Nouveau semestre record pour le crowdfunding immobilier malgré la crise sanitaire

Malgré un semestre marqué par l'épidémie de Covid-19 et les mesures de confinement, le marché du crowdfunding immobilier a poursuivi sa croissance avec des montants de collecte et de remboursement en forte hausse. Explications.

Malgré un semestre marqué par l'épidémie de Covid-19 et les mesures de confinement, le marché du crowdfunding immobilier a poursuivi sa croissance avec des montants de collecte et de remboursement en forte hausse. Explications.

+43 %. C’est la progression du volume de fonds collectés par les plateformes de crowdfunding immobilier les six premiers mois de l'année (184 M€) selon le baromètre de Fundimmo et Hello Crowdfunding. Même tendance du côté des remboursements, qui ont représenté 76,6 M€, contre 42 millions l'an passé (+82 %). La répartition mensuelle de la collecte révèle une certaine stabilité du marché, avec près de 94 M€ d'investissements au T1 contre plus de 90 M€ au T2. Des chiffres qui démontrent que malgré la crise sanitaire, le marché est resté actif, notamment grâce à la digitalisation du secteur ayant favorisé la continuité de l'activité.

Une nette accélération de la collecte a été enregistrée sur la fin du mois de mai et le mois de juin, illustrant un retour des investisseurs sur les plateformes de crowdfunding immobilier. Le baromètre remarque également que malgré la forte hausse des montants collectés, le nombre de projets financés est lui en légère progression (+7 %), s'expliquant par une plus grande taille des opérations financées (803 570€ en moyenne, en hausse de +16,6 % par rapport à l'année 2019).

Le résidentiel en force, les retards de remboursement en légère hausse


Parmi les 229 opérations immobilières financées au premier semestre, 86 % d'entre elles concernaient des opérations résidentielles. C'est nettement plus qu'au premier semestre 2019 (79 %). Cette évolution tient, d'une part, à l'augmentation constante des projets marchands de biens sur le marché dont la proportion a quasi doublé par rapport à l'an dernier (passant de 24 à 38 % des projets) et, d'autre part, à l'émergence de nouveaux projets de co-living. Les autres classes d'actifs enregistrent toutes une légère baisse sur les 6 premiers mois de l'année par rapport à la même période l'an dernier.

Le taux de retard moyen, qui prend en compte uniquement les dépassements de l'échéance contractuelle maximum depuis 2012, est en hausse de 3,07 points sur les retards de moins de 6 mois, et de 2,41 points pour les retards de plus de 6 mois par rapport à l'année 2019. Ils s'élèvent respectivement à 9,48 % et 10,10 %. Dans le détail, le baromètre note que seulement quelques acteurs concentrent des retards conséquents. Quant au taux de défaut moyen, calculé sur la base des projets ayant subi une perte en capital et/ou une perte des intérêts depuis 2012, il est évalué à 0,74 %, en hausse de 0,17 points.

Quant au rendement annuel moyen proposé pour les opérations financées au premier semestre il était de 9,4 %. Soit une légère hausse par rapport au rendement du premier semestre 2019 (+0,2 point). Il devrait à minima se stabiliser sur l'année 2020 d’après le baromètre.

F.P.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

L’économie circulaire à un tournant dans le bâtiment

L’économie circulaire à un tournant dans le bâtiment

Sujet récurrent dans la construction française depuis plusieurs années, l’économie circulaire n’a pas encore trouvé sa place dans cette industrie. Le...

La veille urbaine du 26 janvier 2021

La veille urbaine du 26 janvier 2021

La filière bâtiment toujours opposée à la RE2020, BBCA qui dévoile son palmarès 2020, Cronos qui met en place un financement inaugural de 800 M€… Déci...

BBCA dévoile son palmarès des maîtres d’ouvrage

BBCA dévoile son palmarès des maîtres d’ouvrage

BBCA a dévoilé son palmarès des meilleurs maitres d'ouvrage bas carbone pour 2020 : Nexity, Icade et Woodeum-WO2 sont dans le top 3.

NGE lance sa filiale immobilière

NGE lance sa filiale immobilière

NGE lance sa filiale consacrée au développement immobilier. NGE Immobilier souhaite offrir aux territoires des possibilités de co-programmation sur-me...

L’Association familiale Mulliez crée un nouvel opérateur européen de services immobiliers

L’Association familiale Mulliez crée un nouvel opérateur européen de services immobiliers

Antoine Grolin, associé familial et membre de la gérance AFM (Association familiale Mulliez), annonce en ce début d'année la création d’une nouvelle e...

La veille urbaine du 25 janvier 2021

La veille urbaine du 25 janvier 2021

Paris La Défense qui souhaite se doter d'une « raison d'être », Eurazeo qui se développe dans les infrastructures, Shell sur le point d’acquérir ubitr...

T. Herrmann : "Nous allons poursuivre notre développement à Paris et chercher à conforter notre part de marché à Strasbourg"

T. Herrmann : "Nous allons poursuivre notre développement à Paris et chercher à conforter notre part...

Herrmann Frères & Fils Immeubles a animé le marché immobilier en 2020 avec, entre autres, les cessions du 11 boulevard de Magenta, du 96 rue de Tu...

La veille urbaine du 22 janvier 2021

La veille urbaine du 22 janvier 2021

Perial AM qui confie le property management de 300 000 m² à Nexity PM, la Banque des Territoires qui souscrit pour près de 200 M€ de titres participat...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte