O.Orjas (Groupe Aoste) : « La RSE est un outil de management »

Avec près de 1 500 collaborateurs et cinq sites industriels, le groupe Aoste fait la fierté de la région Rhône-Alpes où il est historiquement implanté. À la tête de la direction des ressources humaines depuis cinq ans, Olivier Orjas est engagé auprès de l’ensemble des collaborateurs dans un développement responsable du groupe.
Olivier Orjas, DRH Groupe Aoste

Avec près de 1 500 collaborateurs et cinq sites industriels, le groupe Aoste fait la fierté de la région Rhône-Alpes où il est historiquement implanté. À la tête de la direction des ressources humaines depuis cinq ans, Olivier Orjas est engagé auprès de l’ensemble des collaborateurs dans un développement responsable du groupe.

Décideurs. D’où vient la sensibilité du groupe aux sujets de RSE ?

Olivier Orjas. La maturité du marché est grande concernant ces sujets. Nous sommes dans l’ère du « consommer mieux, bien et différemment ». On se projette sur une consommation durable. Les grands distributeurs s’adaptent à cette tendance et sont de plus en plus exigeants avec les producteurs.

C’est probablement ce mouvement général qui a encouragé la création de la Green Team chez Aoste, réunissant, sur la base du volontariat, des collaborateurs sensibles à la RSE et menant des actions comme des collectes ou des jeux, dont les gains sont redistribués à des associations. C’est un noyau de personnes entraînantes, qui prennent de nombreuses initiatives.

Comment déclinez-vous cette démarche aux sujets RH ?

Je m’assure que les collaborateurs sont sensibilisés, formés à la RSE. Je suis moi-même évalué sur mes plans de formation. L’employabilité interne et externe de nos salariés est également une priorité. Notre accord GPEC* confirme la maturité du groupe à ce sujet.

Plus généralement, notre approche est avant tout sécuritaire et s’inscrit dans la démarche des 3P : « People, Product, Plant » c’est-à-dire le soin apporté à nos collaborateurs, à nos produits et à nos sites de production. Nous n’avons pas voulu brider les initiatives concernant la stratégie RSE du groupe. En dissociant les trois directions impliquées, nous leur laissons prendre les initiatives propres à leur secteur, tout en les chapotant. Nous utilisons la RSE comme un outil de management et un élément d’expression et de libération des idées.

Que vous apporte la certification ISO 50000 ?

C’est une certification fondamentale, visant à l’amélioration de la performance énergétique. Elle nous a permis de franchir une étape : j’ai trente ans d’expérience dans les ressources humaines et je n’ai jamais vu une acquisition aussi rapide : nos collaborateurs avaient des convictions, étaient engagés. Chaque département a pris ses initiatives et en six mois, la qualification était acquise. C’est à rapprocher de la culture d’Aoste : nous nous sentons responsables de nourrir les populations avec de bons produits. De l’opérateur au cadre dirigeant, nous sommes sensibles à la qualité. Notre volonté est de continuellement nous améliorer, des cabinets certifiés ISO nous auditent régulièrement.

Votre culture d’entreprise est-elle liée à l’ancrage territorial de Aoste ?

Nous sommes très conscients de notre responsabilité, à la fois de nous développer sur notre territoire et d’aider le territoire à se développer. La raison de notre présence en Rhône-Alpes est historique et tient à ce que c’est ici qu’étaient élevés les cochons, notre matière première. Nos collaborateurs sont fiers d’avoir conservé le siège et nos sites dans cette région, malgré les différentes crises que nous avons pu connaître. Cela crée un sentiment d’appartenance très fort. Aoste adhère, par ailleurs, à un groupement d’entreprise appelé Alliance & Territoires (avec Seb, Aldes, Engie…) qui aide les entreprises de la région, à travers le partage de compétences : c’est enrichissant pour nous et pour les entreprises ou start-up accompagnées.

Roxane Croisier

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Marc Madiot (Groupama-FDJ) : « C’est la performance qui fait de vous un leader »

Marc Madiot (Groupama-FDJ) : « C’est la performance qui fait de vous un leader »

Ancien cycliste de talent, Marc Madiot est aujourd’hui un ­manager passionné et respecté. Depuis vingt-deux ans, la FDJ l’accompagne dans son projet s...

P.Maggioni (Metro) : « L’essentiel se situe dans le changement de comportement »

P.Maggioni (Metro) : « L’essentiel se situe dans le changement de comportement »

Clé de voûte des défis auxquels doit répondre Metro, la relation commerciale induit une évolution du comportement de chaque collaborateur et des postu...

Une alternative au MBA arrive à Paris

Une alternative au MBA arrive à Paris

Vous êtes contraints par le temps, mais désirez passer à un niveau de leadership supérieur sans sacrifier la qualité de votre apprentissage ? Voici un...

M. Boussounou et J-B. Berg (Eiffage) : « La direction du développement durable accompagne les 50 000 collaborateurs dans la transformation des métiers du groupe »

M. Boussounou et J-B. Berg (Eiffage) : « La direction du développement durable accompagne les 50 000...

La direction développement durable du groupe Eiffage accompagne la transformation des métiers de l’entreprise. Elle s’est dotée d’une cellule innovat...

Société Générale : changement à la direction de la banque de détail en France

Société Générale : changement à la direction de la banque de détail en France

La Banque de Détail en France de la Société Générale sera désormais dirigée par Marie-Christine Ducholet.

S. El Haïry (Modem) : « L’ESS c’est 13% de l’emploi privé en France »

S. El Haïry (Modem) : « L’ESS c’est 13% de l’emploi privé en France »

La députée de Loire-Atlantique et coprésidente du groupe d’études sur l’économie sociale et solidaire revient sur le poids de l’ESS. Selon elle, ce n’...

L’innovation RH dans nos territoires : zoom sur le Grand Est

L’innovation RH dans nos territoires : zoom sur le Grand Est

Libération de l’entreprise, sécurité au travail et RSE sont autant de sujets pris à bras le corps par les DRH du Grand Est. Quatre d’entre eux ont par...

D.Fillon (Toyota) : « Les technologies vont contribuer au développement des personnes »

D.Fillon (Toyota) : « Les technologies vont contribuer au développement des personnes »

Toyota Motor Manufacturing France a investi plus d’un milliard d’euros dans l'usine d'Onnaing près de Valenciennes depuis 2001. Le site du constructeu...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message