OBLIGATIONS CONVERTIBLES : le meilleur des deux mondes entre actions et obligations

 Historiquement, les obligations convertibles font mieux que les actions sur des périodes d’investissement allant de deux à vingt ans.

 Historiquement, les obligations convertibles font mieux que les actions sur des périodes d’investissement allant de deux à vingt ans.

Gildas Hita de Nercy
président du directoire, Ellipsis AM

À propos de l’auteur
Gildas Hita de Nercy est président du directoire d’Ellipsis AM. Diplômé de l’École supérieure d’électricité (Supelec), il a rejoint le groupe Exane en 1992 en tant que directeur de la recherche sur les produits dérivés. Il a pris la direction d’Ellipsis AM en 2012.

Une obligation convertible est une obligation émise par une entreprise privée : elle verse des coupons fixes et garantit un remboursement minimum connu d’avance, à une date d’échéance déterminée, hors défaut de l’émetteur. Elle inclut un droit de conversion – mais non une obligation – en un nombre déterminé d’actions de l’entreprise émettrice. Sa valeur fluctue donc en fonction de l’évolution des marchés : un comportement proche des actions quand celles-ci montent vs un comportement proche des obligations quand les actions baissent.

Ce profil dynamique entre action et obligation crée un rapport avantageux concernant le risque et la performance et constitue l’attrait indéniable de cette classe d’actifs : quand l’action monte, sa sensibilité augmente et a contrario quand elle baisse, sa sensibilité diminue. À moyen et long terme, les obligations convertibles profitent largement de la hausse des actions et montrent une bonne résistance en cas de consolidation des marchés : en moyenne, elles ont ainsi apporté historiquement une participation de près de 70?% à la hausse et 50?% d’amortissement de la baisse des marchés actions sur un an glissant. Néanmoins, en cas de dégradation des marchés actions et obligataires, elles sont plus fortement corrélées à la baisse.

Les obligations convertibles sont incontournables dans le cadre d’un portefeuille diversifié. «?Historiquement, les obligations convertibles surperforment les actions, sur des périodes d’investissement allant de deux à vingt ans, en divisant par deux le risque. Les intégrer dans un portefeuille permet donc d’améliorer son niveau de rendement tout en maîtrisant mieux son niveau de risque?», confirme Gildas Hita de Nercy, président du directoire d’Ellipsis AM.

Les obligations convertibles exigent une bonne capacité d’analyse fondamentale action et crédit, mais aussi une analyse technique scrupuleuse des caractéristiques spécifiques des titres. Fort du leadership du groupe Exane sur les convertibles depuis plus de vingt ans, Ellipsis AM propose des fonds gérés autour d’une philosophie «?research-driven?». Ses équipes capitalisent sur la recherche du groupe Exane sur les actions européennes (n° 6 en Europe au sondage Extel Europe 2012), les convertibles (n° 2 en Europe au sondage Extel Europe 2012) et le crédit. Exane Ellipsis Convertibles Fund donne accès à une gestion active de convictions sur les obligations convertibles européennes.

Après une excellente performance en 2012 (+?18,99?% vs +?15,74?% pour l’ECI Europe, l’indice de référence des convertibles), le fonds affiche une performance depuis le début de l’année de +?5,06?%* (vs +?4,47?% pour l’ECI Europe). Il profite largement du dynamisme des marchés actions (+?8,44?% pour l’Euro Stoxx 50 dividendes réinvestis), mais en subissant trois fois moins les fluctuations de ce marché. Dans un environnement de taux bas où la recherche de solutions de rendement s’avère plus difficile, le portefeuille présente des fondamentaux solides et une décote encore non négligeable, avec plus de 40?% des valeurs disposant encore d’un rendement à maturité supérieur à 4?%. «?Exane Ellipsis Convertibles Fund constitue donc une bonne solution pour capter la performance du marché actions, tout en restant plus défensif en cas de baisse?», conclut Gildas Hita de Nercy.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Création du cabinet Exso

Création du cabinet Exso

Gépy Koudadje lance Exso, nouveau cabinet de niche en droit social qui ouvrira ses portes en janvier prochain au 219, rue Saint-Honoré à Paris. Partic...

TGS France Avocats promeut une avocate à Lille

TGS France Avocats promeut une avocate à Lille

Avocate chez TGS France Avocats depuis presque quatre ans, Claire Cambernon prend la direction du bureau lillois de l’enseigne.

E. Narrat (Haussmann Patrimoine) : "Il  paraît important d’accélérer la croissance organique en étudiant la croissance externe"

E. Narrat (Haussmann Patrimoine) : "Il paraît important d’accélérer la croissance organique en étud...

Créé il y a plus de 19 ans, Haussmann Patrimoine est un cabinet de Conseil en Gestion de Patrimoine (CGP) basé à Paris, Bordeaux et Montpellier, dont...

Maryvonne Le Brignonen, future directrice de l'Institut national du service public

Maryvonne Le Brignonen, future directrice de l'Institut national du service public

Le 1er janvier prochain, l’Institut national du service public remplacera l’actuelle l’École nationale d'administration. Ce mercredi 1er décembre, le...

De Gaulle Fleurance & Associés renforce sa filiale à Abu Dhabi

De Gaulle Fleurance & Associés renforce sa filiale à Abu Dhabi

Mohamed El Atfi rejoint De Gaulle Fleurance Emea Ltd, société chargée de la pratique Afrique et Moyen-Orient de l’enseigne française, installée au cœu...

LexisNexis s’offre Closd

LexisNexis s’offre Closd

LexisNexis fait l’acquisition de Closd, une entreprise de la legaltech française spécialiste de la numérisation des opérations juridiques.

Résultats du second tour des élections ordinales

Résultats du second tour des élections ordinales

Ils sont tombés : découvrez les résultats du second tour des élections au Conseil de l'Ordre.

P.O. Bernard (Opleo Avocats) : "Il manque un droit qui pourrait faire sortir l’entreprise du patrimoine d’un individu"

P.O. Bernard (Opleo Avocats) : "Il manque un droit qui pourrait faire sortir l’entreprise du patrimo...

La gouvernance des entreprises n’est pas un long fleuve tranquille, particulièrement en période de crise. Le fondateur du cabinet Opleo Avocats, Pierr...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte