On a testé pour vous le nouveau SUV hybride-rechargeable de DS Automobiles, le DS7 Crossback E-Tense

Ou quand, en un seul SUV, DS Automobiles allie luxe,
performances et nécessités écologiques.

Ou quand, en un seul SUV, DS Automobiles allie luxe, performances et nécessités écologiques.

Autant le dire, avant même de le tester, le DS7 Crossback Hybride E-Tense semblait avoir déjà tout pour nous plaire. Pour trois raisons principales, au moins. Pour ses lignes raffinées et son habitacle premium: outre de nombreux équipements et fonctions, le constructeur laisse notamment le choix entre l’Alcantara et plusieurs déclinaisons de cuirs grainés (ou Nappa). Pour ses technologies telles que la conduite autonome de niveau 2, DS Connected Pilot et la suspension active: DS Active Scan Suspension. Enfin, pour son évident respect de l’environnement: environ 30 grammes de CO2 émis par kilomètre parcouru et une consommation moyenne d’1,3 litre d’essence pour 100 kilomètres (WLTP). Si l’on ajoute à cela ses trois moteurs, dont deux électriques (pour une puissance combinée de 300 chevaux), et son bloc essence turbocompressé, voilà qui place sans conteste ce 4x4 hybride au sommet du segment des C-SUV, concurrençant même les meilleurs modèles européens. Tout de même, pour nous en assurer nous avons souhaité le tester.

Le résultat ? Passée une nécessaire période d’adaptation (son ergonomie peut sembler un brin déroutante, de prime abord ), s’installer au volant d’un D7 Crossback E-Tense s’avère vite un vrai plaisir ! Ainsi, quatre modes s’offrent à nous au démarrage. Selon nos besoins et nos envies, on pourra opter pour une conduite « Hybrid », « Electric », « Sport » ou « 4x4 ». Évidemment, puisque la batterie est pleine, on ne se pose pas la question : on alternera entre électrique et hybride. Le constructeur annonçant une autonomie de  58 kilomètres (en mode 100 % électrique), on pourra donc traverser Paris du nord au sud et d’est en ouest sans problème. Et même en sortir pour vérifier la vitesse de pointe annoncée sur autoroute, soit 135 km/heure (220 km/h en mode thermique).

Dès nos habitudes prises, la conduite s’avère souple, particulièrement confortable, indéniablement sûre. Et parfaitement silencieuse. Démarrage aux feux ou en côte, freinage, accélération, les performances sont en tous points remarquables. Particulièrement sur route où l’on atteint rapidement les130 km/h.

Quant à la batterie, au terme d’une petite quarantaine de kilomètres elle nous ramène à bon port. Il faut dire qu’entre deux recharges sur prise elle peut aussi se charger automatiquement durant la conduite (grâce à un système de régénération d’énergie hérité des titres acquis par DS en Formule E.).

Pour cela, deux options: via le moteur électrique en phase de décélération ou via le moteur thermique en phase de roulage. Une solution certes un peu coûteuse en essence, mais vraiment pratique. On a testé... et, sans hésiter, on approuve.

Fiche technique

Puissance totale : 300 ch

Puissance motorisation électrique : 2 moteurs électriques 4 WD (à l’avant et à l’arrière), batterie lithium-ion 13,2 kWh

Transmission : intégrale non permanente, boîte automatique 8 vitesses

Autonomie moyenne : 50 km en mode électrique (WLTP)

Conso mixte : moins de 2,2 l/100km (WLTP)

Émissions CO2 mixte : moins de 49 g/km (WLTP)

Vitesse maximale : 220 km/h (en mode thermique) / 135 km/h (en mode électrique) 0-100 km/h : 5,9 secondes

Temps de recharge : 2 heures sur prise « Wallbox » (avec chargeur 6,6 kW), 4 heures sur prise « Green Up » 14A), 8 heures sur prise domestique 8A

Prix : de 55150€ TTC à 61800€ TTC

Laurent Fialex

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Alibaba à la conquête des marques

Alibaba à la conquête des marques

Michelle Lau, co-directrice d’Alibaba Group en France, est en charge de la stratégie retail et des partenariats avec les marques. Elle revient sur les...

Christel Heydemann (Orange) : "La technologie est un formidable levier pour accélérer l’innovation dans la santé"

Christel Heydemann (Orange) : "La technologie est un formidable levier pour accélérer l’innovation d...

Présente lundi 16 mai pour l’inauguration officielle des locaux de Future4care, l’incubateur européen de start-up spécialisées en e-santé, lancé en ju...

A la découverte des start-up Bliss et MaPatho

A la découverte des start-up Bliss et MaPatho

Comme chaque semaine, Décideurs vous faire découvrir les start-up de la première promotion de l'incubateur Future4care spécialisé dans la e-santé. Cet...

Comment Twitch aide les marques à séduire la jeunesse

Comment Twitch aide les marques à séduire la jeunesse

Jusque-là consacré aux jeux vidéo, le service de diffusion en direct, Twitch, continue d’accroître ses contenus artistiques et culturels. Cette filial...

Inauguration officielle de l’incubateur Future4care

Inauguration officielle de l’incubateur Future4care

Né de l’alliance entre Sanofi, Capgemini, Generali et Orange, l’accélérateur de start-up européennes Future4care a tenu son inauguration officielle ce...

Muriel Benitah (MedInTechs) : "Le salon MedInTechs se veut le mégaphone de l’innovation en santé"

Muriel Benitah (MedInTechs) : "Le salon MedInTechs se veut le mégaphone de l’innovation en santé"

Salué par Emmanuel Macron, la première édition de MedInTechs, salon de l’innovation en santé, a rassemblé 6000 personnes. Muriel Benitah, sa président...

Covid, Ukraine : les entreprises investissent massivement dans la digitalisation

Covid, Ukraine : les entreprises investissent massivement dans la digitalisation

Pour faire face aux vents contraires, les grandes sociétés françaises devraient investir cette année 174,9 milliards d’euros dans leur transformation...

Wilfrid Lauriano Do Rego : réussite à la française

Wilfrid Lauriano Do Rego : réussite à la française

C’est un homme connu pour son humanité que les associés de KPMG France ont élu à la tête de leur conseil de surveillance en 2019. Une homme engagé, au...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message