Ocara : un outil pour évaluer la résilience climatique des entreprises

Là où le bilan carbone poussait les entreprises à limiter leurs émissions, Ocara doit les faire réfléchir, et leur donner les leviers pour agir, sur le volet encore trop souvent impensé de l’adaptation à la nouvelle donne climatique.

© Carbone 4

Là où le bilan carbone poussait les entreprises à limiter leurs émissions, Ocara doit les faire réfléchir, et leur donner les leviers pour agir, sur le volet encore trop souvent impensé de l’adaptation à la nouvelle donne climatique.

Les climats que nous connaissons se dérèglent : l’intensité des inondations, la fréquence des incendies et des vagues de chaleur augmentent, les cycles de précipitations et de sécheresse deviennent plus erratiques. C’est d’ailleurs l’un des messages du dernier rapport du Giec : tous les continents constatent des impacts de ce changement climatique, sur leurs économies et leurs sociétés. Or, quels que soient nos efforts de réduction des émissions de gaz à effet de serre  ̶  et il en faudra  ̶ , la dérive climatique se poursuivra dans les prochaines décennies. Les entreprises doivent anticiper ces impacts et s’assurer qu’elles sont prêtes à encaisser de nouveaux chocs climatiques. Devant le manque de standards d’analyse de ces risques, Carbone 4 a proposé de lancer le projet Ocara. 

Avancée significative

Développé en partenariat avec l’Ademe, HDI Global France, Bureau Veritas et la CCI Grand Est, Ocara est le premier référentiel d’analyse de la résilience des entreprises à la dérive climatique. ''Il s’agit d’une avancée significative pour accompagner les entreprises dans l’identification des premiers signes : ce référentiel est la clé pour évaluer et comprendre les risques et planifier des actions de résilience'', se félicite Jean-Marc Jancovici, associé et cofondateur de Carbone 4. À portée universelle, construit sur la base d’une vision holistique des impacts potentiels sur les chaînes de valeur, et à visée opérationnelle avec une entrée par processus, Ocara fournit une méthode et un outil pour réaliser son diagnostic de résilience climatique et lancer ainsi une démarche d’adaptation. 

Retours d’expérience

Siemens a fait partie des entreprises pilotes qui ont testé cet outil. Gilles Lix, location manager Est chez Siemens Real Estate France, témoigne : "Ocara nous a apporté sa méthode novatrice avec son outil d’analyse de notre résilience aux impacts du changement climatique sur l’ensemble de notre chaîne de valeur. Bien entendu, nous étions déjà conscients de l’impact de certains aléas climatiques comme l’augmentation globale des températures ou les périodes de fortes chaleurs et canicules mais Ocara a mis en lumière d’autres risques qui, au travers de l’évolution prévisible de ces aléas météorologiques fournie par Ocara, nous ont permis de prendre conscience de leurs réelles dimensions." Pour Lucart, autre entreprise pilote, Ocara a même permis de révéler des risques insoupçonnés : "La mise en œuvre de la méthodologie nous a permis de mettre dans le radar de l’entreprise des risques qu’on ignorait ou dont on pensait qu’ils ne nous concernaient pas", confie ainsi Laurent Thiebaut, son responsable hygiène-sécurité-environnement-énergie.

Amélioration continue

À l’instar de la méthode Bilan carbone, que Carbone 4 a aidé à mettre au point, la méthode Ocara est vouée à être utilisée directement par les entreprises et enrichie au fil des expériences et approfondissement des connaissances. Pour aider à sa diffusion, la méthode et l’outil sont disponibles en téléchargement libre, et un programme de formation a été mis en place.

Antoine Morlighem

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Sobriété : comment en faire Plus ?

Sobriété : comment en faire Plus ?

A4MT lance un programme inédit de recherche : Promouvoir les usages soutenables (Plus), en partenariat avec le Shift Project. L’objectif : recenser et...

Telaqua : la start-up qui coule de source

Telaqua : la start-up qui coule de source

Chaque semaine, Décideurs vous propose un focus sur une start-up prometteuse ou un acteur incontournable de la tech française. Aujourd’hui : Telaqua.

Canicule : parlons climat, pas météo

Canicule : parlons climat, pas météo

Pour faire face au réchauffement climatique, le dernier rapport du Giec recommande, entre autres, le remplacement des énergies fossiles, la limitation...

A.K Amadou (OYA) : "Le continent africain, ce géant et nain électrique"

A.K Amadou (OYA) : "Le continent africain, ce géant et nain électrique"

Appelé à juste titre le "continent des paradoxes" par Christine Heuraux, l’Afrique possède des ressources naturelles capables de faire face aux besoin...

Dimitri Boulte nommé directeur général de SFL

Dimitri Boulte nommé directeur général de SFL

Dimitri Boulte a été nommé directeur général de SFL. Anciennement directeur général délégué, il succède à Nicolas Reynaud qui poursuivra d'autres proj...

French Tech Green20 : la promotion 2022 dévoilée

French Tech Green20 : la promotion 2022 dévoilée

Comment réconcilier technologie et écologie ? Les vingt-deux start-up de l’écosystème greentech français, sélectionnées dans le cadre de la deuxième é...

La lutte contre le greenwashing arrive aux portes de la finance

La lutte contre le greenwashing arrive aux portes de la finance

La France l’a inscrit dans le champ des pratiques commerciales trompeuses, l’Union européenne peaufine ses textes, la justice allemande a franchi l’ét...

Buildrz : changer la donnée

Buildrz : changer la donnée

Chaque semaine, Décideurs vous propose un focus sur une start-up prometteuse ou un acteur incontournable de la tech française. Aujourd’hui : Buildrz.

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message