuel Grégoire, Joachim Azan, Thierry Laquitaine, Anne Keusch, Cédric Borel, Pierre Chabrol, Paul Jarquin, Sébastien Matty, Julien Pemezec, Sophie Rosso, Yoann Choin-Joubert... Tour d’horizon non exhaustif. (crédit photo de Une : Shutterstock / Josep Siura)
Sommaire Transformation de bureaux en logements : enfin l’heure de l’industrialisation ? T. Laquitaine (Circolab) : "Nous allons lancer le premier label du réemploi pour le bâtiment en France" L’économie circulaire à un tournant dans le bâtiment P. Chabrol (Trésor) : "Treize fonds ont obtenu à date le nouveau label ISR immobilier" Sébastien Matty, smart builder Julien Pemezec, la vie en bois Sophie Rosso, promotrice de sens Yoann Choin-Joubert, authentique entrepreneur
Climat : l'Afrique, innocente sinistrée

Climat : l'Afrique, innocente sinistrée

Malgré son retard dans la lutte à celui qui pollue le plus, que semblent se livrer les différents continents, l’Afrique est en première ligne des effe...

Stonal : pierre angulaire de la gestion d’actifs

Stonal : pierre angulaire de la gestion d’actifs

Chaque semaine, Décideurs vous propose un focus sur une start-up prometteuse ou un acteur incontournable de la tech française. Aujourd’hui : Stonal.

F. Pupillo (Mapic) : "L'arrivée du numérique n’a jamais tué l’industrie sous-jacente"

F. Pupillo (Mapic) : "L'arrivée du numérique n’a jamais tué l’industrie sous-jacente"

L’édition 2022 du Mapic, salon de l’immobilier commercial, qui se tiendra du 29 novembre au 1er décembre, ambitionne de renouer avec ses succès pré-cr...

Stéphanie Casciola, nouvelle directrice générale de LBO France

Stéphanie Casciola, nouvelle directrice générale de LBO France

LBO France vient d'annoncer la nomination de Stéphanie Casciola au poste de directrice générale, et amorce une nouvelle étape dans l’évolution de sa g...

Sobriété : comment en faire Plus ?

Sobriété : comment en faire Plus ?

A4MT lance un programme inédit de recherche : Promouvoir les usages soutenables (Plus), en partenariat avec le Shift Project. L’objectif : recenser et...

Prix nationaux 2022 de VMF : le patrimoine à l'honneur

Prix nationaux 2022 de VMF : le patrimoine à l'honneur

Chaque année, Vieilles Maisons Françaises (VMF), avec le soutien de ses généreux mécènes, accompagne les propriétaires pour la préservation et la rest...

Telaqua : la start-up qui coule de source

Telaqua : la start-up qui coule de source

Chaque semaine, Décideurs vous propose un focus sur une start-up prometteuse ou un acteur incontournable de la tech française. Aujourd’hui : Telaqua.

Canicule : parlons climat, pas météo

Canicule : parlons climat, pas météo

Pour faire face au réchauffement climatique, le dernier rapport du Giec recommande, entre autres, le remplacement des énergies fossiles, la limitation...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message