P. Chabrol (Trésor) : "Treize fonds ont obtenu à date le nouveau label ISR immobilier"

Après deux ans de travail, le label ISR immobilier est entré en vigueur fin octobre 2020. Pierre Chabrol, chef du bureau épargne et marché financier à la direction générale du Trésor, rappelle ses grandes lignes et fait un premier point d’étape sur son déploiement.
Pierre Chabrol (©David Paumier-Farget)

Après deux ans de travail, le label ISR immobilier est entré en vigueur fin octobre 2020. Pierre Chabrol, chef du bureau épargne et marché financier à la direction générale du Trésor, rappelle ses grandes lignes et fait un premier point d’étape sur son déploiement.

Décideurs. Quelles sont les grandes lignes du label ISR appliquées à l’immobilier ?

Pierre Chabrol. Historiquement, le label ISR était dédié aux fonds de valeurs mobilières. Les fonds immobiliers ont souhaité en bénéficier. Les acteurs de cette industrie, Aspim en tête, ont ainsi travaillé pendant deux ans pour adapter le label ISR de 2016 aux spécificités de leur secteur. Un des principaux chantiers a consisté à définir les indicateurs de performance applicables à l’immobilier dans les domaines environnementaux, sociaux et de gouvernance. En définitif, un fonds immobilier doit adresser au minimum huit indicateurs, dont deux obligatoirement : la performance énergétique du bâtiment et ses émissions de gaz à effet de serre. Les critères en matière sociale sont orientés vers le bien-être et le renforcement du confort tandis que ceux relatifs à la gouvernance porte sur les relations entre la société de gestion et ses parties prenantes.  

Comment les immeubles anciens sont-ils traités ? 

Le label ISR dédié à l’immobilier ne doit pas seulement porter sur les bâtiments récents. Il s’applique donc à ceux plus anciens avec l’objectif d’accompagner leur adaptation aux nouvelles exigences environnementales. 

Où en est le déploiement de ce label ?

La publication de la nouvelle version du cahier des charges du label incluant l’immobilier a pris un peu plus de temps que prévu. Elle est intervenue en juillet dernier pour une entrée en vigueur le 23 octobre. Le label est octroyé par trois entités indépendantes, EY, Deloitte et l’Afnor. Elles-mêmes sont certifiées par le Cofrac. A date, treize fonds immobiliers détenus par neuf sociétés de gestion et totalisant un encourt global de 7,7 milliards d’euros ont été labellisés.

"Un dossier doit respecter l’ensemble des prescriptions figurant dans les six piliers du label"

Quel est le processus pour l’obtenir ?

Une société doit déposer un dossier pour chaque fond. Ce document doit respecter l’ensemble des prescriptions figurant dans les six piliers du label. Premièrement, les objectifs recherchés par le véhicule doivent être clairement exposés aux épargnants. Le deuxième pilier consiste à mettre en place une méthodologie d’analyse et de notation des actifs immobiliers au regard des critères ESG. Le troisième pilier concerne la prise en compte de ces aspects environnementaux, sociaux et de gouvernance dans la construction du portefeuille. Les fonds doivent fournir un inventaire complet de leurs actifs sous gestion chaque année et exposer la manière dont chaque immeuble est évalué. La société doit par ailleurs prouver qu’elle a une politique d’engagement ESG vis-à-vis de ses parties prenantes. Le cinquième pilier concerne le renforcement de la transparence vis-à-vis des investisseurs. Enfin, le dernier point concerne le suivi des performances ESG du portefeuille. La société de gestion doit ainsi démontrer que des progrès ont été réalisés année après année.

Combien de temps faut-il compter pour obtenir le label ?

Les premiers fonds l’ont obtenu rapidement en décembre 2020 mais ce sera très variable d’un dossier à l’autre car certaines sociétés de gestion sont déjà bien préparées tandis que le processus sera itératif pour d’autres.

Quelles sont les ambitions de l’Etat ?

Initialement, l’Etat a eu pour mission de s’assurer que le label soit créé avec l’exigence minimale nécessaire en termes de transparence et de fiabilité. Le développement de la gestion en matière d’ISR et d’ESG va nous amener à aller plus loin dans ce degré d’exigence. Le ministre de l’Economie a missionné fin 2020 l’Inspection générale des finances pour auditer le label ISR dans son ensemble. Son rapport pourrait conduire à une modernisation de la gouvernance et de la substance du label. Mais nous devons trouver le bon équilibre entre le temps nécessaire pour que les sociétés de gestion s’emparent pleinement de la version du cahier des charges publiée en 2020 et notre cap stratégique.

Propos recueillis par François Perrigault

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier L’industrie immobilière change d'échelle dans sa quête de sens

Transformation de bureaux en logements, développement de l’économie circulaire, labellisation ISR des fonds d’investissement… Si l’industrie immobilière n’a pas attendu la crise sanitaire pour se saisir des sujets vertueux pour l’environnement et la société, ces derniers semblent aujourd’hui arriver à maturité. Cette nouvelle étape est impulsée et portée par des femmes et des hommes comme Emmanuelle Wargon, Emmanuel Grégoire, Joachim Azan, Thierry Laquitaine, Anne Keusch, Cédric Borel, Pierre Chabrol, Paul Jarquin, Sébastien Matty, Julien Pemezec, Sophie Rosso, Yoann Choin-Joubert... Tour d’horizon non exhaustif. (crédit photo de Une : Shutterstock / Josep Siura)
Sommaire Transformation de bureaux en logements : enfin l’heure de l’industrialisation ? T. Laquitaine (Circolab) : "Nous allons lancer le premier label du réemploi pour le bâtiment en France" L’économie circulaire à un tournant dans le bâtiment Paul Jarquin, promoteur du bois mais pas seulement Sébastien Matty, smart builder Julien Pemezec, la vie en bois Sophie Rosso, promotrice de sens Yoann Choin-Joubert, authentique entrepreneur
M. de Bazelaire (HSBC) : "La réallocation du capital vers une économie régénérative est primordiale"

M. de Bazelaire (HSBC) : "La réallocation du capital vers une économie régénérative est primordiale"

Alors que plus de la moitié de l’économie mondiale dépend directement de la nature, l’Europe et la France font figure de bons élèves en matière de pri...

Ÿnsect : la foodtech qui fait le buzzzz

Ÿnsect : la foodtech qui fait le buzzzz

Fondée en 2011, Ÿnsect veut révolutionner l’alimentation humaine, végétale et animale en transformant les insectes en ingrédients premium. Une solutio...

Rémi Tardivo rejoint Paris La Défense comme directeur général adjoint

Rémi Tardivo rejoint Paris La Défense comme directeur général adjoint

Auparavant secrétaire général de Grand Paris Aménagement, Rémi Tardivo a rejoint Paris La Défense le 22 novembre dernier en qualité de directeur génér...

Y.Le Gélard (Engie) : "Ce qui tire le digital dans l’énergie aujourd’hui, c’est le temps réel donc l’IoT"

Y.Le Gélard (Engie) : "Ce qui tire le digital dans l’énergie aujourd’hui, c’est le temps réel donc l...

En charge du digital et des systèmes d’information du groupe Engie, Yves Le Gélard revient sur les effets de la crise sanitaire, la stratégie multi-cl...

La logistique regagne la ville

La logistique regagne la ville

La crise sanitaire a mis en évidence la nécessité de la logistique dans l’économie française et, par voie de conséquence, de la logistique urbaine dan...

La révolution du partage B2B

La révolution du partage B2B

Dans un rapport pour le think tank Terra Nova, Navi Radjou, conseiller en innovation et leadership, explore le potentiel d’une économie du partage int...

Mobilité électrique : ce que pensent les Français

Mobilité électrique : ce que pensent les Français

Une étude publiée par l’Ifop, en partenariat avec Ovo Energy France, interroge les Français sur la transition vers les mobilités alternatives. Et démo...

Charrel & Associés : écouter, partager, résoudre

Charrel & Associés : écouter, partager, résoudre

Experts reconnus du droit public, Charrel & Associés accompagne ses clients depuis plus de vingt-cinq ans dans la gestion stratégique de leur acti...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte