Odalys lance un plan de développement international

Le groupe se déploie en Europe avec des premières ouvertures prévues en Espagne et au Portugal sous la marque Odalys Campus. Il met également le cap sur l’Afrique avec un plan de développement pour Odalys City.
Laurent Dusollier, directeur général d'Odalys (©D.R.)

Le groupe se déploie en Europe avec des premières ouvertures prévues en Espagne et au Portugal sous la marque Odalys Campus. Il met également le cap sur l’Afrique avec un plan de développement pour Odalys City.

Fort de plus de 400 résidences, hôtels et appart’hôtels, Odalys accélère sa politique de diversification sur le segment des résidences étudiantes (Odalys Campus) et de centre-ville (Odalys City) avec plus de 30 ouvertures programmées à l’international à horizon 2025, dont 15 dossiers à l’étude dans 5 pays et 5 projets d’ores et déjà signés. Une première résidence étudiante Odalys Campus ouvrira à Séville (Espagne) en septembre 2019. Une nouvelle ouvrira à Lisbonne en 2021 et à Porto en 2022.

« Par cette stratégie de développement ambitieuse, le groupe Odalys a vocation à satisfaire une clientèle affaires et loisirs de plus en plus nombreuse à privilégier un hébergement en appart’hôtel lors de ses déplacements partout en Europe, souligne Laurent Dusollier, directeur général du groupe. Mais également à répondre au manque de logements étudiants dans la grande majorité des villes universitaires européennes ».

Avec une attention spécifique portée sur l’emplacement, les futures résidences étudiantes seront stratégiquement implantées en Espagne et au Portugal assure le groupe. La future résidence Odalys Campus qui ouvrira à Séville, quatrième pôle universitaire du pays, sera située à proximité de l’Université de la Cartuja et de l’école d’ingénieurs de l’Université de Séville. Celle de Lisbonne sera réalisée sur un terrain mitoyen de l’université Lusiada fréquentée par plus de 3 000 étudiants, et à 200 m de l’institut des Arts et des nouvelles Technologies qui accueille 17 000 étudiants. Quant à celle de Porto, deuxième ville universitaire du pays avec plus de 50 000 étudiants dont 6 000 étrangers, elle sera implantée « dans un quartier calme et résidentiel, proche des commerces et desservi par le métro et le bus permettant de rejoindre rapidement l’université de droit et la faculté de médecine. » Elles proposeront des capacités d’accueil « très supérieures » à celle des établissements privés existants (135 logements pour Séville, 124 logements pour Lisbonne et 211 logements pour Porto), ainsi que divers équipements, composés à la fois de studios une personne et d’appartements où séjourner en colocation.

Chaque studio sera composé d’un espace nuit (et d’une chambre supplémentaire pour les appartements) ouvert sur une salle de bains, d’un espace repas avec coin cuisine et d’un espace travail équipé d’un bureau et d’une connexion internet haut débit. Ces résidences abriteront également une salle d’étude ainsi que différents espaces de détente (cafétéria, salle de fitness, salon). Gérées par des équipes recrutées localement, ces premières résidences auront également pour particularité d’accueillir une clientèle composée majoritairement d’étudiants en courts, moyens et longs séjours, ainsi que des universitaires, chercheurs ou professeurs tout au long de l’année.

En Espagne, plusieurs autres résidences sont d’ores et déjà programmées dans les principales villes universitaires du pays, « mais également des résidences de tourisme sous la marque Odalys Vacances ainsi que des appart’hôtels sous la marque Odalys City à Barcelone, Madrid, Málaga ou encore Grenade », précise Laurent Dusollier. À horizon 2025, le groupe a pour ambition d’être présent dans les quinze premières villes d’Espagne. Quant au Portugal, « mi-2020, nous devrions avoir validé les principaux sites où nous souhaitons nous implanter, précise Laurent Dusollier. À Lisbonne, où 3 autres projets sont programmés ; Porto ; Coimbra et peut-être Evora. Soit l’équivalent de 8 établissements au total ».

Le plan de développement d’Odalys en Afrique

Odalys vient de signer un premier projet d’appart’hôtel au Cameroun, à Douala sous la marque Odalys City. Cette première ouverture s’inscrit dans le cadre d’un plan de développement sur le segment des appart’hôtels que le groupe va déployer ces prochaines années en Afrique. « Avec une ouverture établie, deux autres projets programmés et plus de dix opportunités en cours d’analyse, le Groupe Odalys entend se positionner rapidement comme un acteur clé sur ce marché », précise le communiqué de presse.

La première ouverture à Douala est prévue pour fin 2022. Développée en collaboration avec le Groupe Duval, actionnaire majoritaire d’Odalys depuis 2001 et présent depuis 2015 en Afrique de l’Ouest francophone dans l’immobilier d’entreprise et commercial, cette première réalisation est conçue pour accueillir une clientèle affaires - locale et internationale - originaire de la région ou en provenance des pays voisins.

« Au Cameroun comme dans la majorité des pays d’Afrique subsaharienne, l’offre d’hébergement en appart’hôtel n’existe pas sur le marché et l’offre hôtelière existante est majoritairement haut de gamme et vieillissante, explique Frédéric Benand, directeur du développement du groupe Odalys. On observe également l’émergence d’une classe moyenne de plus en plus nombreuse à voyager dans les pays frontaliers, une clientèle en attente de structures d’hébergements offrant le confort et la liberté d’un appartement ainsi que les équipements et services d’un hôtel. »

« Bénéficiant d’une situation privilégiée dans l’hyper centre-ville de Douala et d’une grande capacité d’hébergements en comparaison des structures existantes, ce premier appart’hôtel 4 étoiles de 130 clés proposera uniquement de grands appartements de 2 ou 3 pièces d’une superficie importante, détaille le communiqué de presse. Chaque hébergement sera doté d’une ou deux chambres séparées avec salle de bains, d’un espace bureau, d’un coin cuisine et d’une connexion Internet Wifi. »

L’établissement offrira également des infrastructures hôtelières avec un restaurant, un rooftop, une piscine extérieure, un espace bien-être ainsi qu’une salle de séminaire pouvant accueillir plus de 100 personnes.

« Odalys est fier d’entamer cette nouvelle étape de son internationalisation et de s’implanter en Afrique dans le cadre d’une stratégie de développement long terme, souligne Laurent Dusollier. Notre ambition est de s’inscrire de façon pérenne sur les territoires. D’autres réalisations sont d’ores et déjà en projet avec l’appui du Groupe Duval. »

Plus largement, Odalys souhaite développer sa marque d’appart’hôtels de centre-ville Odalys City dans différents pays de la région. Avec deux autres ouvertures déjà programmées à Abidjan (Côte d’Ivoire) et Lomé (Togo) en partenariat avec son actionnaire le Groupe Duval, et plus de dix opportunités à l’étude au Sénégal, en Éthiopie ainsi qu’au Tchad et en Guinée, le groupe se prépare à une internationalisation à rythme soutenu.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Déviation routière : peut-elle porter un intérêt public majeur justifiant une dérogation à la protection des espèces protégés ?

Déviation routière : peut-elle porter un intérêt public majeur justifiant une dérogation à la protec...

Affecter la conservation d’espèces suppose l’obtention d’une autorisation dérogatoire : le projet répond à un impératif d’intérêt public majeur mais a...

La mise en concurrence des concessions hydroélectriques aura-t-elle lieu ?

La mise en concurrence des concessions hydroélectriques aura-t-elle lieu ?

Avec une puissance installée qui avoisine les 25 GW, soit près du 1/5e du parc de production français et près de 12 % de la production d’électricité,...

Face au Covid-19, les aides d’État au soutien du secteur de l’énergie

Face au Covid-19, les aides d’État au soutien du secteur de l’énergie

En principe prohibées, les aides d’État sont aujourd’hui largement mobilisées par la France. Ces aides visent tant à remédier aux perturbations graves...

Contrats administratifs : la fin anticipée à l’initiative de l’acheteur public

Contrats administratifs : la fin anticipée à l’initiative de l’acheteur public

Dans deux arrêts rendus cet été, le Conseil d’État vient préciser le régime de la fin anticipée des contrats publics, frappés d’irrégularité, ou concl...

Le Bail réel solidaire ou la promesse d’un dispositif anti-spéculatif enfin efficient ?

Le Bail réel solidaire ou la promesse d’un dispositif anti-spéculatif enfin efficient ?

Mis en place par l’ordonnance numéro 2016-985 du 20 juillet 2016, conformément à la loi Croissance 2015-990 du 6 août 2015 (ou « loi Macron »), le Bai...

Quelle procédure pour transférer une convention d’occupation du domaine public ?

Quelle procédure pour transférer une convention d’occupation du domaine public ?

L’ordonnance du 19 avril 2017 sur la propriété des personnes publiques n’a pas traité du transfert d’un titre d’occupation du domaine public. S’il ne...

P. Calmon (Esset PM) : "Nous continuerons à regarder des opérations de croissance externe"

P. Calmon (Esset PM) : "Nous continuerons à regarder des opérations de croissance externe"

Malgré le contexte compliqué, Esset, filiale BtoB du groupe Foncia, a poursuivi son développement en 2020 avec les acquisitions d’Yxime et de Perial P...

La veille urbaine du 1 décembre 2020

La veille urbaine du 1 décembre 2020

Tokoro Capital qui acquiert le 86 Rue de Courcelles à Paris 8e, ClubFunding qui recrute Paul-Eric Perchaud, l’Ademe qui présente sa stratégie Transpor...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte