P. Duval : "La stratégie de création de valeur du Groupe Duval s’articule autour de 3 axes majeurs"

Arrivée au sein du Groupe Duval en 2012, Pauline Duval imprime progressivement sa marque à l'entreprise familiale. Elle nous dévoile sa stratégie de développement et ses ambitions.
Pauline Duval (©D.R.)

Arrivée au sein du Groupe Duval en 2012, Pauline Duval imprime progressivement sa marque à l'entreprise familiale. Elle nous dévoile sa stratégie de développement et ses ambitions.

Décideurs. Que représente aujourd’hui le Groupe Duval ?

Pauline Duval. Le Groupe Duval est aujourd’hui un groupe familial et entrepreneurial diversifié et internationalisé, présent sur un nombre croissant de métiers. En vingt-cinq ans d’existence, notre ADN familial et entrepreneurial nous a constamment incités à mettre les valeurs humaines au cœur de notre stratégie et à susciter de nouvelles dynamiques de croissance pérenne et inclusive. Notre activité historique est l’immobilier, secteur dont nous avons progressivement intégré l’ensemble de la chaîne de valeur. Aujourd’hui, nous sommes à la fois promoteur, AMO, gestionnaire, exploitant et investisseur. En parallèle, nous nous sommes diversifiés dans bien d’autres métiers dont l’exploitation, avec des marques fortes devenues leaders de leurs secteurs, à l’image d’UGolf, premier acteur français du golf en France ou encore Odalys, deuxième acteur européen de résidences de tourisme. Avec Happy Senior, nous avons créé un nouveau modèle sur le marché des résidences services seniors. Nous sommes implantés au cœur de toutes les régions françaises, mais nous développons également en Europe, en Afrique et en Asie, l’internationalisation représentant un axe stratégique majeur pour notre groupe. Nous employons plus de 3 500 collaborateurs et générons 700 millions d’euros de chiffre d’affaires dont 80 % sont des revenus récurrents.

Quels sont les grands axes de votre stratégie de développement ?

Notre stratégie de création de valeur à moyen et long terme s’articule autour de trois axes majeurs : la diversification, l’internationalisation et l’innovation. La diversification de nos activités crée un véritable cercle vertueux grâce aux synergies qu’elle est capable de susciter. L’internationalisation représente pour nous une ouverture aux autres et au monde, ainsi qu’un relais de croissance logique pour nos différents métiers. L’innovation nous inspire et nous permet de nous réinventer en permanence.

Comment innovez-vous ?

Nous souhaitons partager notre passion entrepreneuriale avec de jeunes sociétés innovantes. Dans le cadre de notre stratégie d’innovation, nous avons depuis cinq ans pour objectif d’accompagner des sociétés en phase d’amorçage tous secteurs confondus. Notre portefeuille se compose aujourd’hui d’une vingtaine de participations... Nous sommes des investisseurs de long terme et nos choix d’investissement répondent à un critère absolument déterminant : le partage de nos valeurs. Pour notre groupe, l’enjeu est double. D’un côté, cette activité nous permet une veille active des tendances de marché et des nouveaux modèles économiques qui pourraient être sources d’inspiration pour nos métiers historiques. De l’autre, nous souhaitons offrir aux sociétés que nous accompagnons l’accès à nos collaborateurs et à nos services supports (juridique, communication, RH). Cela nous permet de diffuser le mode de fonctionnement d’une start-up au sein de notre groupe et d’accélérer la digitalisation de nos activités.  

"Nous sommes convaincus que notre dimension internationale est une opportunité par notre groupe familial, notamment en termes de compétitivité."

Quelles sont vos ambitions à l’international ?

L’internationalisation nous semble être à la fois une démarche incontournable dans la compétition économique aujourd’hui, et une chance de déployer à grande échelle notre modèle, nos valeurs et les solutions concrètes que nous développons avec nos collaborateurs et nos partenaires locaux. C’est actuellement le cas avec Odalys dans les grandes métropoles européennes et en Afrique, UGolf en Espagne, Yxime en Belgique et en Allemagne, ou encore la promotion immobilière en Afrique. Mais c’est également le cas pour de nouveaux métiers que nous créons directement à l’international, par exemple en Afrique avec des forages d’eau et fondations spéciales, la valorisation des déchets, le développement de différentes filières locales, l’investissement dans des institutions de microfinance. Nous souhaitons poursuivre cette dynamique car nous sommes convaincus que notre dimension internationale est une opportunité par notre groupe familial, notamment en termes de compétitivité.

Quels sont les objectifs du Groupe Duval à court et moyen termes ?

Notre croissance sur de nombreux marchés en France et à l’international témoigne du dynamisme et de la résilience de notre modèle. Nous souhaitons la poursuivre tout en gardant notre socle entrepreneurial et familial, ainsi que notre agilité opérationnelle. Mais être un groupe familial donne sans doute encore davantage conscience de l’importance que nous devons apporter au contexte environnemental et sociétal dans lequel nous nous inscrivons et que nous souhaitons transmettre aux générations futures. Notre conviction est la suivante : la façon d’appréhender notre responsabilité sociale et le développement durable sera une nouvelle source de croissance pour notre groupe.

Propos recueillis par François Perrigault (@fperrigault)

Cette interview est extraite du guide immobilier 2019 de Décideurs

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La veille urbaine du 23 juin 2021

La veille urbaine du 23 juin 2021

Paris La Défense lance la première compétition visant à diminuer l’impact carbone des entreprises de son territoire, Gecina lève avec succès un Green...

J. Azan (Novaxia) : "Concilier le sens et la rentabilité"

J. Azan (Novaxia) : "Concilier le sens et la rentabilité"

Comme en prévision de la crise sanitaire et de la démocratisation du télétravail, Novaxia s’est récemment illustré dans la transformation de bureaux e...

La veille urbaine du 22 avril juin 2021

La veille urbaine du 22 avril juin 2021

Zaka Investments, Eternam et Inter Invest Capital s’associent pour développer le futur hôtel Brach à Rome, Édouard Mateos rejoint le Groupe Panhard en...

La veille urbaine du 21 juin 2021

La veille urbaine du 21 juin 2021

Segro construit un premier bâtiment de 28 000 m² à Saint-Quentin-en-Fallavier pour le compte du Groupe LDLC, le Groupe Gambetta livre "Les Terrasses...

Résidentiel : demande active, offre chétive

Résidentiel : demande active, offre chétive

Dans un contexte incertain qui a vu bureaux et commerces souffrir conjoncturellement des différents confinements, le résidentiel s’est distingué en en...

La veille urbaine du 18 juin 2021

La veille urbaine du 18 juin 2021

Alderan acquiert un entrepôt logistique à Libercourt, Foncière Magellan acquiert, en VEFA, un ensemble mixte de 7 800 m² à Nantes, Gecina signe un con...

K. Habra (Ivanhoé Cambridge) : "L’immobilier durable a une place importante dans notre stratégie"

K. Habra (Ivanhoé Cambridge) : "L’immobilier durable a une place importante dans notre stratégie"

Karim Habra, fort d’une expérience importante dans le secteur de l’immobilier, a intégré Ivanhoé Cambridge en 2018 et fait de la neutralité carbone de...

La veille urbaine du 17 juin 2021

La veille urbaine du 17 juin 2021

Primonial REIM réalise l’acquisition en sale and leaseback de 7 établissements de santé en France auprès d’ELSAN pour 252 M€, la FPI et la SBA allient...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte