P. Baussant (Baussant Conseil) : " Il faut avoir conscience de sa valeur "

L'augmentation du pouvoir économique des femmes a été considérable ces dernières années. Elles sont de plus en plus influentes en matière d’économie et accèdent dorénavant à des postes hauts placés. Si la parité ne constitue pas toujours une réalité dans certains pays, des femmes réussissent néanmoins à briser le "plafond de verre" et à s’affirmer. Entretien avec Pascale Baussant, gérante chez Baussant Conseil.

© laurabriault

Pascale Baussant, gérante chez Baussant Conseil

L'augmentation du pouvoir économique des femmes a été considérable ces dernières années. Elles sont de plus en plus influentes en matière d’économie et accèdent dorénavant à des postes hauts placés. Si la parité ne constitue pas toujours une réalité dans certains pays, des femmes réussissent néanmoins à briser le "plafond de verre" et à s’affirmer. Entretien avec Pascale Baussant, gérante chez Baussant Conseil.

Décideurs. Comment et pourquoi êtes-vous devenue CGP ?  

Pascale Baussant. Il s’agit d’une vocation. Après des études en école de commerce, j’ai travaillé plusieurs années au sein d’un cabinet indépendant de conseil en gestion de patrimoine avant de fonder Baussant Conseil. Ce métier est l’équilibre parfait entre, d’une part, la technicité et, d’autre part, l’humain et le commercial. Ces aspects sont indissociables pour le long terme.  

Avez-vous déjà ressenti l’effet "plafond de verre" dans votre carrière ? 

J’ai eu la chance de ne jamais l’avoir ressenti. Je pense que devenir indépendante aide beaucoup. Ce métier est de plus très adapté lorsque l’on est une femme, car il nécessite des qualités spécifiques peut-être plus féminines comme l’écoute et la rigueur, qui sont de vrais atouts dans ce métier. 

Quels conseils donneriez-vous aux femmes qui y sont confrontées ? 

Oser ! Christine Lagarde déclarait, lors d’une récente interview : "Je n’ai encore jamais vu une femme venir me demander une augmentation de salaire." Il faut avoir conscience de sa valeur, ne pas hésiter à challenger l’avenir et se donner les moyens de progresser. 

Comment imaginez-vous votre métier se transformer à moyen terme ?  

Il y a certes des sujets absorbants comme la digitalisation ou l’aspect réglementaire. La transformation majeure concernera de mon point de vue tous les sujets liés à l’investissement responsable. Le fossé se creuse entre les asset managers, très en pointe sur ces aspects, et les distributeurs, trop peu formés à ces sujets. Cela passera par la pédagogie, la formation… Il faudra également être à la hauteur des exigences des clients, qui ne se contenteront plus des seules performances financières. En plus d’une offre de qualité, ces derniers attendront de nous plus d’engagement, comme l’engagement philanthropique, qui peut se concrétiser par exemple avec le 1 % pour la planète dont je fais partie.  

Le conseil que vous auriez aimé que l’on vous donne avant de vous lancer ?  

La période la plus difficile fut au moment du lancement de mon cabinet. Plutôt que des encouragements, on m’a fait part de beaucoup d’étonnement. Pourtant, la création de son cabinet peut s’apparenter à un grand saut dans le vide, et nous avons besoin, encore plus peut-être en tant que femme, de cette confiance. 

Propos recueillis par Emilie Zana

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Conseillères en gestion de patrimoine : ces femmes qui comptent

Entrepreneuses et volontaires, les conseillères en gestion de patrimoine occupent dorénavant une place de choix dans ce métier qui, auparavant, était plutôt réservé aux hommes. Notre rédaction a interrogé dix femmes qui ont accepté de revenir sur leur expérience professionnelle et sur les obstacles inhérents à cette profession. À les écouter, le constat est unanime, la parité est aujourd’hui de mise.
Sommaire G. Métifeux (Alter Egale) : "Nous acquérons la notoriété que nous méritons" A. Gozlan (Kermony Office) : "Mon but est de mettre mes compétences au centre de l'intimité des clients" J. Sebillotte-Legris (Score Patrimoine): "Finalement, rien n’est impossible ! " S. Genet (Carat Capital): "Être une femme ne devrait pas être un sujet" S. Richard-Vitton (Dauphine Patrimoine): "La profession se féminise de plus en plus" H. Linard (Linard Charbonnel): "Le nouveau pouvoir, c’est l’intelligence émotionnelle" D. Padovani d'Hautefort (Priorités Patrimoine): "Mon engagement s’inscrit dans mon histoire personnelle" P. Gloser (Sianne Patrimoine) : "Chacun a indéniablement sa place dans ce métier" A. Oden (CFGP) : "La symbiose de personnalités féminines et masculines est fondamentale dans ce métier "
Pirola Pennuto Zei & Associati rejoint l’organisation internationale de cabinets Unyer

Pirola Pennuto Zei & Associati rejoint l’organisation internationale de cabinets Unyer

Unyer étend son réseau de cabinets internationaux à l’Italie en intégrant l’enseigne indépendante Pirola Pennuto Zei & Associati. Le réseau regrou...

Arst Avocats nomme une nouvelle associée

Arst Avocats nomme une nouvelle associée

Pauline Jacquemin Cuny est nommée associée au sein du cabinet Arst Avocats.

Avocats : lancement du réseau Junction

Avocats : lancement du réseau Junction

Hugues de La Forge et Sally El Sawah créent Junction, un réseau non exclusif d’avocats et de cabinets indépendants.

Sylvie Le Damany rejoint Adaltys en tant qu’associée

Sylvie Le Damany rejoint Adaltys en tant qu’associée

Adaltys attire l’avocate Sylvie Le Damany et en fait la septième associée de son bureau parisien. Elle intègre le cabinet avec son collaborateur Marti...

Gouvernance chez Bird & Bird : Emmanuelle Porte remplace Benjamine Fiedler

Gouvernance chez Bird & Bird : Emmanuelle Porte remplace Benjamine Fiedler

L’avocate spécialiste du corporate/M&A dans le secteur des sciences de la vie Emmanuelle Porte devient la co-managing partner des bureaux français...

Kramer Levin lance un département propriété intellectuelle

Kramer Levin lance un département propriété intellectuelle

Avec l’arrivée de l'avocate counsel Mathilde Carle, Kramer Levin équipe son bureau parisien d’une pratique consacrée à la propriété intellectuelle. Re...

Transport routier : le régulateur de la concurrence défend les plateformes numériques

Transport routier : le régulateur de la concurrence défend les plateformes numériques

Le 9 septembre, l'Autorité de la concurrence française (ADLC) a condamné une Bourse de fret, un groupement de transporteurs et des organisations syndi...

Chemarin & Limbour promeut en contentieux commercial

Chemarin & Limbour promeut en contentieux commercial

L’enseigne parisienne Chemarin & Limbour coopte Valentine Foucher-Créteau au rang d’associée au sein de son équipe chargée des contentieux d’affai...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte