Paris-Saclay rebaptisé

L'Établissement public Paris-Saclay change de dénomination pour devenir l'Établissement public d'aménagement de Paris-Saclay. Ses missions restent les mêmes, mais des changements sont à noter au niveau de la gouvernance.

L'Établissement public Paris-Saclay change de dénomination pour devenir l'Établissement public d'aménagement de Paris-Saclay. Ses missions restent les mêmes, mais des changements sont à noter au niveau de la gouvernance.

Depuis le 31 décembre 2015, l'Établissement public Paris-Saclay a laissé place à l'Établissement public d'aménagement de Paris-Saclay. Ce changement de statut a été opéré par décret, en application de l'article 25 de la loi du 27 janvier 2014 de modernisation de l'action publique territoriale et d'affirmation des métropoles. Toujours placée sous la tutelle sous la tutelle de l’État, représenté par les ministres chargés de l’Urbanisme, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, la mission de la nouvelle entité reste inchangée, à savoir « l'impulsion et la coordination du développement du pôle scientifique et technologique sur le plateau de Saclay ». Le périmètre d'action se voit « adapté », s'étendant sur vingt-sept communes, les sites stratégiques étant classés en Opérations d'intérêt national.

 

Du changement au niveau de la gouvernance

Les principaux changements concernent la gouvernance de l'établissement, afin de « rapprocher l’organisation et le fonctionnement de cet établissement de celui d’un établissement public d’aménagement classique ». Les fonctions de président du conseil d'administration et de directeur général sont dorénavant scindées. Philippe Van de Maele, récemment nommé P-DG de l'EPPS, assurera la direction générale de l'EPAPS, le président sera quant à lui élu lors d'une réunion ayant lieu « au plus tard le 31 juin 2016 ». Le conseil d'administration est composé de « vingt membres dont trois membres représentant l’État, dix membres représentant les collectivités territoriales et sept personnalités qualifiées ». Le comité consultatif reste en revanche inchangé. L'ensemble des salariés de l'EPPS sont transférés à l'EPAPS.

 

B.B.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

OMS : les 5 success stories

OMS : les 5 success stories

L'Organisation mondiale de la santé joue, depuis sa création, le rôle de chef de file en matière de prise de décisions sanitaires à l'échelle mondiale...

Moon Jae-in et Park Neung-hoo : action... réaction.

Moon Jae-in et Park Neung-hoo : action... réaction.

Sans surprise, le président Moon vient d'être réélu à la tête de son pays ; une victoire – éclatante… - dans laquelle sa gestion magistrale de la cris...

Bill Gates : le visionnaire

Bill Gates : le visionnaire

Le fondateur de la Fondation Bill & Melinda Gates n’a pas attendu la crise actuelle pour réfléchir aux enjeux sanitaires, humains et économiques d...

Personnel soignant : les combattants

Personnel soignant : les combattants

En première ligne de la lutte menée contre la pandémie, sur-sollicités par l’afflux de malades et surexposés au risque de contamination, les médecins...

Donateurs privés et milliardaires : des héros peu discrets

Donateurs privés et milliardaires : des héros peu discrets

Certains des hommes d’affaires les plus éminents du monde - Jack Dorsey, Azim Premji, Andrew Forrest... - ont fait des dons pour lutter contre le coro...

Isolement des malades, le casse-tête français

Isolement des malades, le casse-tête français

Certains pays pratiquent l’isolement des personnes atteintes du Covid-19 qui sont placées en quarantaine dans des hôtels ou à domicile. Le gouvernemen...

Coronavirus. Quelle est la proportion d'infectés dans le monde ?

Coronavirus. Quelle est la proportion d'infectés dans le monde ?

Selon les chiffres de l’université John Hopkins, seuls 0,5% des Américains auraient été touchés par le Covid-19. Si la proportion est en réalité plus...

Coronavirus au Brésil, le fiasco Bolsonaro

Coronavirus au Brésil, le fiasco Bolsonaro

Le Brésil est le pays du monde où le virus progresse le plus rapidement depuis quelques jours. Pas de quoi alarmer son président qui continue à combat...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message