P. Butteau (CGP Entrepreneurs) : « Le métier de CGP est monté en compétence »

Société de services dédiée aux conseillers en gestion de patrimoine, CGP Entrepreneurs est un observateur privilégié du marché. Son directeur général, Patrick Butteau, revient sur les axes de développement de la profession.

Société de services dédiée aux conseillers en gestion de patrimoine, CGP Entrepreneurs est un observateur privilégié du marché. Son directeur général, Patrick Butteau, revient sur les axes de développement de la profession.

Décideurs. Le métier de conseil en gestion de patrimoine change de visage. Quelle valeur ajoutée CGP Entrepreneurs apporte aux professionnels du patrimoine ?

Patrick Butteau. Le métier d’indépendant devient de plus en plus complexe avec la transformation digitale et la règlementation. Si l’on parle des groupements de CGP, ceux-ci sont de deux types. Certains sont des agrégateurs, d’autres, comme CGP Entrepreneurs, vont vers le modèle d’accompagnement en proposant des services à haute valeur ajoutée. L’objectif du groupement est d’accompagner, grâce à nos outils dédiés, les professionnels du patrimoine qui exercent en libéral. Nous accompagnons deux profils de CGP : des salariés souhaitant se mettre à leur compte et des cabinets à la recherche de nouveaux leviers de croissance. L’un des principaux défis contemporains des CGP est de limiter les coûts et maitriser les risques, tout en restant libre. En effet le modèle reposant sur une centrale d’achat classique ne suffit plus. Notre proposition de valeur repose sur un véritable liant entre les différents services que peut offrir une structure de conseil en gestion de patrimoine.

La consolidation du secteur de la gestion de patrimoine fait ressentir ses effets. Sur quelles tendances s'inscrit l'avenir de la profession de CGP dans ce contexte ?

Tout d’abord une nécessité de formation. Le métier de CGP est monté en compétence ces dernières années. Cette tendance doit être considérée comme un travail de fond qu’il convient d’accompagner dans la durée. C’est pourquoi notre offre propose près de 450 modules de formation disponibles sur une plateforme online, accessible à tout moment. Ensuite, l’avenir de la profession s’inscrit dans une proximité renouvelée avec la clientèle. Cela comprend la nécessité pour les structures les plus historiques de se mettre à la page aussi bien sur les aspects technologiques que sur la transparence en matière de rémunération. L’objectif principal étant bien entendu de faire gagner du temps au client final.

DDA vient rebattre les cartes en matière de courtage. A quelle évolution doit-on s'attendre dans votre secteur d'activité ?

Le marché de la gestion privée se dirige inévitablement vers une exigence de transparence absolue. Le professionnel opèrera et justifiera – de facto – l’exécution d’une prestation précisément définie. En effet, sans conseil, il deviendra difficile sinon impossible de donner du sens à la rémunération. Si beaucoup d’acteurs s’inquiètent de ce changement de paradigme, nous sommes sereins. Dans le cadre de l’évolution positive de notre métier, nous allons simplifier notre gamme, afin de la rendre plus lisible pour les CGP que nous accompagnons ainsi que les clients avec lesquels ils interagissent.

Propos recueillis par Laurent Seyze 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Evguenia Dereviankine crée son propre cabinet

Evguenia Dereviankine crée son propre cabinet

L’avocate spécialiste du droit des douanes, de la logistique, de l’environnement et de la gestion des déchets quitte Parme Avocats pour ouvrir Paradig...

Patrick Artus (Natixis) : "La dette devient gratuite"

Patrick Artus (Natixis) : "La dette devient gratuite"

Chef économiste et Membre du comité exécutif de Natixis, Patrick Artus travaille depuis de nombreuses années sur les politiques monétaires menées par...

Le cabinet bruxellois Van Bael & Bellis s’installe à Londres

Le cabinet bruxellois Van Bael & Bellis s’installe à Londres

La firme spécialisée en droit de la concurrence, regulatory et droit commercial ouvrira son premier bureau à Londres. Situé à Chancery Lane, l’antenne...

Défenseur des droits : Claire Hédon pourrait remplacer Jacques Toubon

Défenseur des droits : Claire Hédon pourrait remplacer Jacques Toubon

Emmanuel Macron a proposé le nom de Claire Hédon comme nouvelle tête du défenseur des droits. La nomination de la journaliste et militante engagée doi...

Qui sont les expatriés français ?

Qui sont les expatriés français ?

Publié par la Banque Transatlantique à la fin du mois de juin, le premier "Observatoire de l’expatriation", mené en partenariat avec Opinionway et l’U...

ACG Management s’offre une nouvelle identité et devient Smalt Capital

ACG Management s’offre une nouvelle identité et devient Smalt Capital

ACG Management, société de gestion créée en 2000 à Marseille et spécialisée dans le financement en fonds propres de PME non cotées dans la Région Sud,...

Un pas de plus des huissiers vers la digitalisation

Un pas de plus des huissiers vers la digitalisation

La chambre régionale des huissiers de justice du Nord-Pas-de Calais vient de conclure un partenariat avec Paprwork, un outil de collecte et gestion do...

Igor de Maack quitte DNCA Finance

Igor de Maack quitte DNCA Finance

La société de gestion française DNCA Finance a annoncé, à la fin du mois de juin, le départ d’Igor de Maack qui était jusqu'à présent gérant et porte-...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message