Nouveau semestre record pour le crowdfunding immobilier malgré la crise sanitaire

Malgré un semestre marqué par l'épidémie de Covid-19 et les mesures de confinement, le marché du crowdfunding immobilier a poursuivi sa croissance avec des montants de collecte et de remboursement en forte hausse. Explications.

Malgré un semestre marqué par l'épidémie de Covid-19 et les mesures de confinement, le marché du crowdfunding immobilier a poursuivi sa croissance avec des montants de collecte et de remboursement en forte hausse. Explications.

+43 %. C’est la progression du volume de fonds collectés par les plateformes de crowdfunding immobilier les six premiers mois de l'année (184 M€) selon le baromètre de Fundimmo et Hello Crowdfunding. Même tendance du côté des remboursements, qui ont représenté 76,6 M€, contre 42 millions l'an passé (+82 %). La répartition mensuelle de la collecte révèle une certaine stabilité du marché, avec près de 94 M€ d'investissements au T1 contre plus de 90 M€ au T2. Des chiffres qui démontrent que malgré la crise sanitaire, le marché est resté actif, notamment grâce à la digitalisation du secteur ayant favorisé la continuité de l'activité.

Une nette accélération de la collecte a été enregistrée sur la fin du mois de mai et le mois de juin, illustrant un retour des investisseurs sur les plateformes de crowdfunding immobilier. Le baromètre remarque également que malgré la forte hausse des montants collectés, le nombre de projets financés est lui en légère progression (+7 %), s'expliquant par une plus grande taille des opérations financées (803 570€ en moyenne, en hausse de +16,6 % par rapport à l'année 2019).

Le résidentiel en force, les retards de remboursement en légère hausse


Parmi les 229 opérations immobilières financées au premier semestre, 86 % d'entre elles concernaient des opérations résidentielles. C'est nettement plus qu'au premier semestre 2019 (79 %). Cette évolution tient, d'une part, à l'augmentation constante des projets marchands de biens sur le marché dont la proportion a quasi doublé par rapport à l'an dernier (passant de 24 à 38 % des projets) et, d'autre part, à l'émergence de nouveaux projets de co-living. Les autres classes d'actifs enregistrent toutes une légère baisse sur les 6 premiers mois de l'année par rapport à la même période l'an dernier.

Le taux de retard moyen, qui prend en compte uniquement les dépassements de l'échéance contractuelle maximum depuis 2012, est en hausse de 3,07 points sur les retards de moins de 6 mois, et de 2,41 points pour les retards de plus de 6 mois par rapport à l'année 2019. Ils s'élèvent respectivement à 9,48 % et 10,10 %. Dans le détail, le baromètre note que seulement quelques acteurs concentrent des retards conséquents. Quant au taux de défaut moyen, calculé sur la base des projets ayant subi une perte en capital et/ou une perte des intérêts depuis 2012, il est évalué à 0,74 %, en hausse de 0,17 points.

Quant au rendement annuel moyen proposé pour les opérations financées au premier semestre il était de 9,4 %. Soit une légère hausse par rapport au rendement du premier semestre 2019 (+0,2 point). Il devrait à minima se stabiliser sur l'année 2020 d’après le baromètre.

F.P.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

M. de Bazelaire (HSBC) : "La réallocation du capital vers une économie régénérative est primordiale"

M. de Bazelaire (HSBC) : "La réallocation du capital vers une économie régénérative est primordiale"

Alors que plus de la moitié de l’économie mondiale dépend directement de la nature, l’Europe et la France font figure de bons élèves en matière de pri...

Ÿnsect : la foodtech qui fait le buzzzz

Ÿnsect : la foodtech qui fait le buzzzz

Fondée en 2011, Ÿnsect veut révolutionner l’alimentation humaine, végétale et animale en transformant les insectes en ingrédients premium. Une solutio...

Rémi Tardivo rejoint Paris La Défense comme directeur général adjoint

Rémi Tardivo rejoint Paris La Défense comme directeur général adjoint

Auparavant secrétaire général de Grand Paris Aménagement, Rémi Tardivo a rejoint Paris La Défense le 22 novembre dernier en qualité de directeur génér...

Y.Le Gélard (Engie) : "Ce qui tire le digital dans l’énergie aujourd’hui, c’est le temps réel donc l’IoT"

Y.Le Gélard (Engie) : "Ce qui tire le digital dans l’énergie aujourd’hui, c’est le temps réel donc l...

En charge du digital et des systèmes d’information du groupe Engie, Yves Le Gélard revient sur les effets de la crise sanitaire, la stratégie multi-cl...

La logistique regagne la ville

La logistique regagne la ville

La crise sanitaire a mis en évidence la nécessité de la logistique dans l’économie française et, par voie de conséquence, de la logistique urbaine dan...

La révolution du partage B2B

La révolution du partage B2B

Dans un rapport pour le think tank Terra Nova, Navi Radjou, conseiller en innovation et leadership, explore le potentiel d’une économie du partage int...

Mobilité électrique : ce que pensent les Français

Mobilité électrique : ce que pensent les Français

Une étude publiée par l’Ifop, en partenariat avec Ovo Energy France, interroge les Français sur la transition vers les mobilités alternatives. Et démo...

Charrel & Associés : écouter, partager, résoudre

Charrel & Associés : écouter, partager, résoudre

Experts reconnus du droit public, Charrel & Associés accompagne ses clients depuis plus de vingt-cinq ans dans la gestion stratégique de leur acti...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte