PAI Partners sur le fabricant de volets Stella

Le fonds d’investissement paneuropéen valoriserait la participation d’ICG autour de 600 millions d’euros.

Le fonds d’investissement paneuropéen valoriserait la participation d’ICG autour de 600 millions d’euros.

Avec le rachat de Stella Group, PAI Partners se lance dans la consolidation des systèmes de fermeture de bâtiments en Europe. Selon les informations glissées par Capital Finance, le fonds d’investissement paneuropéen valoriserait la participation d’ICG, qui réinvestit en tant que minoritaire au capital, autour de 600 millions d’euros (près de 11 fois l’Ebitda prévu en 2018, 55 millions d’euros). Bien sûr, le management de Stella se joint au nouveau tour de table. Côté financement, une dette senior représentant cinq fois l’Ebitda est fournie par BNP Paribas et Société Générale CIB. Stella, maison-mère de La Toulousaine, d’Eveno ou encore de Profalux, devrait réaliser 230 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2018 en incluant l’acquisition récente de la société nordiste Flip. Le groupe conçoit, fabrique et commercialise des produits allant des rideaux de magasins aux grilles de résidences, en passant par les portes sectionnelles industrielles. Si la participation couvre bien le marché français résidentiel, les portes restent grandes ouvertes sur le reste du continent. Les bâtiments industriels et commerciaux devraient également constituer l’axe de sa croissance organique et externe. Il s’agit du deuxième investissement de PAI avec son fonds VII (5,1 milliards d’euros), après le buy-out du fabricant de jeux de cartes Asmodée.          

Conseil juridique PAI Partners : Willkie Farr & Gallagher

 

FS

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Marco Simonetti (Segro) :  « La logistique fera partie intégrante du paysage urbain »

Marco Simonetti (Segro) : « La logistique fera partie intégrante du paysage urbain »

Acteur incontournable de l’immobilier logistique, Segro a connu une activité des plus chargées en 2018. Marco Simonetti fait le point des derniers pro...

Eurovia devient un des constructeurs routiers majeurs des États-Unis

Eurovia devient un des constructeurs routiers majeurs des États-Unis

Eurovia, la filiale routière de Vinci, vient d'acquérir des activités industrielles et de travaux de Lane Construction anciennement détenu par l'ital...

Internet mobile : Cuba s’ouvre (un peu) sur le monde

Internet mobile : Cuba s’ouvre (un peu) sur le monde

La grande île caribéenne connaît une petite révolution dans le secteur des nouvelles technologies avec le déploiement d’un réseau 3G.

IKKS fait peau neuve

IKKS fait peau neuve

Lourdement endetté, le groupe de prêt-à-porter premium a dû restructurer son capital pour régler sa situation financière. Les créanciers ont accepté d...

Sanofi et Bioverativ, un deal sans effusion de sang

Sanofi et Bioverativ, un deal sans effusion de sang

Sanofi a enfin mis un pied dans le secteur des maladies rares ! En rachetant la biotech américaine Biovertiv pour 11,6 milliards de dollars, Sanofi s’...

Safran décolle enfin avec Zodiac

Safran décolle enfin avec Zodiac

La patience de Safran a fini par payer. Huit ans auront été nécessaires pour que l’OPA amicale engagée sur Zodiac Aerospace aboutisse. Outre les quest...

EssilorLuxottica voit les choses en grand

EssilorLuxottica voit les choses en grand

Ils se sont dit oui. Depuis octobre, Essilor et Luxoticca font maison commune pour devenir leader mondial de l’optique. Au sein de la direction, la pa...

Idex souffle le froid et le chaud

Idex souffle le froid et le chaud

Valorisé près de 1,5 milliard d’euros à la suite d’un LBO tertiaire, l’opérateur intégré d’infrastructures énergétiques ambitionne de franchir la barr...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message