Panorama des meilleures performances boursières des pays émergents

Panorama des meilleures performances boursières des pays émergents

L’année 2021 a été riche en contraste, rythmée par une course entre la vaccination et la recrudescence du virus, dans laquelle les marchés émergents ont dû trouver leurs places et essayer de revenir à leurs chiffres de croissance pré-pandémie.

Alors que l’indice des pays développés, MSCI World, progresse de 17,3 % en 2021, celui des marchés émergents, MSCI Emerging Markets, accuse un affaissement de 7,5 %. Un ralentissement économique qui s’explique en partie par les défis structurels auxquels la locomotive chinoise fait face aujourd’hui. Malgré cela, grâce à des secteurs porteurs et quelques bonnes opportunités, certaines entreprises voient leur valorisation doubler, voire tripler.

Brésil

L’instabilité politique et la forte inflation participent au ralentissement de l’économie brésilienne. L’indice brésilien clôture l’année avec une décote de 12 %. Certains secteurs arrivent cependant à passer outre ce ralentissement économique. En atteste la performance du troisième constructeur en aéronautique mondiale, Embraer, qui multiplie sa valorisation boursière par 2,6. La société s’envole grâce à des résultats financiers positifs et des projets à long terme prometteurs. 

A la suite de la crise sanitaire, plusieurs secteurs se sont vu porter par le patriotisme russe

Russie

L’indice russe, le Moex, progresse de 14 % en 2021, sur fond de tension inflationniste et géopolitique. Cependant, à la suite de la crise sanitaire, plusieurs secteurs se sont vu porter par le patriotisme russe, tels que le domaine de l’immobilier, comme l’explique Natalia Pyrieva, analyste chez Finam : "Après la suppression des mesures restrictives, l'activité du marché immobilier a augmenté, ce qui a été largement facilité par le désir des Russes de conserver leurs économies." Ainsi le volume des prêts hypothécaires émis atteint 8 % du PIB, un taux historiquement élevé en Russie. Cette conjoncture place Gruppa Kompaniy en position favorable et la société voit sa valeur augmenter de 93 %.

Inde

L’Inde enregistre en 2021 la meilleure performance en Asie, et la deuxième meilleure performance mondiale. Les 19 indices sectoriels de l’indice indien "BSE Sensex" ont tous été en croissance, particulièrement les secteurs de l’énergie et de l’immobilier. Grâce à un soutien massif de l’État avec une réelle campagne d’électrification du pays, le secteur de l’énergie a spectaculairement performé. L’indice BSE Power gagne 59 % sur l’année écoulée et des valeurs s’envolent, comme JSW Energy qui progresse de + 343 %. 

Des valeurs plus cycliques profitent de la forte hausse des coûts des matières premières

Chine

La situation est plus que délicate en Chine, entre l’implication de l’État dans les entreprises privées et le ralentissement de l’économie globale, le Shanghai 50 perd 15 % sur l’année écoulée. Néanmoins quelques entreprises arrivent à afficher de belles performances comme Power Construction Corporation of China qui s’appuie sur des appels d’offres publics dans le cadre de la transition écologique pour afficher 110 % de croissance en 2021. Des valeurs plus cycliques profitent de la forte hausse des coûts des matières premières. C’est le cas d’Inner Mongolia Baotou Steel qui gagne 132 %.

Afrique du Sud

Les actions sud-africaines clôturent sur leur meilleure année depuis 2009, avec un gain de 23 % pour l’indice phare du pays. Alors que l'économie sud-africaine a été malmenée par le coronavirus, le succès de son marché boursier reflète l'optimisme quant à un rebond mondial de l’économie et à une demande accrue de matières premières. La Banque Investec a su profiter du sursaut de la dynamique planétaire et enregistre une performance de 142 %. La multinationale en télécommunication MTN Group tire parti également de la démocratisation du digital pour accroître sa valorisation, à hauteur de + 160 % sur l’année.

Clément Redon 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Marchés émergents : la Chine, ce colosse aux pieds d'argile

Alors  que  les  pays  émergents  portaient  la  croissance  économique  mondiale  depuis  les  vingt  dernières  années,  des  problématiques  d’ordre  structurel  et  conjoncturel apparaissent dans ces économies, la locomotive chinoise en tête. Dans  un  contexte  où  la  crise  sanitaire  n’est  pas  encore  complètement  endiguée  et  où  l’incertitude demeure, quelques pays et certains secteurs d’activité tirent leur épingle du jeu et représentent de bonnes opportunités d’investissement.
Sommaire A. Attal (Russell Investments) : "Les pays émergents sont partie prenante de la reprise de la croissance mondiale" N. Parsons (ThomasLloyd) : "L'impact est ce qui importe vraiment en fin de compte" La locomotive chinoise en perte de vitesse P.-Y. Bareau (JP Morgan AM) : "Les Chinois veulent éviter la politique du bazooka" B. Vanier (Gemway Assets) : "La politique de la Banque centrale chinoise tend vers un assouplissement monétaire " M. Nègre (UBP) : "Les marchés émergents représentent 23 pays avec un potentiel d’impact positif important" G. Métifeux (Alter Egale) : "Les marchés émergents ont marqué le pas"
Un petit quiz avant l'été ?

Un petit quiz avant l'été ?

Le conseil de la rédaction pour des vacances sereines et reposantes ? Vérifier que l'actualité des six derniers mois est bien maîtrisée. À vous de jou...

Les professionnels de la gestion de patrimoine face à la réforme du label ISR

Les professionnels de la gestion de patrimoine face à la réforme du label ISR

Le nouveau comité du label investissement socialement responsable (ISR), présidé par Michèle Pappalardo, travaille à sa modernisation. Les grandes lig...

Lanceurs d’alerte : 9 États européens sur 27 sont en règle

Lanceurs d’alerte : 9 États européens sur 27 sont en règle

La directive sur la protection des lanceurs d'alerte imposait comme date butoir de transposition par les États de l’Union européenne le 17 décembre 20...

Quels sont les sujets incontournables de l’été pour les DPO ?

Quels sont les sujets incontournables de l’été pour les DPO ?

Jérôme Deroulez, associé fondateur du cabinet Deroulez Avocats, revient pour Décideurs Juridiques sur les thèmes qui devraient occuper les délégués à...

Le réseau d’audit GMBA se dote d’un cabinet d’avocats

Le réseau d’audit GMBA se dote d’un cabinet d’avocats

Les six professionnels du cabinet Nosten Avocats ont rejoint en mai dernier le cabinet d’experts comptables GMBA, formalisant ainsi une collaboration...

Une gouvernance paritaire pour l’AFJE

Une gouvernance paritaire pour l’AFJE

Incarner la diversité des juristes d’entreprise pour mieux répondre aux défis du métier. C’est l’objectif que l’Association française des juristes d’e...

Oui, investir dans le Bitcoin peut être une bonne idée

Oui, investir dans le Bitcoin peut être une bonne idée

Longtemps mal vues des régulateurs car jugées trop volatiles, les monnaies virtuelles convainquent de plus en plus largement les investisseurs en quêt...

Brune Poirson (Accor) : "Le dialogue avec les gestionnaires d’actifs est crucial"

Brune Poirson (Accor) : "Le dialogue avec les gestionnaires d’actifs est crucial"

Directrice du développement durable au sein du groupe hôtelier Accor et présidente du jury du Prix de la Finance verte 2022, Brune Poirson évoque la m...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message