Numérique : repenser notre politique de concurrence

Cédric O, secrétaire d’État chargé du Numérique, s’est exprimé sur le sujet devant l’Autorité de la concurrence le 28 novembre.
Cédric O.

Cédric O, secrétaire d’État chargé du Numérique, s’est exprimé sur le sujet devant l’Autorité de la concurrence le 28 novembre.

L’effectivité de la politique de concurrence actuelle montre certaines limites dans le contexte du numérique. C’est pourquoi Cédric O appelle de ses vœux à adapter les outils à disposition des autorités. « Pour moderniser la politique de concurrence, il conviendrait notamment d'encourager au niveau européen des recours plus fréquents aux mesures conservatoires », a estimé le secrétaire d’État lors de l'événement @Echelle organisé par l'Autorité de la concurrence.

Le sujet est en effet français mais aussi et surtout européen. Cédric O a rappelé que l’Hexagone entendait bien participer activement aux réflexions de la nouvelle Commission européenne. Il a notamment dénoncé les acquisitions prédatrices par les géants du Net américains. « Les plateformes numériques peuvent utiliser les vides juridiques pour pratiquer des killer acquisitions pour tuer des concurrents potentiels. » Exemple cité : le rachat d’Instagram par Facebook.

Cédric O a mis en parallèle ces opérations autorisées et la possibilité pour les plateformes étrangères de faire du business en France, alors même que le Vieux Continent refuse certains deals, comme le rapprochement entre Alstom et Siemens. Lequel posait certes des questions de concurrence mais aurait permis de faire émerger un poids lourd à l’international.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

P. Setbon (Ostrum AM) : "Le mouvement de concentration dans la gestion d’actifs ne fait que commencer"

P. Setbon (Ostrum AM) : "Le mouvement de concentration dans la gestion d’actifs ne fait que commence...

Récemment arrivé à la direction générale d’Ostrum AM, Philippe Setbon a reçu la rédaction de Décideurs Magazine pour évoquer la stratégie de développe...

Finance : Colin Chang rejoint Linklaters à Londres

Finance : Colin Chang rejoint Linklaters à Londres

Le nouvel associé travaillera particulièrement sur le développement de l’activité high yield. Auparavant, il exerçait chez White & Case.

TVA : cooptation d’une associée chez Arsene

TVA : cooptation d’une associée chez Arsene

Le cabinet d’avocats d’affaires indépendant spécialisé en droit fiscal annonce la promotion de Nathalie Habibou. Elle prend en charge la responsabilit...

Lexbase et RNIB : un partenariat gagnant-gagnant

Lexbase et RNIB : un partenariat gagnant-gagnant

Lexbase et le Réseau national des incubateurs de barreaux (RNIB) signent une alliance pour favoriser la digitalisation du métier d’avocat.

Septième associée chez Karila

Septième associée chez Karila

Le cabinet spécialiste du droit immobilier Karila renforce son positionnement de niche en accueillant Morgane Ojalvo Déniel en qualité d’associée.

Lacourte Raquin Tatar coopte en immobilier

Lacourte Raquin Tatar coopte en immobilier

Le cabinet pluridisciplinaire élève Irène Cotaris au rang d’associée dans un de ses départements historiques : le droit immobilier.

F. Smith (AFTPM) : "Le terme de tierce partie marketeur n’est pas toujours utilisé à bon escient"

F. Smith (AFTPM) : "Le terme de tierce partie marketeur n’est pas toujours utilisé à bon escient"

L’association française des tierces parties marketeurs (AFTPM) est animée par quelques acteurs bien établis : Alfi Partners, Investeam, Amadé Global P...

Cooptation chez Hoyng Rokh Monegier

Cooptation chez Hoyng Rokh Monegier

Quelques mois après le rapprochement des cabinets Hoyng Rokh Monegier et Veron & Associés, une avocate passe du statut de counsel à celui d’associ...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message