Patrick Benammar (groupe Renault), fédérateur de communautés

Arrivé chez Renault en 2018, Patrick Benammar y dirige les activités de formation et de développement des compétences et anime une large communauté d’équipes L&D dans les pays et régions d’implantation du groupe.

Arrivé chez Renault en 2018, Patrick Benammar y dirige les activités de formation et de développement des compétences et anime une large communauté d’équipes L&D dans les pays et régions d’implantation du groupe.

En 2018, Patrick Benammar rejoint le groupe Renault, porté par une ambition : développer l’humain et les relations sociales.

Un homme d’industrie

Il commence sa carrière en 1990 et rejoint en 1997 le groupe Siemens où il occupe successivement les fonctions de HR manager et HR development director. En 2004, il intègre Valeo et y fait ses armes pendant quatorze ans. Il est alors en charge de la direction des rémunérations et des avantages sociaux, de la formation des écoles "Valeo 5 Axes" et il développe sa pratique des ressources humaines à l’international, notamment en Chine et dans les pays émergents. Sa passion pour le capital humain, son envie de faire grandir les organisations et son goût pour le partage des connaissances le guident naturellement des fonctions RH vers celles de la stratégie learning. En 2018, il prend ses fonctions de learning & development VP chez Renault. Dès 2021, la Reknow University ouvre ses portes.

Pédagogie et expérientiel

Patrick Benammar a eu à cœur de concevoir la Reknow University, université d’entreprise de Renault, comme une large plateforme d’apprentissage. à ce jour, près de 350 000 heures de formation en ligne ont déjà été dispensées. Son ambition ? Former 40 % des effectifs du groupe d’ici 2025. Pour ce faire, le VP learning & development et ses équipes réfléchissent sur l’optimisation de la diffusion du savoir au sein de l’organisation. Il s’en explique :

"La dimension pédagogique doit être un élément fort et rassembler autour d’un objectif commun tous les niveaux de gouvernance."

Dans cette optique, le digital lui a permis d’offrir aux collaborateurs des expériences d’apprentissage adaptées à leur environnement de travail. Le pôle dédié au digital learning a à cœur de former les collaborateurs aux métiers de demain, en leur proposant des modules pédagogiques de plus en plus qualitatifs et engageants. Véritable militant de l’organisation apprenante, Patrick Benammar mène son combat sur plusieurs fronts.

Préparer l’avenir

Il ne perd néanmoins pas de vue les objectifs de compétitivité de Renault et affirme : "Notre objectif de demain est d’aller vérifier que ce que nous avons mis en place a, effectivement, répondu à des objectifs marketing pour le groupe Renault, à l’instar de gains de parts de marché, de performance de compétitivité et de création de valeur économique". Ce passionné du digital croit fermement que la formation digitale est un véritable levier de succès pour l’avenir, comme en témoigne les nombreuses conférences auxquelles il participe. Il est, depuis 2019, membre du conseil d’administration de Sol France, une association à but non lucratif créée en 1999 dont l’adage est "agir ensemble" et la mission le développement des pratiques apprenantes des organisations. Également président du CFA Ingénieur 2000, fondé par six grandes entreprises nationales (Snecma, Thomson, Usinor-Sacilor, edf/gdf, Schneider et Renault), Patrick Benammar estime que le travail en équipe est absolument indispensable pour pallier la pénurie de compétences : "Il faut travailler ensemble de façon intelligente et s’unir afin de surmonter les challenges à venir." Il espère également un climat social plus épanouissant avec la floraison des universités d’entreprise.

Clémence Galland

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Les stars du digital learning

Bras droits des directions des ressources humaines, au premier plan pour accompagner l’évolution des métiers, les directeurs de la formation se sont imposés comme la clé de voûte des transformations de l’entreprise. Avec la pandémie, la révolution digitale a joué un rôle d’accélérateur en modifiant les méthodes d’apprentissage et en refondant l’expérience collaborateur. Sous leur impulsion, les outils numériques deviennent des boosters de savoirs et d’engagement. Avec le virtuel et le présentiel, les « head of learning » définissent les contours de la formation de demain. Leur vision et leurs convictions inspireront les nouveaux modes d’organisation des entreprises. Entre esprit d’innovation et expérimentations, leurs pôles deviennent de véritables laboratoires de recherche au service des directions des ressources humaines. Un brin savants fous, souvent férus de technologies et toujours curieux, ces grands noms de la fonction learning sélectionnés par Décideurs RH transforment le digital en levier de performance collective.
Sommaire Jean-Roch Houllier (Safran), créateur de passerelles Ilhem Alleaume (L'Oréal), apprenante continue Vincent Gailhaguet (Engie), générateur d’esprits agiles Franck Gaillard (Alstom), du classroom training au digital Beatriz Palaric (Mazars), l'expérience collaborative Adilson Borges (Carrefour), le Growth Mindset Bérengère Vuaillat (Canal +), de l’IT au L&D
Union européenne : vers un salaire minimum ?

Union européenne : vers un salaire minimum ?

Juin 2022, les États membres de l’Union européenne viennent de trouver un accord concernant l’uniformisation d’un salaire minimum. Toutefois, cette no...

Dossier spécial : ces directeurs formation qui innovent

Dossier spécial : ces directeurs formation qui innovent

Bras droits des directions des ressources humaines, au premier plan pour accompagner l’évolution des métiers, les directeurs de la formation se sont i...

Vincent Gailhaguet (Engie), générateur d’esprits agiles

Vincent Gailhaguet (Engie), générateur d’esprits agiles

Vincent Gailhaguet a accompagné la transformation de différentes sociétés telles Scor, Vivendi, EDF, Le Monde dans des postes RH avant de rejoindre GD...

Franck Gaillard (Alstom), du classroom training au digital

Franck Gaillard (Alstom), du classroom training au digital

Global learning director chez Alstom depuis cinq ans et chez Alstom depuis treize, les projets en digital learning de Franck Gaillard ont retenu l’att...

Ilhem Alleaume (L'Oréal), apprenante continue

Ilhem Alleaume (L'Oréal), apprenante continue

Arrivée chez L’Oréal en avril 2020, Ilhem Alleaume est convaincue que la flamme de l’apprentissage doit être entretenue. Forte de 23 années d’expérien...

Bérengère Vuaillat (Canal +), de l’IT au L&D

Bérengère Vuaillat (Canal +), de l’IT au L&D

Learning & development manager au sein de Canal+, Bérengère Vuaillat a été sélectionnée par la rédaction de Décideurs RH pour figurer parmi les st...

Jean-Roch Houllier (Safran), créateur de passerelles

Jean-Roch Houllier (Safran), créateur de passerelles

Après une quinzaine d’années passées dans la conduite de projets, Jean-Roch Houllier a rejoint le département formation de Thales. En 2020, il intègre...

Adilson Borges (Carrefour), le Growth Mindset

Adilson Borges (Carrefour), le Growth Mindset

Du Brésil à la France, en passant par les États-Unis et l’Asie, Adilson Borges cumule plus de vingt-cinq ans d’expérience entre monde de l’entreprise...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message