Oui, Marine Le Pen est toujours d’extrême droite !

Malgré la concurrence d’Éric Zemmour et la fuite de cadres et de militants, le score de Marine Le Pen varie peu depuis 2017. Mieux encore, l’extrémisme du concurrent de Reconquête! la fait passer pour modérée. Seul hic, les deux candidats ont énormément de similitudes.
Arnaud Chapuis / AFP

Malgré la concurrence d’Éric Zemmour et la fuite de cadres et de militants, le score de Marine Le Pen varie peu depuis 2017. Mieux encore, l’extrémisme du concurrent de Reconquête! la fait passer pour modérée. Seul hic, les deux candidats ont énormément de similitudes.

Éric Zemmour multiplie les polémiques sur les questions identitaires ? Marine Le Pen et son cercle rapproché ne tentent pas de surenchère. Éric Zemmour diffuse outrances et punchlines sur les réseaux sociaux ? Marine Le Pen évite toute sortie xénophobe et préfère poser avec ses chats sur TikTok. Éric Zemmour attire la droite hors les murs et une partie de l’aile conservatrice du RN ? Marine Le Pen met en scène une garde rapprochée bien souvent issue de milieux populaires. La comparaison pourrait s’étirer sur quelques lignes encore mais venons-en au cœur du propos : Éric Zemmour est du pain béni pour Marine Le Pen qui, aux yeux d’une grande partie des Français, n’est plus d’extrême droite.

Conséquence, le plafond de verre commence à se fissurer dangereusement. Un sondage publié par Elabe le 30 mars révèle d’ailleurs qu’un second tour Macron-Le Pen serait particulièrement serré : 53,5% contre 47,5%. Du jamais vu ! Pourtant, les électeurs tentés par le "coup de balai" ou persuadés d’une dédiabolisation totale feraient bien de jeter un œil au programme de la députée d’Hénin-Beaumont. Si la façade change, les produits vendus en boutique varient peu.

Si la façade change, les produits vendus en boutique varient peu

Préférence nationale, fermeture des frontières : la recette ne change pas !

Le candidat de Reconquête! fait étalage de sa fermeté sur les questions migratoires et identitaires et il subit le courroux d’une partie de la presse et de la classe politique. Mais, en réalité, ses propositions sont très proches de celles de Marine Le Pen qui n’a pas "dédiabolisé" ce qui reste le cœur de son fonds de commerce. Concrètement, son programme propose un référendum qui changerait la Constitution afin de faire de "la maîtrise de l’immigration une priorité nationale".

Elle souhaite également que les fonctionnaires soient contraints de "dénoncer la présence de clandestins", dans le cadre d’un futur "délit de séjour irrégulier". Le droit du sol et la priorité nationale sont des notions toujours présentes puisque le projet M La France défend la suppression du droit du sol ou la priorité nationale pour l’accès aux aides sociales et au logement.

Islam : Zemmour et Le Pen, bonnet blanc et blanc bonnet

Lors d’une visite de terrain, Marine Le Pen a pris la pose avec une femme voilée. Aussitôt, la galaxie Zemmour s’est déchaînée. En réalité, les deux candidats sont sur la même longueur d’onde et le programme RN se distingue peu de celui de Reconquête!. Est prévue : l’interdiction de "la pratique, la manifestation ainsi que la diffusion publique au cinéma, dans la presse ou à l’école des idéologies islamistes". Si l’interdiction du port du voile dans l’espace public est à l’agenda, il est précisé que les kippas ne sont pas concernées.

Sécurité : rien ne change

Sur la sécurité également, Marine Le Pen reste fidèle au corpus frontiste et tient la dragée haute à son rival. L’ancien journaliste propose la présomption de légitime défense pour les forces de l’ordre ? Elle aussi. Éric Zemmour veut ouvrir 10 000 places de prisons ? Elle, 25 000 ! Plus fort encore, elle compte "supprimer toute possibilité de réduction ou aménagement de peine".

Économie, une tradition toujours libérale…

Affirmons-le d’emblée, malgré une fibre sociale revendiquée, Marine Le Pen n’est pas de gauche. Sur le plan économique, elle semble plutôt s’inscrire dans une logique libérale qui consiste à soutenir les entreprises et diminuer les normes. Elle projette par exemple d’exonérer d’impôt sur les sociétés les entrepreneurs de moins de 30 ans pendant les cinq premières années de création d’entreprise, de baisser les impôts de production des PME-TPE. Pas de trace non plus d’un retour à l’ISF, même si un "impôt sur la fortune financière" est au menu afin de "taxer la spéculation".

Mais une certaine Mélenchonisation !

Toutefois, ne nous leurrons pas. Si Marine Le Pen effectue ses scores les plus hauts dans les catégories populaires (elle atteint notamment 40 % chez les ouvriers dans le rolling ifop du 1er avril), c’est parce qu’elle répond à certaines aspirations. Si elle affirme ne pas toucher au Smic, elle est plutôt "de gauche" concernant les retraites puisque son programme défend la "retraite à 60 ans réservée aux Français entrés dans la vie active avant l’âge de 20 ans, la retraite entre 60,75 ans et 62 ans pour les Français entrés dans la vie active entre 20 ans et 24,5 ans". Dans la même veine sont mises sur la table les promesses suivantes : création d’un chèque mensuel de 200 à 300 euros pour les apprentis, les alternants et leurs employeurs mais aussi une revalorisation du minimum vieillesse ou la création d’un chèque formation mensuel de 200 à 300 euros.

Toujours selon le même sondage Ifop, ce positionnement permet à Marine Le Pen de récolter un quart des électeurs de Jean-Luc Mélenchon en cas de second tour face à Emmanuel Macron. Notons que la proportion est de 21 % chez les électeurs communistes. Mais, preuve que le RN reste bel et bien d’extrême droite, 8 électeurs Zemmour sur 10 se tourneraient vers celle qui se définit comme une "mère à chat".

Lucas Jakubowicz

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Présidentielle 2022, l'heure du choix

Interviews, portraits, sondages, actu... Retrouvez l'essentiel de la campagne présidentielle dans ce dossier spécial. Un second est consacré à l'analyse des programmes.
Sommaire Présidentielle 2022 : l'étrange silence de Nicolas Sarkozy Yannick Jadot : les points importants de son programme EELV : Yannick Jadot contre "Démise Rousseau" Comment Éric Zemmour cherche à radicaliser les Français Candidats à la présidentielle, ils sont ignorés des sondages Dans les coulisses de la cellule riposte de Valérie Pécresse Valérie Pécresse, le programme d’une vie Devant le Medef, 6 candidats passent leur grand oral d'économie LR prépare déjà l'après Pécresse Présidentielle 2022, pour qui votent les femmes ?

retrouvez l'intégralité du dossier Présidentielle 2022. Que contiennent les programmes ?

Défense, sécurité, justice, pouvoir d'achat, fiscalité, logement... Dans ce dossier spécial, Décideurs Magazine décrypte et analyse les projets des candidats à la présidentielle.
Sommaire Défense : que proposent les candidats à la présidentielle ? Présidentielle : la question de l'énergie électrise la campagne Présidentielle 2022 : quelles propositions pour le logement ? Sécurité : que proposent les candidats à la présidentielle ? Présidentielle 2022 : quelles propositions pour la Justice ? Pouvoir d'achat et fiscalité : ce que la présidentielle pourrait changer Présidentielle : travail, des propositions qui valent cher Présidentielle : l'entreprise, enjeu de société Présidentielle 2022, l’heure du bilan pour Emmanuel Macron
L’État compte reprendre le contrôle d’EDF à 100%

L’État compte reprendre le contrôle d’EDF à 100%

Durant son discours de politique générale, la première ministre a déclaré que l’État reprendrait le contrôle de la totalité du capital d’EDF.

Remaniement, la macronie serre les rangs

Remaniement, la macronie serre les rangs

Des responsables LR et PS qui ne se bousculent plus au portillon, des alliés à "fidéliser", des marcheurs de combat qui montent en grade ou effectuent...

Christophe Béchu, la transition écologique comme Horizons

Christophe Béchu, la transition écologique comme Horizons

Le maire d’Angers, proche d’Édouard Philippe et numéro deux d’Horizons, remplace Amélie de Montchalin, battue aux élections législatives, au ministère...

Olivier Marleix, le gardien du temple LR

Olivier Marleix, le gardien du temple LR

Favori des pronostics, le député d’Eure-et-Loir est le nouveau président du groupe LR à l’Assemblée nationale. Ses missions ? Préserver l’unité de la...

Édito. Inélégance insoumise

Édito. Inélégance insoumise

Durant la présidentielle puis les législatives, Jean-Luc Mélenchon et ses partisans n’ont cessé de répéter la même antienne : il est nécessaire de red...

Assemblée nationale : à quoi sert un président de groupe ?

Assemblée nationale : à quoi sert un président de groupe ?

Aurore Bergé, Marine Le Pen, Mathilde Panot, Olivier Marleix, Boris Vallaud… Les présidents de groupe à l’Assemblée nationale remplissent une mission...

Ce détail qui devrait alarmer la gauche française

Ce détail qui devrait alarmer la gauche française

Si la gauche regagne de l’influence à l’Assemblée nationale, un examen de la carte électorale met en lumière une situation préoccupante : une concentr...

Djibouti, tour de contrôle des puissances étrangères

Djibouti, tour de contrôle des puissances étrangères

Enclavée entre l’Érythrée, l’Éthiopie et la Somalie, et regardant le Yémen dans les yeux, la république de Djibouti constitue, au-delà de son indiscut...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message