Oplus, le nouveau cabinet d’Olivier Pardo

Olivier Pardo s’entoure d’une équipe de six associés pour fonder Oplus, une structure consacrée au droit des procédures collectives, pénal, des affaires et aux contentieux.
L'équipe du cabinet Oplus

Olivier Pardo s’entoure d’une équipe de six associés pour fonder Oplus, une structure consacrée au droit des procédures collectives, pénal, des affaires et aux contentieux.

Olivier Pardo, Jonathan Siahou, Laurence Dauxin-Nedelec, Nathalie Makowski, Benjamin Mathieu, Antoine Cadeo de Iturbide et Baptiste de Fresse de Monval s’associent pour lancer Oplus Avocats, après un renouvellement de la structure créée en 1992 par Olivier Pardo.

Ancien magistrat et ancien membre de cabinets ministériels (auprès du ministère de la Justice puis du ministère des Affaires sociales), Olivier Pardo avait cofondé son premier cabinet avec la volonté de croiser différentes expertises : celles du droit des procédures collectives, pénal, des affaires et du contentieux. Oplus conserve ce positionnement historique en proposant à ses clients son expertise en matière de restructurations d’entreprise, de droit pénal, de la presse, patrimonial ou encore lors d’opérations de fusions-acquisitions, de private equity, en droit bancaire, des sociétés et en financement de projet.

La défense des influenceurs

Oplus conseille et assiste des États, comme l’Azerbaïdjan, la Guinée équatoriale et le Maroc récemment, des entreprises françaises et étrangères, leurs dirigeants et des groupes familiaux dans leurs opérations corporate et dans le cadre de contentieux et arbitrages complexes. Le cabinet se fait aussi l’avocat historique de personnalités comme Bernard Tapie, Rachida Dati ou encore Éric Zemmour. Oplus consacre par ailleurs une partie de plus en plus importante de son activité à la défense des influenceurs. « Le cabinet est le conseil de la première société d’influenceurs. Il s’agit d’un nouveau droit soulevant des problématiques de droit des entreprises, de protection de la vie privée et de la e-réputation », détaille Olivier Pardo.

La structure s’attache à réunir différentes générations d’avocats au sein de son équipe, en désignant un binôme pour traiter chaque dossier. « Nous appliquons au droit des sociétés la logique de l’accompagnement permanent du client utilisée en droit pénal », explique Olivier Pardo. L’équipe, qui réunit actuellement sept associés, dont le plus jeune a 28 ans, deux collaborateurs et deux juristes, accueillera prochainement un troisième collaborateur. Sur le long terme, les associés fondateurs d’Oplus entendent élargir davantage leurs effectifs pour renforcer les expertises proposées et développer le département droit des personnes et de la famille. « Le droit des personnes, notamment le droit patrimonial est étroitement lié au droit des affaires dans de nombreux dossiers », souligne Olivier Pardo.

Rodé aux dossiers à enjeux et aux affaires politico-financières médiatiques, l’équipe d’Oplus n’en délaisse pas pour autant sa pratique du droit des sociétés et notamment du M&A, qui occupe une large partie de son activité. Récemment, le cabinet s’illustrait en matière d’assurance-vie dans le cadre de l’affaire de l’Afer (Association française d’épargne et de retraite). Un contentieux d’envergure dans lequel le cabinet a utilisé la technique du co-mandat (ou action conjointe qui s’apparente à une class action française) pour le compte de 55 000 adhérents de l’association, dans le but d’obtenir la restitution de sommes détournées par d’anciens dirigeants.

Marine Calvo

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Legaltech : la Chambre des huissiers de justice de Paris lance Legide

Legaltech : la Chambre des huissiers de justice de Paris lance Legide

La Chambre des huissiers de justice de Paris s'associe à IBM pour concevoir une solution blockchain de protection des créations et des innovations.

Bredin Prat étoffe ses équipes financement et concurrence

Bredin Prat étoffe ses équipes financement et concurrence

Delphine Guillotte et Yohann Chevalier rejoignent Bredin Prat en qualité de counsels. Ils intègrent respectivement les départements financement et ant...

Richelieu Avocats s’ouvre au droit public de l’immobilier

Richelieu Avocats s’ouvre au droit public de l’immobilier

Arthur de Dieuleveult rejoint Richelieu Avocats et en devient le septième associé. L’enseigne ajoute ainsi le droit public, de l’urbanisme et de l’amé...

Paulo Cezar Aragão : "N’ayez pas peur de tenter ce qui n’a jamais été fait"

Paulo Cezar Aragão : "N’ayez pas peur de tenter ce qui n’a jamais été fait"

Paulo Cezar Aragão, associé fondateur du cabinet d'avocats brésilien BMA-Barbosa Müssnich Aragão, a joué un rôle de premier plan en tant que conseille...

Solutions climatiques : un devoir de citoyen et une thématique d’investissement porteuse

Solutions climatiques : un devoir de citoyen et une thématique d’investissement porteuse

L’actualité est dominée par les engagements en faveur de la transition climatique. Après avoir suivi le sillon creusé par l’Europe, les États-Unis et...

CLP-Cliperton accueille une experte du droit de la transition écologique

CLP-Cliperton accueille une experte du droit de la transition écologique

L’avocate Fanny Vellin rejoint CLP-Cliperton et en devient la troisième associée. Le cabinet de niche spécialiste des opérations de corporate/M&A...

Promotions chez Fieldfisher

Promotions chez Fieldfisher

À Paris, le cabinet Fieldfisher élève au rang de counsels Mathilde Cazé au sein du département marchés de capitaux ainsi que l'expert du droit public...

Veil Jourde se renforce en contentieux

Veil Jourde se renforce en contentieux

Exerçant chez Veil Jourde depuis presque sept ans, Caroline Gérault est promue counsel au sein du département contentieux et arbitrage.

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte