Patrimmofi et Solon Entrepreneurs unissent leurs forces

Entré en négociations exclusives avec le cabinet Solon Entrepreneur en octobre dernier, Patrimmofi est aujourd'hui sur le point de boucler l'acquisition du cabinet de gestion de patrimoine dédié aux chefs d’entreprise.
Georges Nemes

Entré en négociations exclusives avec le cabinet Solon Entrepreneur en octobre dernier, Patrimmofi est aujourd'hui sur le point de boucler l'acquisition du cabinet de gestion de patrimoine dédié aux chefs d’entreprise.

Après avoir pris une participation majoritaire au sein de l'Institut du Patrimoine, le groupe Patrimmofi, dirigé par Georges Nemes, est en passe de prendre une participation majoritaire dans le cabinet Solon Entrepreneur. La signature du protocole d’accord de cession du cabinet dédié aux chefs d'entreprise a déjà eu lieu. Le closing devrait désormais intervenir rapidement.

Patrimmofi va ainsi acquérir 80 % du capital de Solon Entrepreneur. Deux des trois associés, Frédéric Gilbert et Céline Rouvrais, poursuivent leur aventure au sein du cabinet. Le troisième, Christian Ensfelder, a, quant à lui, décidé de s'investir dans d'autres projets. Le cabinet basé à Saint-Mandé accompagne aujourd'hui 27 clients pour un encours total de 130 millions d'euros.

Patrimmofi vise 1 milliard d'euros d'encours d'ici 2023

Avec ce rapprochement, Patrimmofi dépasse les 500 millions d’euros d’encours et s’approche des 150 millions d’euros de collecte.

Georges Nemes se réjouit de cette opération : « Frédéric Gilbert est un homme remarquable dont les valeurs et l'approche professionnelle sont très proches de la nôtre. Il s’inscrit également dans une démarche entrepreneuriale et fait preuve d’une grande transparence vis-à-vis de ses clients. Sa clientèle, composée de chefs d'entreprise de très bon niveau, se révèle par ailleurs très complémentaire à notre activité. Les équipes de Solon Entrepreneur apporteront également des compétences supplémentaires à l’ensemble du groupe. »

Une acquisition qui traduit aussi la volonté du Groupe de se développer par croissance organique mais aussi en réalisant des opérations de croissance externe. « D'autres rapprochements sont à l'étude. Notre volonté est d’atteindre le milliard d’euros d’encours sous gestion et les 200 M€ de collecte annuelle d’ici 2023 » précise le Président du groupe Patrimmofi.

AF

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Adena Friedman, le capitalisme au sang neuf

Adena Friedman, le capitalisme au sang neuf

Depuis qu’elle a pris la tête du Nasdaq en 2017, Adena Friedman en diversifie les activités. Elle mise sur les données et les nouvelles technologies e...

Stéphane Pallez : le pari gagnant de la FDJ

Stéphane Pallez : le pari gagnant de la FDJ

À la tête de la FDJ depuis 2014, Stéphane Pallez est parvenue à transformer un ancien fleuron public en entreprise mondialisée et geek.

A. Rabec (Kingfisher France) : "L'engouement pour le bricolage pourrait durer une dizaine d'années"

A. Rabec (Kingfisher France) : "L'engouement pour le bricolage pourrait durer une dizaine d'années"

En 2020, Kingfisher France enregistrait des résultats en hausse de plus de 3 % à 5 milliards d'euros. À la tête depuis 2019 de 123 Brico Dépôt et 93 C...

Sheryl Sandberg, la femme qui a rendu Facebook rentable

Sheryl Sandberg, la femme qui a rendu Facebook rentable

La directrice des opérations a permis au groupe de Mark Zuckerberg d’atteindre des niveaux de performance historiques. Son réseau, mais aussi son expé...

La mode gagne ses galons sur le marché de l’art

La mode gagne ses galons sur le marché de l’art

Engouement pour le vintage, essor de l’économie circulaire, désir de se distinguer stylistiquement… Les raisons de chercher à s’habiller dans les sall...

Réussir son business plan : l'essentiel à connaître

Réussir son business plan : l'essentiel à connaître

Construire une vraie stratégie d'entreprise, la mettre en œuvre et évaluer ses performances représentent de vrais défis. Pour réussir chaque étape et...

Intel pourrait fondre sur GlobalFoundries

Intel pourrait fondre sur GlobalFoundries

Le fabricant américain de semi-conducteurs envisagerait de racheter les anciennes fonderies de son concurrent AMD. En parallèle, le groupe souhaite se...

C. Texier (DLA Piper) : "Il faut commencer à renégocier certains points restés en suspens pendant les périodes de confinement"

C. Texier (DLA Piper) : "Il faut commencer à renégocier certains points restés en suspens pendant le...

Dans un contexte de relance où dirigeants et investisseurs doivent composer avec les refinancements, les réorganisations et les reprises, le chemin es...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte