P. Tallon (Boury, Tallon & Associés) : "Nous pouvons être un véritable facilitateur de deals pour les fonds d’investissement"

Avec plus de 30 ans d’expérience, Boury, Tallon & Associés est le plus ancien cabinet de conseil en affaires publiques. L’équipe, composée d’une quarantaine de consultants, intervient dans les différents domaines du lobbying et des affaires publiques, en travaillant aux côtés de grandes entreprises et d’institutions. Le cabinet a par ailleurs développé une expertise unique de conseil pour les fonds d’investissement que Pascal Tallon, directeur général, et Benjamin Faure, directeur associé, nous expliquent.

© Pascal Tallon et Benjamin Faure

Avec plus de 30 ans d’expérience, Boury, Tallon & Associés est le plus ancien cabinet de conseil en affaires publiques. L’équipe, composée d’une quarantaine de consultants, intervient dans les différents domaines du lobbying et des affaires publiques, en travaillant aux côtés de grandes entreprises et d’institutions. Le cabinet a par ailleurs développé une expertise unique de conseil pour les fonds d’investissement que Pascal Tallon, directeur général, et Benjamin Faure, directeur associé, nous expliquent.

Décideurs. Pouvez-vous nous présenter votre champ d’expertise ?

Pascal Tallon. Notre cœur de métier est d’accompagner nos clients dans leurs relations avec les pouvoirs publics, et plus largement les leaders d’opinion. Notre clientèle est très large et englobe une multitude d’acteurs privés, qu’il s’agisse d’entreprises, de fédérations professionnelles, d’ONG, de fondations ou de fonds d’investissement. Par ailleurs, notre champ d’action couvre les pouvoirs publics dans leur ensemble : du gouvernement au parlement, en passant par les administrations ou encore les collectivités territoriales, jusqu’aux mairies.

Benjamin Faure. Nos clients nous consultent à la fois pour faire face à d’éventuels freins législatifs et réglementaires dans le développement de leurs projets mais également en proactif pour aider à ouvrir ou libéraliser certains secteurs ou activités. Bien sûr, nous intervenons au-delà, pour tout type de relations avec les pouvoirs publics, à tous les niveaux de décision.

Une des missions premières de nos consultants repose sur un travail de veille. L’objectif est de récolter une information privilégiée, notamment à travers un suivi des travaux parlementaires et gouvernementaux mais aussi grâce à nos différents contacts et l’organisation d’événements. Nous en créons environ deux-cents par an qui réunissent aussi bien des parlementaires que des membres de cabinets ministériels ou de l’administration. Cette composante événementielle de notre activité permet de démultiplier nos forces. En France, comme les décisions sont fortement centralisées, s’adresser à des interlocuteurs bien choisis peut suffire à faire émerger des solutions concrètes. Encore faut-il s’adresser aux bonnes personnes, ce que nous savons très bien faire.

Ajoutons que notre métier comporte également une part importante de travail d’écriture pour la réalisation des dossiers argumentaires, la rédaction des notes de position ou encore des propositions d’amendements. Enfin, nous mettons en œuvre des stratégies de plan de contacts. Au-delà des écrits, les rencontres et les échanges permettent de faire avancer concrètement les dossiers. En plus de l’organisation de ces plans de contacts, nous sommes reconnus pour aller au-delà en conseillant sur les objectifs, les messages clés et le positionnement.

"Nous gérons les relations avec les pouvoirs publics mais notre travail peut aussi être de politiser une situation", B. Faure

Vous avez développé un accompagnement inédit pour les fonds d’investissement, pouvez-vous le détailler ?

B. F. Tout d’abord, nous proposons le même accompagnement global que pour nos autres clients, comme nous venons de le détailler. Un package complet d’accompagnement institutionnel, avec pour ambition de se faire connaître pour peser dans le débat public.

De même, nous pouvons mener à bien des due diligence sur des marchés dès lors qu’ils sont touchés par une évolution réglementaire ou législative. Aujourd’hui, de plus en plus de domaines d’activités sont concernés et nous sommes régulièrement consultés pour réaliser ce panorama complet qui permet de comprendre ce qui se prépare et d’analyser les incidences que cela pourrait avoir d’un point de vue  réglementaire. Pour un fonds d’investissement qui étudie une cible, c’est une étape incontournable.

Enfin, nous accompagnons les fonds dans le suivi de leurs participations. Et ce, en intervenant aussi bien sur des questions de restructuration, de retournement ou de besoins de financement. Lorsque la problématique implique l’intervention du politique, comme le Ciri, une aide d’un cabinet comme le nôtre est assez déterminante. Notre intervention a permis de faire avancer bon nombre de dossiers bloqués à des niveaux administratifs. Nous gérons ainsi les relations avec les pouvoirs publics mais notre travail peut aussi être de politiser une situation. C’est à nous de trouver les arguments à l’appui pour que le dossier devienne prioritaire et faire en sorte de mobiliser Bercy, Matignon ou même l’Élysée.

P. T. Une des conséquences de nos missions auprès des fonds d’investissements est de permettre de valoriser l’actif du porte­feuille en levant les freins réglementaires susceptibles d’affecter le business plan. Ce qui peut être pertinent aussi bien pour un fonds dans le cadre d’une prise de participation que dans celui d’une sortie.

De plus, nous pouvons être un véritable facilitateur de deals pour les fonds qui ont parfois besoin d’accéder à un certain nombre de contacts à haut niveau. Par exemple, en tant que cabinet d’affaires publiques, nous travaillons avec de nombreuses entreprises du CAC 40 et leurs ­dirigeants, ce qui nous ouvre naturellement des points d’entrée.

Enfin, ne négligeons pas la dimension de l’image, surtout pour les nouveaux fonds. Les stratégies que nous mettons en place dans le cadre de relations institutionnelles de haut niveau permettent d’assurer une image de marque, de rassurer les différents acteurs et asseoir leur présence.

"Parce que nous sommes un cabinet de conseil généraliste, cela nous permet d’intervenir sur tous les secteurs", P. Tallon

Avez-vous des domaines de prédilection ?

P. T. Parce que nous sommes un cabinet de conseil généraliste, cela nous permet d’intervenir sur tous les secteurs. Même si certaines dominantes se sont naturellement dégagées notamment dans les secteurs de la finance, de la santé, de l’énergie ou encore du numérique. Cela ne nous empêche pas d’agir sur n’importe quel autre sujet, en fonction des demandes. Nos consultants sont aguerris et possèdent des compétences complémentaires. À l’occasion, des collaborateurs spécialisés, pour des missions à durée limitée peuvent être sollicités.

Nous sommes très clairement identifiés comme un expert des dossiers institutionnels, réglementaires et législatifs. En s’adressant à nous, nos clients savent que nous les accompagnerons, quel que soit leur secteur d’activité, afin d’évaluer et dépasser le risque politique et réglementaire, au cas par cas.

Quels types de fonds d’investissement conseillez-vous et pour quelles ­opérations ?

B. F. Notre équipe intervient sur tout type d’opération, que ce soit du LBO, du capital-développement ou du ­capital-risque. Nous avons d’ailleurs développé un volet start-up dans le cabinet qui nous a permis, dans le cadre du suivi des participations, de voir progresser des entreprises jusqu’au niveau d’ETI.

En outre, nous travaillons pour des fonds d’investissement de toute taille et quel que soit leur stade de développement. Par exemple, nous pouvons intervenir lors de leur création afin de leur permettre de se faire connaître d’un point de vue institutionnel car les politiques sont aussi des relais réputationnels.

P. T. Enfin, nous pouvons également agir dans le cadre de privatisations en accompagnant des fonds d’investissement dans le calibrage de l’offre ainsi que sa présentation pour la rendre séduisante d’un point de vue politique au niveau national comme local.  

Propos recueillis par Béatrice Constans

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Capital-investissement 2021

Retrouvez notre dossier issu du guide-annuaire Capital-investissement 2021
Sommaire
Dossier spécial : Le private equity de demain

Dossier spécial : Le private equity de demain

La rédaction de Décideurs Corporate Finance a sélectionné les étoiles montantes de l'univers du capital-investissement ainsi que la nouvelle génératio...

Safran devance Stellantis de justesse en nombre de brevets

Safran devance Stellantis de justesse en nombre de brevets

L’INPI (Institut national de la propriété industrielle) dévoile son palmarès 2021 des déposants de brevets. Cette année encore, cette compilation soul...

Organiser un évènement professionnel mémorable : pourquoi opter pour l’outil Kactus ?

Organiser un évènement professionnel mémorable : pourquoi opter pour l’outil Kactus ?

Vous êtes chargé d’organiser un évènement professionnel ou une soirée pour vos collègues de travail. Et la date de votre soirée d’entreprise se rappro...

Revaia, cap sur le fonds II

Revaia, cap sur le fonds II

Après le closing de son fonds I à hauteur de 250 M€ et des investissements dans douze pépites, la société de gestion Revaia ambitionne d’atteindre les...

Nicolas Darnaud (Ardian), l’optimiste pugnace

Nicolas Darnaud (Ardian), l’optimiste pugnace

Ancien karatéka de haut niveau, Nicolas Darnaud est diplômé de l’ESCP, titulaire du Capa et d’un diplôme d’expert-comptable. Il a rejoint Ardian en 20...

Origins, un fonds tech grand public

Origins, un fonds tech grand public

Lancé à l’initiative de Blaise Matuidi aux côtés d’autres athlètes et investisseurs, le fonds tech Origins est dédié aux start-up grand public dans le...

Vivalto Partners, acteur incontournable de la santé

Vivalto Partners, acteur incontournable de la santé

Spécialisé dans l’investissement dans les secteurs de la santé, Vivalto Partners a réalisé un premier closing inaugural de 450 millions d’euros, le pl...

For Talents, focus transmissions familiales

For Talents, focus transmissions familiales

For Talents est né de l’expérience de Matthieu Leclercq, ancien président de Décathlon. Son credo : accompagner la transmission générationnelle au sei...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message