P. Butteau (CGP Entrepreneurs) : « Le métier de CGP est monté en compétence »

Société de services dédiée aux conseillers en gestion de patrimoine, CGP Entrepreneurs est un observateur privilégié du marché. Son directeur général, Patrick Butteau, revient sur les axes de développement de la profession.

Société de services dédiée aux conseillers en gestion de patrimoine, CGP Entrepreneurs est un observateur privilégié du marché. Son directeur général, Patrick Butteau, revient sur les axes de développement de la profession.

Décideurs. Le métier de conseil en gestion de patrimoine change de visage. Quelle valeur ajoutée CGP Entrepreneurs apporte aux professionnels du patrimoine ?

Patrick Butteau. Le métier d’indépendant devient de plus en plus complexe avec la transformation digitale et la règlementation. Si l’on parle des groupements de CGP, ceux-ci sont de deux types. Certains sont des agrégateurs, d’autres, comme CGP Entrepreneurs, vont vers le modèle d’accompagnement en proposant des services à haute valeur ajoutée. L’objectif du groupement est d’accompagner, grâce à nos outils dédiés, les professionnels du patrimoine qui exercent en libéral. Nous accompagnons deux profils de CGP : des salariés souhaitant se mettre à leur compte et des cabinets à la recherche de nouveaux leviers de croissance. L’un des principaux défis contemporains des CGP est de limiter les coûts et maitriser les risques, tout en restant libre. En effet le modèle reposant sur une centrale d’achat classique ne suffit plus. Notre proposition de valeur repose sur un véritable liant entre les différents services que peut offrir une structure de conseil en gestion de patrimoine.

La consolidation du secteur de la gestion de patrimoine fait ressentir ses effets. Sur quelles tendances s'inscrit l'avenir de la profession de CGP dans ce contexte ?

Tout d’abord une nécessité de formation. Le métier de CGP est monté en compétence ces dernières années. Cette tendance doit être considérée comme un travail de fond qu’il convient d’accompagner dans la durée. C’est pourquoi notre offre propose près de 450 modules de formation disponibles sur une plateforme online, accessible à tout moment. Ensuite, l’avenir de la profession s’inscrit dans une proximité renouvelée avec la clientèle. Cela comprend la nécessité pour les structures les plus historiques de se mettre à la page aussi bien sur les aspects technologiques que sur la transparence en matière de rémunération. L’objectif principal étant bien entendu de faire gagner du temps au client final.

DDA vient rebattre les cartes en matière de courtage. A quelle évolution doit-on s'attendre dans votre secteur d'activité ?

Le marché de la gestion privée se dirige inévitablement vers une exigence de transparence absolue. Le professionnel opèrera et justifiera – de facto – l’exécution d’une prestation précisément définie. En effet, sans conseil, il deviendra difficile sinon impossible de donner du sens à la rémunération. Si beaucoup d’acteurs s’inquiètent de ce changement de paradigme, nous sommes sereins. Dans le cadre de l’évolution positive de notre métier, nous allons simplifier notre gamme, afin de la rendre plus lisible pour les CGP que nous accompagnons ainsi que les clients avec lesquels ils interagissent.

Propos recueillis par Laurent Seyze 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Décideurs Juridiques en pause estivale

Décideurs Juridiques en pause estivale

La rédaction de Décideurs Juridiques souhaite à ses lecteurs un bel été et de bonnes vacances. Retrouvez votre rendez-vous quotidien le 2 septembre pr...

Procès des attentats du 13 novembre : le Conseil de l'ordre vote une compensation financière inédite entre les avocats

Procès des attentats du 13 novembre : le Conseil de l'ordre vote une compensation financière inédite...

Le Conseil de l'ordre des avocats de Paris a mis en place mardi un dispositif exceptionnel dans le cadre de la tenue du procès de terroristes : les ré...

Taylor Wessing amorce son arrivée en Irlande

Taylor Wessing amorce son arrivée en Irlande

Après avoir annoncé sa volonté de s’installer à Dublin en avril dernier, Taylor Wessing nomme deux nouveaux associés pour mener cette expansion : Adam...

Transaction record entre l’AMF et l’ancien directeur général de Fleury Michon

Transaction record entre l’AMF et l’ancien directeur général de Fleury Michon

Accusé par l’Autorité des marchés financiers (AMF) d’avoir commis un manquement d’initié, Régis Lebrun s’engage à verser 225 000 euros au Trésor publi...

Systra signe la seconde CJIP de l’année 2021

Systra signe la seconde CJIP de l’année 2021

Après la convention judiciaire d’intérêt public (CJIP) signée en février dernier par le groupe Bolloré avec le Parquet national financier pour des fai...

Contentieux : Laude Esquier Champey prouve la pertinence de son modèle

Contentieux : Laude Esquier Champey prouve la pertinence de son modèle

Le cabinet d’avocats spécialistes du contentieux des affaires Laude Esquier Champey vient de fêter ses 13 ans d’existence. Passée la phase de lancemen...

Belgique : Laurius accueille trois nouveaux associés

Belgique : Laurius accueille trois nouveaux associés

Doublant les effectifs de son bureau de Bruxelles, Laurius attire un groupe de trois associés : Christina Trappeniers, Damien Stas de Richelle et Caro...

Le régulateur britannique ne lâche pas KPMG

Le régulateur britannique ne lâche pas KPMG

Dans son rapport annuel d’inspection de la qualité des audits réalisés auprès des institutions bancaires au Royaume-Uni publié le 23 juillet, le Finan...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte