Nouvelle levée de fonds de 300 millions d'euros pour Serena

L’acteur français du capital-risque annonce la finalisation d’une levée de fonds de 300 millions d’euros pour son nouveau fonds, Serena III, qui lui permettra d’investir dans les start-up en early stage.

L’acteur français du capital-risque annonce la finalisation d’une levée de fonds de 300 millions d’euros pour son nouveau fonds, Serena III, qui lui permettra d’investir dans les start-up en early stage.

Le fonds Serena s’affirme aujourd’hui comme l’un des investisseurs les plus importants en Europe. Le français accompagne depuis 2008 les start-up en phase de démarrage ou d’expansion. Ce nouveau tour de table d’un montant de 300 millions d’euros pour son fonds Serena III est aussi son plus important à ce jour. 

Xavier Lorphelin, managing partner de Serena, se félicite des derniers mois au cours desquels "nous avons non seulement dépassé notre objectif initial, mais nous avons quasiment doublé le montant levé par rapport à la levée précédente". Il explique la réussite de cette opération par leurs bonnes performances poussant les investisseurs à revenir et ajoute que "ce fonds va nous donner une force de frappe importante en France et en Europe". 

Le fonds n’a pas attendu la fin de cette levée pour commencer ses investissements depuis le mois de janvier.  Il est notamment entré au capital de Kili Technology, spécialiste de l’annotation de données pour l’intelligence artificielle (7 millions d’euros), mais aussi de la plateforme de partage de contenus liés aux jeux vidéo Powder (14 millions d’euros). Plus récemment, il a réalisé une levée de fonds de 20 millions d’euros pour Libeo, fintech française proposant une dématérialisation des factures pour les TPE et PME.

La priorité de ce nouveau véhicule est claire pour Xavier Lorphelin qui souhaite "identifier les pépites, les accompagner et les aider à devenir des leaders". Serena III a ainsi ciblé plusieurs secteurs dans lesquels réaliser ses investissements, tels que le Service as a Software (logiciel en ligne), la deeptech, le data, le gaming, le consumer ou encore les fintech.

David Glaser                                                                        

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Pas de retour à la rigueur budgétaire, pour le moment

Pas de retour à la rigueur budgétaire, pour le moment

La Commission européenne suggère mercredi 3 mars de maintenir la suspension des règles budgétaires imposées aux États membres. Auront-elles vocation à...

J. Naginski (Chamas & Marcheteau) : "En Afrique, pas d’investissement sans RSE"

J. Naginski (Chamas & Marcheteau) : "En Afrique, pas d’investissement sans RSE"

Julien Naginski conseille sociétés, entrepreneurs et fonds d’investissement dans leur stratégie de développement dans le secteur minier, de l’énergie,...

T. Rajzbaum (EQT) : "Les sociétés que nous accompagnons doivent sortir de chez nous plus durables"

T. Rajzbaum (EQT) : "Les sociétés que nous accompagnons doivent sortir de chez nous plus durables"

Fondé en 1994, EQT Partners s’est imposé comme l’un des leaders mondiaux du non-coté. Avec 700 employés dans 17 pays à travers le monde et 50 milliard...

Voici comment Microsoft a failli se faire disrupter

Voici comment Microsoft a failli se faire disrupter

Microsoft a bien failli se faire bousculer par plus agile. Comment le géant de Redmond est-il parvenu à inverser la tendance ? La réponse tient en deu...

Spac Attack

Spac Attack

Plus rien ne semble l'arrêter. Le Spac (Special Purpose Acquisition Company) monte en puissance et attire de plus en plus d’investisseurs institutionn...

M.Bonnici (BLF Law Group) : "Il n’existe pas de parcours entrepreneurial sans aventure humaine"

M.Bonnici (BLF Law Group) : "Il n’existe pas de parcours entrepreneurial sans aventure humaine"

Créé en 2020 par Matthieu Bonnici et Bertrand Theaud, après 15 années passés à exercer ensemble chez DLA Piper puis Winston & Strawn à Shanghai, B...

J.-D. Haas (Nextstage AM) : "Le capitalisme français est malheureusement trop conservateur"

J.-D. Haas (Nextstage AM) : "Le capitalisme français est malheureusement trop conservateur"

Avec le mécanisme de l’apport cession, les entrepreneurs ont la possibilité de bénéficier d’un report d’imposition des plus-values générées en réemplo...

Vestiaire Collective, nouvelle licorne française après sa dernière levée de fonds

Vestiaire Collective, nouvelle licorne française après sa dernière levée de fonds

Kering et Tiger Global Management ont participé, aux côtés des actionnaires historiques, à la dernière levée de fonds de Vestiaire Collective, pour un...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte