Éric Lasry reprend la tête de Baker McKenzie Paris

L'avocat spécialiste du M&A Éric Lasry est élu à nouveau managing partner de Baker McKenzie à Paris. À cette occasion, le comité de direction du bureau est recomposé.

L'avocat spécialiste du M&A Éric Lasry est élu à nouveau managing partner de Baker McKenzie à Paris. À cette occasion, le comité de direction du bureau est recomposé.

Baker McKenzie choisit Éric Lasry pour prendre la fonction de managing partner du bureau de Paris. Le successeur d’Arnaud Cabanes a déjà occupé ce poste de 1999 à 2001, de 2003 à 2004 puis de 2012 à 2014. Arrivé dans le cabinet en 1985 comme collaborateur, l’avocat de 57 ans a exercé toute sa carrière chez Baker McKenzie. Éric Lasry a passé quatre ans au bureau de Chicago, dont il a assuré la direction et développé la pratique franco-américaine pendant près de dix ans en conseillant des entreprises françaises et américaines dans leurs opérations de croissance.

Associé de l'équipe fusions & acquisitions depuis 1997, Éric Lasry accompagne des clients français et internationaux lors d'acquisitions locales ou transfrontalières. Il intervient notamment dans les secteurs du luxe, des nouvelles technologies, du secteur pharmaceutique, de l'agroalimentaire et des services. Codirecteur du groupe compliance et risk management du cabinet à Paris, il conseille des groupes français et internationaux dans la conduite de diagnostics de risques, la coordination d’investigations internes et la mise en place de programmes de compliance en France et à l’étranger

Parallèlement à cette nomination, le cabinet renouvelle son comité de direction. Marc Mariani et Laurent Szuskin sont ainsi élus membres du management committee du cabinet pour les trois prochaines années. Yves Gautier, Éric Meier et Léna Sersiron sont les trois autres membres du comité.

Baker & McKenzie compte 78 bureaux répartis dans 47 pays.

Marine Calvo

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Evaneos n’attire pas que les touristes

Evaneos n’attire pas que les touristes

Avec sa récente levée de 70 millions d’euros, Evaneos rêve d’explorer de nouveaux territoires. Après l’Europe, la plateforme de voyages sur mesure met...

Ici la voix, le renouveau à marche forcée du marketing vocal

Ici la voix, le renouveau à marche forcée du marketing vocal

Les enceintes connectées se déploient rapidement dans les foyers au grand plaisir des Google, Amazon et consorts. Les enseignes de distribution, pour...

Énergie : Neoen lève 628 M€ en Bourse

Énergie : Neoen lève 628 M€ en Bourse

Le producteur d’énergie solaire et éolienne français a nettement dépassé son objectif d'IPO. Impala reste actionnaire majoritaire et Omnes Capital sou...

Michelle Lamberti-Ceaux (Uber) : « Nous ne vendons aucune donnée »

Michelle Lamberti-Ceaux (Uber) : « Nous ne vendons aucune donnée »

Le champion des VTC doit mener plusieurs batailles de front. La concurrence tente de grignoter ses parts de marché, les taxis défendent les cendres de...

Brice Anger (M&G) : « Les CGP disposent d’un important potentiel de développement »

Brice Anger (M&G) : « Les CGP disposent d’un important potentiel de développement »

Le millésime 2019 de Patrimonia fut l'occasion d'échanger à la fois sur l'avenir du métier de CGP et sur la pertinence des choix d'allocation à opérer...

Fintech : une régulation à ne pas manquer

Fintech : une régulation à ne pas manquer

L’avalanche de règles qui s’est abattue sur les banques depuis la crise de 2008 avait pour but de sécuriser les échanges financiers et de protéger les...

Yomoni : un gé(r)ant est né ?

Yomoni : un gé(r)ant est né ?

À l’occasion de son troisième anniversaire, Yomoni présentait ses résultats dans le cadre privilégié de la joaillerie Courbet.

Robert Ophèle  (AMF) : « Le régulateur ne doit pas être suiveur »

Robert Ophèle (AMF) : « Le régulateur ne doit pas être suiveur »

Le régulateur a-t-il un rôle d’accompagnateur ou de contrôleur ? En matière d’innovation, l’Autorité des marchés financiers (AMF) se positionne ouvert...

Lire plus d'actualités
s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandés.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message