« Nous sommes les seuls à proposer la signature électronique à tous nos clients »

Younited Crédit boucle une augmentation de capital de 40 millions d’euros, pour accélérer son expansion européenne et renforcer son leadership technologique. Retour sur le succès de cette levée de fonds avec Charles Egly, co-fondateur de la start-up.
Portrait de Charles Egly

Younited Crédit boucle une augmentation de capital de 40 millions d’euros, pour accélérer son expansion européenne et renforcer son leadership technologique. Retour sur le succès de cette levée de fonds avec Charles Egly, co-fondateur de la start-up.

Décideurs : Pouvez-vous nous présenter votre société ?

Charles Egly : Younited Credit est la plate-forme leader en Europe continentale de crédits aux particuliers. C’est ce qui permet à des investisseurs professionnels (personnes physiques ou institutionnels) de financer directement les crédits à la consommation des ménages français, italiens et espagnols. Nous nous sommes lancés en décembre 2011 avec 750 millions d’euros de crédits octroyés. Les montants des crédits accordés se situent entre 1 000 euros et 40 000 euros. Younited Crédit sert à financer des véhicules d’occasion, des rénovations d’habitat. Mais cela peut aussi concerner d’autres projets de financement comme la trésorerie, les vacances ou encore les mariages pour couvrir une partie ou l’ensemble des dépenses.

Il est aujourd’hui possible d’avoir recours à une souscription 100 % électronique d’un crédit à distance, y compris depuis un mobile. Nous pouvons nous interroger toutefois sur la sécurité des données. Dans ce contexte, comment concilier stratégie et réglementation ?

Progressivement, nous avons essayé la signature électronique ainsi que l’upload de justificatifs qui représente 99 % de nos crédits. La signature électronique est très normée d’un point de vue juridique. Nous sommes agréés par la banque de France, la banque d’Italie, la banque d’Espagne et la Banque Centrale Européenne. L’obtention de ces agréments a été, pour nous, un énorme gage de confiance qui a conforté aussi bien les prêteurs que les emprunteurs.

Vous avez sept actionnaires dont trois nouveaux à savoir BPI France, Matmut innovation et Zencap Asset Management. Pouvez-vous préciser quelles sont leurs forces et lequel d’entre eux accompagne davantage votre société ?

Ces trois nouveaux actionnaires sont entrés à l’occasion de la dernière levée de fonds, en septembre 2017, d’une valeur de 40 millions d’euros. Le lead investor est le fond Large Venture de la BPI. Ce fonds a pour vocation de financer les Scale-up et de les accompagner dans leur hyper croissance pour en faire des licornes. BPI France est donc le principal investisseur de ce tour de table. Leur objectif est de faire d’un potentiel leader, un leader confirmé en Europe. Toutefois, chacun de nos actionnaires apportent une valeur ajoutée : BPI y contribue grâce à son expertise d’accompagnement de grosses start-up mais il est également intéressant d’être en relation avec des mutualistes comme Matmut innovation qui ont déjà anticipé l’importance des nouveaux usages digitaux. Enfin, Zen Cap qui est un Asset Manager a pu investir dans nos fonds.

Quelle est la place de l’intelligence artificielle dans cette levée de fonds ?

Ce qu’on appelle intelligence artificielle concerne l’algorithmique. Nous recrutons des data scientists et parce que cela suppose un coût en R&D, il faut adapter l’architecture tech pour pouvoir utiliser ces algorithmes. Du coup, 32 % des fonds levés sont dédiés à la tech et à l’intelligence artificielle.

Vous avez atteint l’objectif des 120 000 crédits financés en Europe ce qui ne représente pas moins de 650 millions d’euros de prêts. Comment expliquez-vous ce succès ?

C’est un bel objectif que nous avons atteint en effet. Notre différenciation sur la partie crédit par rapport aux établissements de crédit ou aux banques traditionnelles réside principalement dans l’expérience client. D’une part, nous sommes les seuls à proposer la signature électronique et l’upload de documents à 100 % à nos clients. Certains établissements de crédit ne le proposent qu’à une partie de la population. D’autre part, l’ergonomie du site est supérieure à celle des sites concurrents. Utiliser la plateforme Younited est très facile. Enfin, nous répondons en moins de 24 heures à plus de 90 % de nos clients alors que nos concurrents y répondent entre 2 et 3 jours. Parallèlement, nous avons aussi développé une technologie de reconnaissance optique de caractères. C’est le développement de toutes ces fonctionnalités qui permet de leur répondre en moins de 24H. Voilà où repose notre différenciation. Nous faisons partie des plus compétitifs en termes de taux mais aussi en termes de montants.

Propos recueillis par Laura Guetta

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

M. Ducharme (Northleaf Capital Partners) : "En termes de valorisation, le pire est vraiment derrière nous"

M. Ducharme (Northleaf Capital Partners) : "En termes de valorisation, le pire est vraiment derrière...

La société d’investissement Northleaf Capital Partners opère sur les marchés privés dans trois classes d’actifs, le private equity, l’infrastructure e...

F. Le Saché (Aera Group) : "C’est en Afrique que se joue la lutte contre le réchauffement planétaire"

F. Le Saché (Aera Group) : "C’est en Afrique que se joue la lutte contre le réchauffement planétaire...

Chaque année depuis cinq ans, Aera, leader du trading de certificats environnementaux en Afrique, double son chiffre d’affaires. En mars dernier, l’en...

Intermarché et le groupe Casino signent un nouveau partenariat en matière d’achats

Intermarché et le groupe Casino signent un nouveau partenariat en matière d’achats

Les deux grandes chaînes de la distribution alimentaire, Intermarché et Casino, annoncent un partenariat stratégique pour une période de 5 ans, en mat...

Greg Abel, l’élu... de Warren Buffett

Greg Abel, l’élu... de Warren Buffett

Fumée blanche ! Après quinze années d’attente, Warren Buffet a désigné son successeur. Ce relatif inconnu est pourtant un rouage incontournable de la...

Solutech Industries : aux portes du succès

Solutech Industries : aux portes du succès

Lancement d’un nouveau produit, obtention de subventions... Cette PME du Tarn, qui subissait indirectement la crise du secteur aéronautique, a su rebo...

Chargeurs, des masques pour faire front

Chargeurs, des masques pour faire front

Dans l’ombre, le groupe tricolore peu connu du grand public participe à la lutte contre la Covid-19. Sa mission principale ? Fabriquer des masques. Be...

Les francs-tireurs de la résilience

Les francs-tireurs de la résilience

Pour résister à la crise, les entreprises montrent des trésors d’agilité. Ayant senti le vent tourner, certaines ont joué les fourmis qui préparent l’...

NGE, le ciment du collectif

NGE, le ciment du collectif

Chez NGE (Nouvelles Générations d’Entrepreneurs), la résilience n’est pas qu’un idéal un peu vain ou une prophétie à vocation autoréalisatrice. Elle s...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte