Nouveau référent déontologue pour l’Autorité de la concurrence

Magistrat de carrière, Ivan Luben est nommé référent déontologue de l’Autorité de la concurrence (ADLC). Il aura pour mission de conseiller les agents publics quant au respect des principes déontologiques de la fonction publique.
Ivan Luben

Magistrat de carrière, Ivan Luben est nommé référent déontologue de l’Autorité de la concurrence (ADLC). Il aura pour mission de conseiller les agents publics quant au respect des principes déontologiques de la fonction publique.

Depuis la loi du 20 avril 2016 relative à la déontologie et aux droits des fonctionnaires, chaque administration française doit désigner un référent déontologue. Au sein de l’ADLC, c’est Ivan Luben que la présidente Isabelle de Silva a choisi pour succéder à Jean-Pierre Bonthoux, arrivé au terme de son mandat. Indépendant et tenu au secret professionnel, il conseillera les agents de l’Autorité sur les obligations et les principes déontologiques. Il interviendra à ce titre en matière de prévention et de cessation des conflits d’intérêts, de déclaration d’intérêts et de situation patrimoniale, de cumul de fonctions et d’activités ainsi que pour la saisine de la commission déontologique.

Diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris et ancien élève l’ENA, Ivan Luben a bâti sa carrière dans la magistrature administrative. D’abord rapporteur au tribunal administratif de Versailles, il exerce ensuite en qualité de directeur juridique de l’Autorité de régulation des télécoms (devenue l’Arcep). En 2001, il rejoint la cour administrative d’appel de Paris comme premier conseiller et rapporteur, puis enchaîne les postes de président assesseur au sein de celle de Nancy en 2010, de Versailles en 2012 et de Paris en 2014. Depuis le 1er mai 2021, Ivan Luben est chargé de la présidence de la 3e chambre de la cour administrative d’appel de Paris. Le magistrat n’en est pas à sa première expérience en tant que référent déontologue : il a déjà occupé cette fonction auprès de la Commission de régulation de l'énergie et de l'Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes.

Léna Fernandes

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Gouvernement Borne : Éric Dupond-Moretti conserve le ministère de la Justice

Gouvernement Borne : Éric Dupond-Moretti conserve le ministère de la Justice

De la salle des pas perdus à l’hôtel de Bourvallais, il n’y avait, pour Éric Dupond-Moretti, qu’un pas à sauter. L’ex-pénaliste, entré au gouvernement...

L’AFA annonce une enquête sur l’état des dispositifs anticorruption en entreprise

L’AFA annonce une enquête sur l’état des dispositifs anticorruption en entreprise

L’Agence française anticorruption a annoncé le lancement d’une nouvelle enquête. L’objectif de ce diagnostic : faire un état des lieux des dispositifs...

Marc Mossé retrouve August Debouzy

Marc Mossé retrouve August Debouzy

Il y a deux décennies, Marc Mossé commençait sa carrière d’avocat chez August Debouzy. Un passage par le monde de l’entreprise et par l’AFJE plus tard...

Edgar Avocats : un an d’existence, des recrutements externes et de beaux dossiers

Edgar Avocats : un an d’existence, des recrutements externes et de beaux dossiers

En décembre 2020, Guillaume Bredon quittait brl avocats, qu’il avait ouvert vingt ans plus tôt, pour fonder Edgar Avocats. Après une première année dy...

Simon Associés se renforce en contentieux des affaires

Simon Associés se renforce en contentieux des affaires

Vanessa Ruffa rejoint Simon Associés. Elle intègre le département contentieux et arbitrage du cabinet d’affaires en qualité d’associée.

Squair crée un département droit public

Squair crée un département droit public

Quentin Maujeul s’associe au cabinet Squair. Il y animera le nouveau département consacré au droit public.

The Line, nouvelle boutique de droit des sociétés et fiscalité

The Line, nouvelle boutique de droit des sociétés et fiscalité

Caroline Zimbris-Golleau et Alexandra Ménard s’associent et lancent The Line, un cabinet spécialisé en droit des sociétés et fiscalité, mais aussi com...

Lafarge en Syrie : la mise en examen pour complicité de crimes contre l’humanité confirmée

Lafarge en Syrie : la mise en examen pour complicité de crimes contre l’humanité confirmée

La cour d’appel de Paris, qui avait annulé la mise en examen du cimentier pour complicité de crimes contre l’humanité, a opéré hier un revirement. Laf...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message