P. Feuille (La Compagnie des CGP) : "Ces rapprochements ne doivent pas faire oublier notre cœur de métier, la proximité client"

P. Feuille (La Compagnie des CGP) : "Ces rapprochements ne doivent pas faire oublier notre cœur de métier, la proximité client"
Philippe Feuille

L’année 2021 a été principalement marquée par la réforme du courtage. Les acteurs de la profession de conseil en investissements financiers s’unissent pour défendre les rétrocessions de commission. Éclairage de Philippe Feuille, président de La compagnie des CGP.

Décideurs. Quel bilan dressez-vous de cette année 2021 ?

Philippe Feuille. 2021 a été globalement très positive. Du côté de l’association, nous avons vu augmenter le nombre d’adhérents de plus de 15 %. Côté actualité, la réforme du courtage étant l’un des principaux événements de notre profession, nous avons illustré notre implication en participant à toutes les réunions faites par le Trésor et Bercy, ainsi qu’aux tables des députés. Nous avons d’ailleurs rencontré personnellement la députée Valéria Faure-Muntian. De plus, nous avons participé à diverses réunions entre associations, afin de défendre les intérêts de nos membres durant cette réforme. Concernant les conseillers en investissements financiers, nous avons missionné KPMG avec les autres associations de la place (AFG, associations de CIF, FBF, Amafi…) pour réaliser une étude paneuropéenne à laquelle se sont joints les acteurs des marchés italiens et espagnols sur la pertinence des différents modèles de rémunérations : rétrocessions de commissions ou honoraires ou les deux. Cette étude démontre bien que nous ne pouvons pas comparer ce qui n’est pas comparable. En effet, les consommateurs n’ont pas la même approche s’ils sont de culture latine ou anglo-saxonne. Enfin, nous avons axé la formation de nos adhérents sur la thématique ESG/ISR pour leur apporter les connaissances nécessaires pour appréhender les produits qui se développent sur le marché. 

"Nous formons une commission sur la blockchain et les cryptoactifs pour pouvoir informer au mieux nos adhérents"

Quels sont vos objectifs pour 2022 ?

La réforme du courtage va nous aider à nous développer en accueillant les courtiers et les mandataires dans le cadre de la réforme du courtage. Notre mission en tant qu’association va être d’informer et de vérifier les informations à plusieurs niveaux que devront nous communiquer nos nouveaux adhérents que seront les courtiers et les mandataires en courtage d’assurance et en opérations de banque et service de paiement. Concernant les événements, nous relançons les séminaires régionaux en présentiel, car le contact humain fait partie de l’ADN de notre fédération. Nous mettons cette année en place des délégations régionales, de façon à gagner une meilleure visibilité en région et à favoriser la proximité avec nos adhérents. Nous comptons développer les webinaires sur des thématiques variées, afin de mieux soutenir et accompagner nos adhérents. Nous formons une commission sur la blockchain et les cryptoactifs pour pouvoir informer au mieux nos adhérents sur l’évolution de ce marché très pointu.

La concentration de marché est-elle l’avenir du métier de CGP ?

Je suis personnellement un fervent défenseur de la liberté d’action. Aujourd’hui, nous constatons que plusieurs gros acteurs du marché de la gestion de patrimoine se développent en rachetant des cabinets. Ces rapprochements ne doivent pas faire oublier notre cœur de métier qui est la proximité avec le client. Dans les cabinets intéressés par ces rachats, nous pouvons ainsi trouver :

- Des gestionnaires de patrimoine qui partent en retraite et trouvent ainsi un moyen de faire suivre leurs clients.

- Des professionnels qui ne souhaitent plus être seuls et qui préfèrent la sécurité d’un groupe.

Par ailleurs, on rencontre un autre modèle de rapprochement qui laisse l’indépendance à chaque cabinet, mais met en commun une mutualisation de moyens pour une meilleure efficacité et une réduction des coûts. Au-delà de ces deux schémas, il existe aussi les cabinets qui préfèrent continuer seuls leur route.

Propos recueillis par Clément Redon et Marine Fleury

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Un petit quiz avant l'été ?

Un petit quiz avant l'été ?

Le conseil de la rédaction pour des vacances sereines et reposantes ? Vérifier que l'actualité des six derniers mois est bien maîtrisée. À vous de jou...

Les professionnels de la gestion de patrimoine face à la réforme du label ISR

Les professionnels de la gestion de patrimoine face à la réforme du label ISR

Le nouveau comité du label investissement socialement responsable (ISR), présidé par Michèle Pappalardo, travaille à sa modernisation. Les grandes lig...

Lanceurs d’alerte : 9 États européens sur 27 sont en règle

Lanceurs d’alerte : 9 États européens sur 27 sont en règle

La directive sur la protection des lanceurs d'alerte imposait comme date butoir de transposition par les États de l’Union européenne le 17 décembre 20...

Quels sont les sujets incontournables de l’été pour les DPO ?

Quels sont les sujets incontournables de l’été pour les DPO ?

Jérôme Deroulez, associé fondateur du cabinet Deroulez Avocats, revient pour Décideurs Juridiques sur les thèmes qui devraient occuper les délégués à...

Le réseau d’audit GMBA se dote d’un cabinet d’avocats

Le réseau d’audit GMBA se dote d’un cabinet d’avocats

Les six professionnels du cabinet Nosten Avocats ont rejoint en mai dernier le cabinet d’experts comptables GMBA, formalisant ainsi une collaboration...

Une gouvernance paritaire pour l’AFJE

Une gouvernance paritaire pour l’AFJE

Incarner la diversité des juristes d’entreprise pour mieux répondre aux défis du métier. C’est l’objectif que l’Association française des juristes d’e...

Oui, investir dans le Bitcoin peut être une bonne idée

Oui, investir dans le Bitcoin peut être une bonne idée

Longtemps mal vues des régulateurs car jugées trop volatiles, les monnaies virtuelles convainquent de plus en plus largement les investisseurs en quêt...

Brune Poirson (Accor) : "Le dialogue avec les gestionnaires d’actifs est crucial"

Brune Poirson (Accor) : "Le dialogue avec les gestionnaires d’actifs est crucial"

Directrice du développement durable au sein du groupe hôtelier Accor et présidente du jury du Prix de la Finance verte 2022, Brune Poirson évoque la m...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message